Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La dette publique dans l’histoire

 | 
Jean Andreau
, 
Gérard Béaur
, 
Jean-Yves Grenier

Avant-propos. La dette publique sous le scalpel des historiens

Jean Andreau et Gérard Béaur

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La question de la dette publique, de sa gestion, de son utilisation, de sa réduction, de la fixation d’un seuil au-delà duquel elle deviendrait intolérable, ou en tout cas nocive et peut-être génératrice de désordres économiques, éventuellement sociaux, voire politiques, constitue l’une des préoccupations majeures des organismes internationaux et des États nationaux. Confrontés à l’explosion de leurs déficits publics, pays développés ou en développement cherchent des voies pour limiter le poids de la dette accumulée au cours des décennies passées. Il s’agit de se conformer aux strictes règles de l’orthodoxie financière, qui ont longtemps condamné toute tolérance à l’égard d’un déséquilibre même temporaire des finances publiques. La tendance dominante des politiques financières est en effet aujourd’hui de limiter de manière drastique le niveau de l’endettement, voire de l’éradiquer totalement, tout en réduisant autant que faire se peut le niveau des prélèvements fiscaux ou sociaux. V...

Auteurs

Jean Andreau, ancien membre de l’École française de Rome, directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, est spécialiste de l’économie antique et des problèmes sociaux et économiques du monde romain. Il a reçu en 1990 la Médaille d’Argent du CNRS. Ses publications récentes sont les suivantes : Banque et affaires dans le monde romain (ive siècle av. J.-C.-iiie siècle ap. J.-C.), Paris, Seuil, 2001 ; L’Information et la mer dans le monde antique, sous sa direction et celle de Catherine Virlouvet, Rome, EFR, 2002 ; Mentalités et choix économiques des Romains, sous sa direction et celle de Jérôme France et Sylvie Pittia, Bordeaux, Ausonius, 2004. à paraître en 2006 : Jean Andreau et Raymond Descat, Les Esclaves en Grèce et à Rome, Paris, Hachette.

Directeur de recherches au CNRS et directeur d’études à l’école des Hautes études en Sciences Sociales, Gérard Béaur est actuellement directeur du Centre de Recherches Historiques (EHESS-CNRS). Spécialiste d’histoire économique et plus particulièrement de l’histoire des campagnes, il a été président de l’Association Française des Historiens Économistes de 2001 à 2004 et il est membre du bureau de cette association. Il a dirigé la revue Histoire & Mesure de 1993 à 2004. Il a co-organisé plusieurs colloques internationaux, dont deux en collaboration avec le Comité pour l’histoire économique et financière : en 2001, celui sur « la dette publique » et celui sur « la Fraude » en 2004. Il a notamment publié : Histoire agraire de la France au xviiie siècle. Inerties et changements dans les campagnes françaises à la fin de l’époque moderne (jusqu’en 1815), Paris, SEDES, 2000, 320 p. Il a édité plusieurs ouvrages : L’homme et la terre (France-Grande-Bretagne xviie-xviiie siècles), choix et présentation d’articles, Hachette, coll. Pluriel, 1998, 256 p., (traduction en grec) ; Exploiter la terre. Les contrats agraires de l’Antiquité à nos jours, Rennes, Association d’Histoire des Sociétés Rurales, Bibliothèque d’Histoire Rurale, vol. 7, 2003, 592 p. (en collaboration avec Mathieu Arnoux et Anne Varet-Vitu) ; Les sociétés rurales en Allemagne et en France (18e-19e siècles), Rennes, Bibliothèque d’Histoire Rurale, 2004, 303 p., direction en collaboration avec Christophe Duhamelle, Reiner Prass et Jürgen Schlumbohm (traduction en allemand) ; Familles, Terre, Marchés. Logiques économiques et stratégies dans les milieux ruraux (xviie-xxe siècles), en coll. avec Christian Dessureault et Joseph Goy, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2004.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540