Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’invention de la gestion des finances publiques

 | 
Philippe Bezes
, 
Florence Descamps
, 
Sébastien Kott
, 
et al.

Rationalité juridique, rationalité gestionnaire et science des finances publiques : débats de doctrine

Une approche des finances publiques : la sociologie financière

Sébastien Guex

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dès le début du xxe siècle et jusqu’à aujourd’hui, l’étude des finances de l’État a été en très large partie accaparée par la discipline de la « science économique » et délaissée par la sociologie et la politologie. Il en résulte que cette étude a été dominée par des approches qui, au-delà de leurs différences ou divergences, partagent un point commun fondamental : elles évacuent la dimension sociale et politique des finances publiques ou, lorsque ce n’est pas le cas, elles construisent ce que Michael Krätke appelle des « modèles frivoles1 », c’est-à-dire hautement formalisés, désincarnés, arbitraires et simplistes parce que fondés sur les prémisses de l’individualisme méthodologique. L’orientation qui domine maintenant de façon presque hégémonique depuis plusieurs décennies, la Public Choice School, témoigne abondamment de cette attitude.

En marge de cette orthodoxie, il existe cependant quelques courants de pensée qui se sont maintenus tant bien que mal tout au long du siècle en él...

Auteur

Sébastien Guex est professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Lausanne. Ses principaux champs de recherche portent sur l’histoire sociale et économique de l’Europe occidentale et de la Suisse aux xixe et xxe siècles. Il s’intéresse notamment à l’histoire des finances publiques, des relations économiques internationales, des banques et du marché de l’art. Parmi ses publications récentes figurent Les relations économiques entre la Suisse et l’Afrique du Sud durant l’apartheid (1945-1990), Lausanne, Antipodes, 2005 ; « 1932 : l’affaire des fraudes fiscales et le gouvernement Herriot », L’Économie politique, no 33, 2007 et Économie de guerre et guerres économiques, Zurich, Chronos, 2008.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540