Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’invention de la gestion des finances publiques

 | 
Philippe Bezes
, 
Florence Descamps
, 
Sébastien Kott
, 
et al.

Rationalité juridique, rationalité gestionnaire et science des finances publiques : débats de doctrine

Pour une histoire juridique de la gestion1

Paolo Napoli

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En 1881, l’Académie des sciences morales et politiques de Paris institue un concours pour le prix Rossi dont l’objet est l’intervention de l’État dans le domaine économique. La finalité du concours consistait à montrer « la limite des droits de l’individu et des droits de l’État, montrer sous quelles influences cette limite se déplace avec le temps et selon le degré et le mode de civilisation ; rechercher dans quel cas un Gouvernement peut proposer ou imposer ses services et son autorité régulatrice dans le domaine de la production et de l’échange des richesses, jusqu’à quel point il se fait légitimement le tuteur des intérêts économiques de la nation, à quel autre point, en prétendant s’ériger en répartiteur des fortunes et en cédant à l’ambition de devenir la providence de ses administrés, il commence à entraver la liberté et, avec elle, le développement économique qu’il avait l’illusion de régler et de hâter2 ». Le même concours avait déjà été institué en 1839, mais avec des résu...

Auteur

Directeur d’études à l’EHESS, Paolo Napoli tient un séminaire sur l’histoire des catégories et des pratiques normatives et, notamment, sur l’histoire de la normativité administrative. Ses travaux de recherche actuels portent sur une généalogie moderne de la rationalité managériale à partir du corpus du droit canonique (classique et moderne). Il a soutenu une thèse sur la police comme technique de gouvernement en France et en Allemagne au xviiie siècle dont il a été tiré le livre Naissance de la police moderne. Pouvoir, normes, société, publié chez La Découverte en 2003. Ses publications récentes touchent aux questions relevant de l’histoire et de la philosophie du droit : « Police e territorio nella Francia di Ancien Régime. Mezzi e strategie », in Organizzazione del potere e territorio. Contributi per una lettura storica della spazialità, sous la dir. de L. Blanco, F. Angeli, Milan 2008, p. 57-80 ; « Service public », in Dictionnaire historique de l’économie-droit — xviiie-xxe siècles, sous la dir. de A. Stanziani, Dalloz, Paris 2007, p. 249-257 ; Présentation et édition du dossier consacré à Foucault, Annales, Histoire, Sciences sociales, 5, 2007, p. 1123-1128 ; « Faire vivre chacun selon sa condition et son devoir. La police et le statut de la personne à l’âge classique », in Le sujet absolu. Une confrontation de notre présent aux débats du xviie siècle français, sous la dir. de P. Gruson, P.-A. Fabre, M. Leclerc-Olive, Jérôme Millon, Grenoble, 2007, p. 187-199.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable