Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les ingénieurs des Mines : cultures, pouvoirs, pratiques

 | 
Anne-Françoise Garçon
, 
Bruno Belhoste

Ressources energétiques et minérales : contrôle et ‎régulation

Les métriques du développement scientifique et industriel

Alan Bryden

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

I. La métrologie au service de la science, de l’industrie et du commerce

A. To measure is to know

Le « Vocabulaire international de métrologie » (VIM 2008) définit le « mesurage » comme « le processus consistant à obtenir expérimentalement une ou plusieurs valeurs que l’on peut raisonnablement attribuer à une grandeur », et la « grandeur » comme « la propriété d’un phénomène, d’un corps ou d’une substance que l’on peut exprimer quantitativement sous forme d’un nombre ou d’une référence ». On comprend que la métrologie, la science des mesures, soit ainsi une discipline qui ait son utilité dans la plupart des activités humaines. Le commerce tout d’abord, avec les « poids et mesures » qui sont utilisés dans les transactions commerciales ; la science, car, selon les mots de Lord Kelvin, to measure is to know ; l’industrie, car la standardisation et le contrôle de la production nécessitent des mesures à tous les niveaux ; la santé, car il n’est guère de diagnostic ou de thérapie qui n’impl...

Auteur

Alan Bryden est ingénieur général des Mines et actuellement membre associé du Conseil général de l’économie, de l’industrie, de l’énergie et des technologies (CGEIET). Il y est notamment en charge des relations internationales. Alan Bryden effectue également des missions de conseil auprès d’organisations européennes et internationales dans les domaines de la qualité et du développement durable, et participe, en tant que senior consultant, à des contrats européens.
De 2003 à 2009, il a été secrétaire général de l’ISO, Organisation internationale de normalisation. M. Bryden apportait à l’ISO une large expérience acquise dans ses postes précédents, en particulier comme directeur général de l’Afnor (Association française de normalisation) de 1999 à 2003, comme directeur général du LNE (Laboratoire national de métrologie et d’essais) de 1981 à 1999, comme chef du Service de la qualité des produits industriels au ministère de l’Industrie, de 1978 à 1980, et comme chef du Service industrie et agriculture à l’Agence pour les économies d’énergie de 1974 à 1977.
Publications récentes : « Les normes sont indispensables au développement durable », La Jaune et la Rouge, novembre 2009, http://www.lajauneetlarouge.com/ ; « Responsabilité sociétale, entretien avec Alan Bryden », Cahier n° 3, Fondation pour Genève, 2009 ; « Les normes sont ennuyeuses ? À voir… », Paris Tech Review, juin 2010, http://www.paristechreview.com/2010/06/21/les-normes-sont-ennuyeuses-a-voir/ ; « Normalisation, standardisation et brevets : leviers de l’innovation », avec Pierre Ollivier, dans Les marchés de brevets dans l’économie de la connaissance, La Documentation française, 2010, http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/104000626/ ; « Construire et mesurer la responsabilité sociétale » : quelle contribution de la norme ISO 26000 ? », http://www.metrodiff.org/cmsms/index.php/activites/Metrologie-du-quotidien.html ; « Véhicule électrique : réglementation et normes » dans La voiture de demain : carburants ou électricité ?, La Documentation française, 2011, http://www.ladocumentationfrancaise.fr/catalogue/9782110087386/.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540