Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les ingénieurs des Mines : cultures, pouvoirs, pratiques

 | 
Anne-Françoise Garçon
, 
Bruno Belhoste

Innovation et industrialisation

Deux siècles d’action et d’influence : le rôle du corps des Mines dans la politique industrielle française*

Christian Stoffaës

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Retour sur la politique industrielle1

Le corps des Mines n’est pas seulement une addition d’individualités exerçant de hautes responsabilités dans des secteurs économiques et scientifiques divers : hauts fonctionnaires, chercheurs, inventeurs, capitaines d’industrie… C’est une collectivité dotée d’une identité forte forgée sur la longue durée, qui a exercé un rôle puissant dans l’économie, dans le privé comme dans le public, conseillé les gouvernements, fait progresser la science et la technique, contribué à la pensée économique et sociale de leur temps sur les questions de politique industrielle. À travers les époques, à travers les phases du développement économique et la succession des régimes politiques, au-delà des inclinations idéologiques personnelles et de la diversité des métiers et des talents, on peut identifier une continuité et une cohérence qui transcendent et affirment sa permanence.

La politique industrielle de la France est généralement mal comprise à l’étranger, nota...

Auteur

Ingénieur général des Mines au Conseil général de l’économie, de l’industrie, de l’énergie et des technologies (CGEIET), ministères économique et financier. Il est rapporteur du Comité de prospective, réseau de transport d’électricité, professeur associé d’économie, université Paris-2–Panthéon-Assas, président de l’Institut d’histoire de l’industrie (IDHI), président du conseil d’administration du CEPII (Centre d’études prospectives et d’informations internationales, 2004-2009).
Il poursuit sa carrière à EDF où il a été successivement secrétaire du comité stratégique, directeur de l’Inspection générale, directeur des relations internationales, directeur exécutif du Fonds E7 pour le développement énergétique durable, délégué général. Au ministère de l’Industrie (de 1972 à 1988), il a été : directeur du Service des mines de la région de Paris ; sous-directeur des contrats d’équipement internationaux ; directeur du Centre d’études et de prévisions ; directeur adjoint de la Direction des industries électroniques et de l’informatique ; chargé de mission auprès du ministre. Il est l’auteur de nombreux livres et articles sur les questions d’économie de la régulation, de l’énergie, de politique industrielle. Sur les questions de politique industrielle et du corps des Mines, Christian Stoffaës a publié : Cours de politique industrielle, Institut d’études politiques, Les Cours de droit, 1976 ; La grande menace industrielle, Calmann-Lévy et Le Livre de poche, 1978 ; French Industrial Policy, Brookings Institution, Washington, 1986.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540