Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les ingénieurs des Mines : cultures, pouvoirs, pratiques

 | 
Anne-Françoise Garçon
, 
Bruno Belhoste

Innovation et industrialisation

Les ingénieurs du corps des Mines dans les entreprises au XXe siècle

Hervé Joly

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Cette contribution vise à étudier les carrières des ingénieurs du corps des Mines dans les entreprises au sens large dans la longue durée du xxsiècle, ce que l’on appelle donc généralement le phénomène du « pantouflage ». Elle s’inscrit dans le prolongement de la grande thèse d’André Thépot, qui avait fait un inventaire systématique des « congés » dans l’industrie jusqu’au début des années 19201. Pour la période ultérieure, on n’a pas d’étude systématique, seulement des études déjà anciennes de sociologues, comme celle d’Erhard Friedberg et Dominique Desjeux, qui se contentent d’indiquer une répartition des ingénieurs par grands secteurs d’affectations (fonction publique, secteur public ou parapublic, secteur privé) en 1949, 1961 et 19702, ou encore Élie Cohen, qui se livre à une réflexion intéressante sur les liens entre appartenance au corps des Mines et performances industrielles3. Plus récemment, Alain Beltran a livré une excellente synthèse du phénomène pour la période de l’a...

Auteur

Hervé Joly est directeur de recherche CNRS au Laboratoire de recherches historiques Rhône-Alpes, université de Lyon (Lyon-2). Ses travaux portent sur l’histoire des entreprises et des entrepreneurs en France et en Allemagne au xxsiècle. Son mémoire d’habilitation à diriger des recherches, « Diriger une grande entreprise française au xxsiècle : modes de gouvernance, trajectoires et recrutement » (EHESS, 2008), qui a obtenu le 3e prix d’histoire des entreprises du Crédit agricole, va paraître aux éditions du CTHS. Il a également animé le groupement de recherche (GDR) « Les entreprises françaises sous l’Occupation » du CNRS et codirigé le Dictionnaire historique des patrons français, Flammarion, 2010.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable