Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Wilfrid Baumgartner

 | 
Olivier Feiertag

Deuxième partie. Au crédit national : le levier du crédit (1936-1949)

Introduction de la deuxième partie

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Entre le renvoi du Mouvement des fonds à la fin de 1936 et la nomination à la Banque de France au début de 1949, la carrière de Wilfrid Baumgartner, placé durant toute la période à la tête du Crédit national, semble de prime abord avoir connu une manière de parenthèse. Éloigné quelque temps après la victoire du Front populaire de la réalité du pouvoir administratif central, demeuré aux marges du pouvoir politique au moment de la guerre et de l’Occupation, écarté, du fait de sa captivité de 1943 à 1945, du processus de recomposition administrative à l’œuvre à la Libération, Wilfrid Baumgartner retrouva pourtant en apparence les voies du pouvoir et de l’influence en accédant à la fin de la période de la reconstruction au poste de gouverneur de l’Institut d’émission nouvellement nationalisé.

Cet itinéraire à première vue étonnant demande à être expliqué : comment le grand commis de la fin de la Troisième République parvint-il à retrouver au début de la Quatrième une place aux sommets d...

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540