Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les ingénieurs des Mines : cultures, pouvoirs, pratiques

 | 
Anne-Françoise Garçon
, 
Bruno Belhoste

Existe-t-il un « esprit Mines » ?

Anne-Françoise Garçon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’expression « corps des Mines » est-elle appelée, si ce n’est à disparaître, du moins à trouver place dans les étagères de l’Histoire ? Parlera-t-on bientôt, en lieu et place, du « corps de l’industrie, de l’énergie et des technologies » ? Rappeler le sens premier du terme « corps », droit venu des pratiques juridiques de l’Ancien Régime, n’est pas nécessairement esquiver la question. « Faire corps », dans les temps d’avant la Révolution française, indiquait le droit pour un collectif de se réunir de son propre chef sans avoir à obtenir d’autorisation royale, et d’ester en justice. C’était un privilège généralement attribué aux « corps de ville » et aux communautés de métiers, l’ancêtre pour tout dire, de notre « personne morale1 ». Officiellement né dans le cours de la Révolution, après une gestation mouvementée, une sorte de demi-vie dans les limbes de l’administration industrielle qui dura un demi-siècle, des années 1740 aux années 1790, le jeune corps des Mines pouvait à juste ...

Auteur

Anne-Françoise Garçon est professeur en histoire des techniques à l’université Paris-1–Panthéon-Sorbonne. Le fil conducteur de ses travaux est l’histoire des systèmes techniques et de la pensée technique : conception, innovation, régimes de la pensée opératoire. Elle a consacré de nombreux travaux à l’histoire minière et métallurgique et publié, à ce propos : Mine et Métal. Les non-ferreux et l’industrialisation, PUR, 1998 ; Entre l’État et l’usine. L’École des mines de Saint-Étienne au xixsiècle, PUR, 2004. Son prochain ouvrage, L’imaginaire et la pensée technique, paraîtra à l’automne 2012.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540