Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Évaluer les politiques publiques pour améliorer l’action publique

 | 
Sylvie Trosa

Notice des auteurs

Texte intégral

BASLÉ Maurice

1Maurice Baslé est professeur des universités, Chaire Jean Monnet, CREM-CNRS-Université de Rennes I, et président d’honneur de la Société française d’évaluation. Il est spécialiste de l’économie, des politiques publiques aux différents niveaux de gouvernement (Europe, État, régional et local), du conseil et du management public. Co-créateur et premier président de la Société française d’évaluation des politiques publiques en 1999, ancien membre du comité directeur de European Evaluation society, il se base sur une expérience de dix ans de pilotage scientifique des évaluations à un niveau régional (État et collectivités territoriales), sur son expérience au Conseil scientifique interministériel français d’évaluation des politiques publiques, son expérience de « monitoring » (DG recherche) et de méta-évaluation (DG Regio) auprès de la Commission européenne et sur son travail de douze années avec les étudiants du master Économie et Gestion publique (spécialité « Conseil en évaluation et analyse financière publique territoriale »).

BRUNETIÈRE Jean-René

2Jean-René Brunetière est coordonnateur de la mission d’inspection territoriale du MEEDDM Bourgogne-Franche Comté. Ingénieur général des Ponts et Chaussées, sa carrière a toujours été marquée par un investissement actif dans la réforme de l’État. Il a été responsable de la mission de réforme des maisons de retraite (1999-2002) et de 1997 à 1999, directeur général de l’Agence du médicament. Son intérêt pour la qualité des services publics a toujours été vif, il en a été le responsable dans l’ex-ministère de l’Équipement et a coordonné un rapport sur la satisfaction des usagers. Il a également publié des articles sur la LOLF et la pertinence des indicateurs. Il enseigne l’évaluation.

CHANUT Véronique

3Véronique Chanut est actuellement professeur agrégée à l’Université d’Auvergne, membre du LARGEPA-Université de Paris II Panthéon-Assas et chercheur associé au CRCGM-Université d’Auvergne. Ses recherches portent sur la gestion des ressources humaines dans le secteur public, sur l’évolution des organisations publiques et sur l’évaluation de l’action publique. Ancien rapporteur général du Conseil national de l’évaluation (2000-2002), elle a également été responsable de la mission évaluation de la direction du Personnel du ministère de l’Équipement (1990-1993), puis chargée de mission au Comité pour la réorganisation et la déconcentration des administrations (1993-1995). Elle a publié notamment La formation continue de l’encadrement supérieur de l’État. Bilan des pratiques et perspectives (1998) et L’État didactique (2004).

FOUQUET Annie

4Annie Fouquet est présidente de la Société française de l’évaluation. Inspectrice générale des affaires sociales, administrateure de l’Insee et administratrice du Cercle de la réforme de l’État. Elle a dirigé la DARES (Direction de l’Animation de la Recherche, des Études et des Statistiques) au ministère du Travail de 2000 à 2005, le Centre d’Études de l’Emploi (CEE) de 1993 à 2000, la division Études sociales à l’INSEE de 1987 à 1990. Elle a commencé sa carrière par des travaux de prospective pour le Commissariat général au Plan et réalisé un travail pionnier sur la quantification du travail domestique (1981). Elle a participé à de très nombreuses évaluations des politiques publiques. Elle préside en 2009 le Conseil scientifique de l’évaluation des Programmes opérationnels du Fonds Social Européen (FSE) pour la France. Elle a récemment publié : « L’évaluation des politiques publiques, indispensable outil de gouvernance dans une société complexe », in Yves Cannac et Sylvie Trosa, La réforme dont l’État a besoin, Dunod (Mangement public) ; « L’usage des statistiques : de l’aide à la décision à l’évaluation des politiques publiques », Revue française des affaires sociales ; Le citoyen, l’élu, l’expert (2007) ; L’évaluation des politiques publiques en Europe (2009).

FURUBO Jan-Eric

5Jan-Eric Furubo dispose d’une ample expérience en tant qu’évaluateur, puisque qu’il travaille sur le sujet depuis les années 1970. Dans les années 1990, il a dirigé, au sein de la Cour des comptes suédoise, un service chargé pour l’essentiel de mettre en place les capacités d’évaluation du pays et de concevoir les stratégies correspondantes au sein de l’exécutif suédois. Plus récemment (2006-2008), il a été le secrétaire principal d’une commission gouvernementale chargée de définir les nouvelles politiques en matière d’administration en Suède. Jan-Eric Furubo, membre de l’International Evaluation Research Group, est l’auteur de nombreux articles et publications consacrés à l’évaluation et aux rapports entre budgétisation et évaluation. Il est coauteur de l’International Atlas of Evaluation paru en 2002 et de l’ouvrage Evaluation : seeking Truth or Power (à paraître). L’un de ses articles a été publié fin 2006 dans le Handbook of Public Policy Analysis : Theory, Politics and Methods. Récemment, il a collaboré à un article consacré aux systèmes d’évaluation publié dans la revue Evaluation.

RACHER Daniel

6Daniel Racher travaille sur le programme des centres pour l’enfance Sure Start, au sein du ministère de l’Enfance, de l’École et de la Famille du Royaume-Uni. Il est chargé de plusieurs domaines et dirige l’évaluation et les études, y compris l’évaluation nationale de Sure Start. Sa responsabilité est de suivre en continu le programme Sure Start et de piloter les évaluations d’autres programmes du ministère. Cette fonction implique la définition du cadre des évaluations, leur suivi continu, la gestion des retombées médiatiques, et la préparation des décisions à prendre suite aux évaluations. Daniel Racher a toujours travaillé sur la réflexion en matière d’évaluation et sa mise en œuvre pratique sur le terrain.

STAME Nicoletta

7Nicoletta Stame est professeur de politique sociale à l’Université La Sapienza de Rome. Ses recherches portent notamment sur la sociologie politique, la sociologie de la famille et l’entreprise familiale, les politiques de développement, l’administration publique, les systèmes de protection sociale. Depuis le début des années 1990, Nicoletta Stame s’intéresse à l’évaluation des politiques publiques. Elle s’est penchée sur les théories et les méthodes d’évaluation dans de nombreux essais et articles. Elle participe à la vie des associations internationales d’évaluation comme l’Association italienne d’évaluation (présidente de 1999-2002), la European Evaluation Society (présidente de 2004-2005), ou l’International Development Evaluation Society (membre de 2002-2003). Elle a fait partie de nombreux programmes d’évaluation, parmi lesquels l’Évaluation quinquennale des programmes-cadres de recherche de l’Union européenne (1999-2003) et l’évaluation a posteriori de la priorité TSI du sixième programme-cadre communautaire de recherche et développement. Elle fait également partie du comité de rédaction de la revue Evaluation. The International Journal of Theory, Research and Practice et du réseau « International Evaluation ».

SUBIRATS Joan

8Joan Subirats est docteur en sciences économiques, titulaire d’une chaire de sciences politiques et directeur de l’Institut universitaire de gouvernement et des politiques publiques (IGOP) à l’Université autonome de Barcelone. Il a été titulaire, durant l’année universitaire 2002-2003, de la chaire Príncipe de Asturias à l’Université de Georgetown. Il est également professeur invité auprès des établissements suivants : Université La Sapienza de Rome, Université de Californie-Berkeley, CIDE et UNAM au Mexique, UBA et General Sarmiento en Argentine, ainsi qu’auprès de nombreux établissements universitaires et centres de recherche en Espagne. Joan Subirats s’est spécialisé dans les questions de la gouvernance, de la gestion publique, de l’analyse des politiques publiques et de l’exclusion sociale, ainsi que dans les problématiques de l’innovation démocratique, de la société civile et du gouvernement à niveaux multiples, auxquelles il a consacré divers articles et ouvrages. Sa dernière publication en date est l’ouvrage Análisis y gestión de políticas públicas, Barcelone, Ariel, 2008.

TROSA Sylvie

9Sylvie Trosa travaille sur l’évaluation depuis près de 30 ans. Elle a commencé en ce domaine en dirigeant le service de l’évaluation du ministère de l’Équipement, chargé à la fois de conseiller et d’évaluer les actions de modernisation des services (1988-1990). Elle a également été rapporteur général adjoint du Conseil scientifique de l’évaluation et rapporteur général du Conseil national de l’évaluation. En Australie elle avait la responsabilité de la sous-direction de l’Évaluation (compétente pour tous les ministères) située au sein du ministère des Finances. Elle est actuellement chargée de mission à l’évaluation auprès du secrétariat général de la Cour des comptes. Elle a publié un ouvrage comparatif sur l’évaluation (L’évaluation, éditions Idep, Paris, 2004) et abordé longuement cette question dans un autre ouvrage Pour un management post bureaucratique, Éditions L’Harmattan, 2007.

VAN DER KNAAP Peter

10Peter van der Knaap est directeur des audits de la performance à la Cour des comptes des Pays-Bas. Auparavant, il a assumé la fonction de directeur de l’évaluation des politiques publiques au ministère néerlandais des Finances à La Haye et a été chercheur à l’Université Erasmus. Peter van der Knaap a suivi des études d’administration publique à l’Université Erasmus de Rotterdam (1990) et y a soutenu sa thèse en 1997. Il a publié des ouvrages sur l’évaluation des politiques publiques, la budgétisation des résultats et l’apprentissage dans les politiques publiques.

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540