Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les ministres des Finances de la Révolution française au Second Empire (III)

 | 
Guy Antonetti
, 
Fabien Cardoni
, 
Matthieu de Oliveira

Épilogue les ministres des finances de 1790 à 1870 : éléments de synthèse

Fabien Cardoni

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Reprenant dans un premier temps le questionnement thématique auquel a répondu Guy Antonetti dans les épilogues des deux premiers volumes, cette amorce de synthèse tendra en outre à présenter des linéaments d’analyse de l’ensemble du corpus ministériel. À la fin du dernier tome de ce dictionnaire, il est en effet possible d’exposer les premiers éléments d’une prosopographie des ministres des Finances de 1790 à 1870.

À quel âge sont-ils arrivés au ministère des Finances ?

Le plus jeune ministre des Finances de la période 1848-1870 fut DUCLERC à 36 ans, auparavant sous-secrétaire d’État aux Finances la même année, en 1848. VUITRY devint sous-secrétaire d’État, adjoint de FOULD en 1851, à 38 ans, et MAGNE à 43 ans, mais ce dernier ne fut ministre (des Finances) qu’à 48 ans. Après DUCLERC, les ministres les plus jeunes furent FORCADE à 40 ans, puis TROUVÉ-CHAUVEL à 43 ans. Le plus âgé des ministres de la période fut SÉGRIS qui obtint le portefeuille alors qu’il avait déjà 59 ans ; viennent...

Auteur

Chercheur associé au laboratoire du CNRS Institutions et dynamiques historiques de l’économie, ses recherches portent notamment sur l’histoire des finances publiques aux xixe et xxe siècles. Il a récemment codirigé avec Antoine Savoye Frédéric Le Play, Parcours, audience, héritage (Paris, Presses de l’École des mines, 2007) et va publier en 2008 aux Presses universitaires de Rennes La garde républicaine d’une République à l’autre (1848-1871).

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540