Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le péage en France au XVIIIe siècle

 | 
Anne Conchon

Troisième partie. Le péage entre suppression et refondation(1759-1797)

Chapitre XI. Spéculations sur la suppression annoncée : les régies Guyenot

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La commission des péages avait été invitée à accélérer l’examen des derniers péages encore à vérifier et à achever la politique de liquidation engagée depuis plusieurs années. Le premier commis, Guyenot de Châteaubourg, comprit qu’il y avait là une occasion de se concilier la faveur des propriétaires, parmi les plus illustres du royaume, dont les péages n’avaient pas encore été jugés, et de tirer parti de cette suppression annoncée pour mettre en place une spéculation opportuniste. On tentera ici de comprendre les stratégies développées par Guyenot pour subvertir la commission des péages ou la contourner à son profit. Il joua en effet de cette institution pour composer une forme inédite de gestion de péages, dotée d’une logique et d’une raison propres, irréductibles aux affirmations idéologiques de l’époque. Il sut mettre à profit sa connaissance de la législation en matière de péages et sa maîtrise de l’information, pour s’imposer comme un médiateur obligé entre les grands propriét...

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540