Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le péage en France au XVIIIe siècle

 | 
Anne Conchon

Préface

Denis Woronoff

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le titre de ce livre en dit bien l’intention : le Péage, plutôt que les péages. Il s’agit en effet de montrer le passage du pluriel des droits privés à l’unité d’un droit, questionné, transformé par son entrée dans la sphère publique, au xviiie siècle. Le travail d’Anne Conchon vise ainsi à construire cet objet d’histoire, à travers les regards multiples et les actions croisées de l’État (Contrôle général, intendants, commissaires, autorités révolutionnaires), des propriétaires de tous statuts, des usagers et des économistes. Il fallait bien partir de la complexité des péages. L’auteur le fait en prenant appui sur une analyse lexicale, pour indiquer comment l’État va nommer, clarifier cette foule de droits pour les fondre dans l’unité administrative du péage. Droit « féodal » très particulier, le péage n’est pas qu’un prélèvement pour le prélèvement et relève aussi d’une logique de service, d’entretien qui en fonde la légitimité ou l’abus. L’utilité, et plus seulement le titre, devi...

Auteur

Professeur émérite de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540