Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Un consulat et ses finances. Millau (1187-1461)

 | 
Florent Garnier

Troisième partie. L'argent urbain

Chapitre VI. L’argent dans la ville : les dépenses

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Véritable chronique des événements urbains, les registres des consuls boursiers sont riches d’enseignements. Nombreuses et variées sont les informations qu’ils renferment. La publication par Jules Artières d’extraits de comptes en donne un aperçu1. La finalité première de ces sources est la justification des paiements effectués par le boursier au cours de l’année consulaire. Elles intéressent également l’histoire politique, institutionnelle, sociale, culturelle, religieuse, économique et monétaire de Millau et du Rouergue. Ces registres de comptes, comme ceux des autres villes médiévales, présentent le plus souvent les dépenses suivant un ordre chronologique. Une fois résolues les difficultés liées au regroupement des dépenses, les grands postes retenus permettent de saisir quelques évolutions des « budgets » urbains ainsi que les éventuels choix effectués par les autorités consulaires dans l’affectation de leurs ressources. La connaissance, du milieu du xive siècle au milieu du xve...

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540