Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Wilfrid Baumgartner

 | 
Olivier Feiertag

Troisième partie. Gouverner la banque de la France (janvier 1949-mai 1958)

Chapitre VI. La Banque de France, l’État et l’économie aux débuts de la IVe République (1949-1951)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si Emmanuel Monick avait été entre 1944 et 1948 le gouverneur de la transition entre la réforme encore partielle de 1936 et la nationalisation totale de 1945, Wilfrid Baumgartner fut bien le premier gouverneur nommé à la tête d’un Institut d’émission dont la propriété intégrale revenait à l’État, devenu son unique actionnaire. Les pouvoirs du gouverneur et les missions de la Banque de France se trouvèrent- ils modifiés par les circonstances jusque-là inédites de cette nomination ?

La nouvelle de l’arrivée de Baumgartner rue de La Vrillière suscita en tout cas, sous la plume du président de la République de l’époque, Vincent Auriol, un commentaire très laudatif : « J’ai reçu Baumgartner récemment nommé gouverneur de la Banque de France. C’est un grand commis dans la tradition des débuts de la Troisième République »1. Remarquable éloge de l’ancien ministre des Finances du Front populaire à l’homme qui fut son directeur du Mouvement des fonds ; le grand commis de la fin, mais « dans la ...

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable