Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Wilfrid Baumgartner

 | 
Olivier Feiertag

Deuxième partie. Au crédit national : le levier du crédit (1936-1949)

Chapitre V. Le nerf de l’après-guerre : la reconstruction à crédit (Juin 1945-Janvier 1949)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À la Libération, le problème de la reconstruction et de la modernisation de l’économie française se posa dans des conditions nouvelles. Jusqu’à l’annonce du plan Marshall le 5 juin 1947, la question du financement du relèvement économique se présenta, comme Wilfrid Baumgartner et d’autres l’avaient prévu, avec une particulière acuité. Le Crédit national joua-t-il alors un rôle qui fut à la hauteur des ambitions nourries par son directeur général entre 1940 et 1943 ? La place des crédits à moyen terme à partir de 1945, innovation financière majeure de la période, préparée dès l’Occupation, voire dès l’avant-guerre, demande à être plus particulièrement étudiée. Quelle a été leur importance dans le financement global de l’économie, à une période où la France dut encore pour l’essentiel compter sur ses propres forces, et durant laquelle néanmoins elle acheva quasiment sa reconstruction, soit avant même d’avoir commencé à disposer des fonds Marshall proprement dits et de leur contreparti...

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540