Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Wilfrid Baumgartner

 | 
Olivier Feiertag

Première partie. À l'école du trésor (1902-1936)

Chapitre III. « Le beau métier » d’un directeur du Trésor « au carrefour des problèmes » (février 1934-novembre 1936)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Nommé directeur adjoint du Mouvement des fonds à la veille du 6 février 1934 par Georges Bonnet, ministre en sursis, puis finalement promu directeur dans les premiers jours de 1935 à l’occasion du grand mouvement administratif qui accompagna la politique financière nouvelle tentée par Flandin, Wilfrid Baumgartner demeura aux sommets de l’administration des Finances du temps de Laval et encore après l’arrivée du Front populaire au pouvoir, jusqu’à la fin de novembre 1936. Il fut donc, pendant deux ans, au cœur des politiques financières très contrastées auxquelles s’identifia de manière déterminante la politique économique des gouvernements successifs de la période : et d’abord la déflation qui marqua de manière si récurrente la politique économique de l’entre-deux-guerres, culmina sous le gouvernement de Pierre Laval et aboutit au changement politique majeur que constitua en mai 1936, la victoire électorale du Front populaire. Le gouvernement issu de la nouvelle majorité dirigé par ...

© Institut de la gestion publique et du développement économique, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540