Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La vallée engloutie (volume 1 : synthèse)

 | 
Justine Gaborit

Liste des figures

Texte intégral

1Fig. 1 — Les bassins du Tigre et de l’Euphrate (d’après Sanlaville 2000, p. 66, fig. 29).

2Fig. 2 — Géologie du plateau syrien et de la Jezireh (Sanlaville, 2000, p. 99, fig. 43).

3Fig. 3 — Variations des précipitations entre années sèches et humides (Sanlaville 2000, p. 108, fig. 47).

4Fig. 4 — Courbes du régime de l’Euphrate d’après le débit annuel enregistré à Youssef Pasha (Kerbé 1987).

5Fig. 5 — Restitution des phases de formation de la vallée de l’Euphrate (d’après Geyer et Monchambert 1986, p. 67).

6Fig. 6 — Profil transversal du secteur du Jebel Hammam (d’après Kerbé 1987, fig. XIV-72).

7Fig. 7 — Coupe schématique de la vallée de l’Euphrate en aval de Deir ez-Zor (Besançon et Geyer 1995).

8Fig. 8 — Déplacement des méandres et formation d’un chenal unique pour passer le défilé, en amont du resserrement du Kara Qousak (extrait photo satellite SPOT 1991-1992).

9Fig. 9 — Méandres à différents stades d’activité (paléo-méandres, méandres détachés du chenal principal et méandres en formation) et implantation du cadastre agricole en fonction des chenaux anciens et récents du fleuve, à la hauteur de Deir ez-Zor (extrait photo satellite SPOT 1991-92).

10Fig. 10 — Division du Moyen-Euphrate en huit régions.

11Fig. 11 — Cours supérieur de l’Euphrate en aval de Samosate ; boucle du fleuve à la hauteur de Gözeli et d’Ayni (© Y. Gellie 2001).

12Fig. 12 — Transition entre le cours supérieur et le cours moyen de l’Euphrate en amont d’Horum Höyük, vue depuis le Belkıs Tepe (© Leriche 1995, archives mission ZMVE).

13Fig. 13 — Resserrement de Birecik (photo satellite SPOT 1991-1992).

14Fig. 14 — Coupes des terrasses de la vallée de l’Euphrate entre Jerablous et Jebel Hammam (Besançon et Sanlaville 1983, p. 22).

15Fig. 15 — Défilé de Kara Qousak (photo satellite SPOT 1991-1992).

16Fig. 16 — Profil transversal du secteur de Meskené (d’après Kerbé 1987, fig. XIV-72).

17Fig. 17 — Courbe dite de Meskené, changement d’orientation du cours de l’Euphrate vers l’est (photo satellite Landsat 1965).

18Fig. 18 — Profil transversal du secteur de Raqqa (d’après Kerbé 1987, fig. XIV-72).

19Fig. 19 — Replats d’érosion du plateau marno-gypseux en rive droite à la hauteur de Sura-El Hammam (© Y. Guichard 2002).

20Fig. 20 — Confluence du Balikh et de l’Euphrate (photo satellite SPOT).

21Fig. 21 — Vue de la rive droite depuis Tell Khmeyda (© Y. Guichard 2000).

22Fig. 22 — Défilé du Khanouqa vu depuis l’amont sur le plateau en rive gauche (© Y. Guichard 2000).

23Fig. 23 — Falaise sous le site de Tabouz en rive droite.

24Fig. 24 — Confluence du Khabour et de l’Euphrate (photo satellite SPOT 1991-1992).

25Fig. 25 — Corvée d’eau, près du village de Maadan.

26Fig. 26 — Carte générale des canaux repérés par B. Geyer et J.-Y. Monchambert entre le Khabour et Baqouz (Margueron 2004, p. 68).

27Fig. 27 — Vue aérienne oblique du nahr Dawrîn dans le secteur de Darnaj (photo aérienne par cerf-volant et montage © Y. Guichard 2000).

28Fig. 28 — Dessin du bac utilisé à Birecik au milieu du xixe s. (Chesney 1850, I, p. 47).

29Fig. 29 — Relevé d’un graffiti représentant un bateau, gravé sur la paroi d’une salle troglodyte près de Rumkale (Comfort 2001, p. 38, fig. 18).

30Fig. 30 — Vue du môle aval du barrage dit « de Sémiramis » depuis la rive gauche, en amont de Zalabiya.

31Fig. 31 — Bac photographié par la mission allemande sur l’Euphrate (Humann et Puchstein 1890, p. 174, fig. 12).

32Fig. 32 — Dessin d’un pont de bateaux militaire parapet construit sur le fleuve Danube, personnifié à gauche, d’après les reliefs de la colonne trajanne (section F. 26-31).

33Fig. 33 — Localisation des étapes de la Route des Parthes, supra d’après M.-L. Chaumont (Chaumont 1984, p. 81) et infra d’après M. Gawlikowski (Gawlikowski 1988, p. 76).

34Fig. 34 — Falaises du Naqs-i-Rustam (© K.Mohammadkhani).

35Fig. 35 — Table de Peutinger (Pars XI). Itinéraires le long de l’Euphrate.

36Fig. 36 — Plan de Carchemish par H. Maundrell et dessin d’un relief in situ (Maundrell 1749, p. 97).

37Fig. 37 — Tracé du Moyen-Euphrate d’après l’Atlas major Blaeu (1663).

38Fig. 38 — Tracé du Moyen-Euphrate d’après le Nouvel atlas turc (1803).

39Fig. 39 — Tracé du Moyen-Euphrate et localisation des toponymes antiques en 1837 (Extrait de la carte « Égypte, Syrie, Phoenicie et Asie mineure », dressée par C. V. Monin et gravée par G. Laguillermie, 1837).

40Fig. 40 — Relevés topographiques et hydrographiques réalisés lors de l’expédition britannique dirigée par F. R. Chesney en aval de Birecik. Noter la différence de traitement du cours du fleuve en amont de Port William, point de départ de la mission de reconnaissance (Extrait de la Chesney II 1850).

41Fig. 41 — Relevés et annotations à caractères historiques sur le cours de l’Euphrate entre Aksoobi (Tell Qsoubi) et Tibni. Noter le rendu du défilé du Khanouqa, la mention du canal de Sémiramis et la restitution de la marche de Cyrus (extrait de la carte Chesney IV 1850).

42Fig. 42 — Première localisation des ruines de Salhiyé en rive droite et restitution de l’itinéraire de Cyrus (extrait de la carte Chesney IV 1850).

43Fig. 43 — Détail de l’itinéraire restitué pour l’édition des Mansiones parthicae Euphratis par C. Müller d’après les cartes Chesney III-IV 1950 (GGM. I, 1855, tabula 9 dextra).

44Fig. 44 — Route am Euphrat und Sadjûr. Itinéraire d’E. Sachau le long du Sajour et dans la vallée de l’Euphrate au printemps 1879 cartographié par H. Kiepert (Sachau 1883).

45Fig. 45 — Itinéraire d’E. Sachau entre Alep et la rive droite de l’Euphrate en 1879 cartographié par H. Kiepert (Sachau 1883).

46Fig. 46 — Plan de Samosate dessiné par K. Humann en 1883 (Humann et Puchstein 1890, p. 182).

47Fig. 47 — Détail de la carte Syria und Mesopotamia (Kiepert 1893).

48Fig. 48 — Itinéraires de M. von Oppenheim et de H. Lucas dans la région du Moyen-Euphrate en 1899 (Kiepert 1905).

49Fig. 49 — Itinéraire de V. Chapot en 1901 (Chapot 1907).

50Fig. 50 — Plan de Jerablous (Chapot 1907, p. 280).

51Fig. 51 — Plan de Soura (Chapot 1907, p. 287).

52Fig. 52 — Plan de situation de Halabiya et Zalabiya (Chapot 1907, p. 302).

53Fig. 53 — Le village de Sarasat photographié par F. Cumont en 1907 (Cumont 1917, p. 284, fig. 16).

54Fig. 54 — Itinéraire de F. Cumont de Membij à Birecik en 1907 (Cumont 1917, p. 282).

55Fig. 55 — Itinéraire de F. Cumont en rive gauche en amont de Birecik et en rive droite jusqu’à Roumkale (Cumont 1917, p. 289).

56Fig. 56 — Itinéraire de G. Bell de Jerablous à Abou Kemal en 1909 (Détail de la carte hors texte, Bell 1911).

57Fig. 57 — Flanc sud-est de l’acropole de Jerablous photographié par G. Bell en 1909 (Bell 1911, fig. 17).

58Fig. 58 — Cartographie de l’Euphrate réalisé par E. Herzfeld entre Al-Tayadin et Heraqla (Détail de la carte, Sarre et Herzfeld 1911).

59Fig. 59 — Documentation graphique sur Qusair al Dibsi/Dibsi Faraj réalisée par E. Herzfeld. Plan de situation du site, vue de la tour d’angle nord-est et profil d’une base de colonne (Sarre et Herzfeld 1911, abb. 51-54).

60Fig. 60 — Carte de la vallée de la confluence du Khabour à Mari (Sarre et Herzfeld 1920).

61Fig. 61 — Carte des territoires du Liban et de La Syrie sous le Mandat français (Syria 1923, p. 82).

62Fig. 62 — Localisation des chantiers archéologiques entre 1918 et 1945 (d’après Gelin 2002, p. 61).

63Fig. 63 — Carte de la région prospectée par D. Hograth pour le British Museum en 1908 (Hogarth 1914, fig. 7).

64Fig. 64 — Plan de Doura-Europos en 1922 avec le tracé presque complet des fortifications et de la citadelle ainsi que la localisation des premiers monuments fouillés (Renard et Cumont 1924, fig. 1).

65Fig. 65 — Intérieur d’un hypogée fouillé par la mission de Yale (Toll 1946, pl. 32-2).

66Fig. 66 — Extrait du plan archéologique de Tell Ahmar établi par la mission française (Thureau-Dangin et Dunan 1936, vol.2, plan A).

67Fig. 67 — Nécropole de Baqhouz. Tombeau-tour dit « Abou Gelal » (Toll 1946, pl.65-2).

68Fig. 68 — Carte de la « Région de Membidj et de Djerablis » (reproduction partielle, Dussaud 1927, carte XIII).

69Fig. 69 — Carte des « routes antiques et médiévales de Syrie » (reproduction partielle, Dussaud 1927, carte XIV).

70Fig. 70 — Sites d’époques hellénistique, parthe, romaine et byzantine repérés dans la zone de submersion du barrage de Tabqa/Al Thaoura.

71Fig. 71 — Vue du barrage de Teshrin depuis l’aval (© Y. Gellie 2001).

72Fig. 72 — Sites d’époques hellénistique, parthe, romaine et byzantine repérés dans la zone de submersion du barrage de Teshrin.

73Fig. 73 — Sites prospectés par A. Gonzàlez Blanco (Gonzàlez Blanco 1999, p. 657).

74Fig. 74 — Le barrage de Birecik situé immédiatement en aval du site de Belkıs-Zeugma (© Y. Gellie 2001).

75Fig. 75 — Le barrage de Karkemiṣ depuis l’aval (© Y. Gellie 2001).

76Fig. 76 — Sites d’époques hellénistique, parthe, romaine et byzantine repérés dans la zone de submersion du barrage de Birecik.

77Fig. 77 — Sites d’époques hellénistique, parthe, romaine et byzantine repérés dans la zone de submersion du barrage de Karkemiṣ.

78Fig. 78 — Découverte de la mosaïque de Pasiphae par la mission franco-turque ZMVA en septembre 1999, au moment de l’achèvement des infrastructures du barrage de Birecik, situé immédiatement en aval du site (© A.-M. Manière 1999).

79Fig. 79 — Répartition des sites et des aménagements hydro agricole de la période « classique » de Deir ez-Zor à Abou Kamal (Geyer et Monchambert 2003, p. 269, fig. 16).

80Fig. 80 — Répartition des sites et des aménagements hydro agricole de la période « romaine tardive » de Deir ez-Zor à Abou Kamal (Geyer et Monchambert 2003, p. 276, fig. 17).

81Fig. 81 — Exemple de digitalisation d’après l’image satellite Spot pour le secteur du Khanouqa (conception et réalisation F. Bonnaud et J. Gaborit).

82Fig. 82 — Répartition chronologique des sites prospectés ou fouillés sur les trois périodes étudiées à partir d’une sélection de 211 sites.

83Fig. 83 — Répartition entre la chronologique des sites fouillés et les périodes d’occupation détectées en prospection.

84Fig. 84 — Carte politique du monde hellénistique en 301.

85Fig. 85 — Carte de répartition des sites d’habitat autour d’Apamée à la période hellénistique.

86Fig. 86 — Carte de répartition des sites d’habitat autour d’Europos/Jerablous à la période hellénistique.

87Fig. 87 — Carte de répartition des sites d’habitat autour de Jebel Khaled à la période hellénistique.

88Fig. 88 — Carte de répartition des sites d’habitat entre Ar-Raqqa et Deir ez-Zor à la période hellénistique.

89Fig. 89 — Carte de répartition des sites d’habitat en amont de Doura-Europos à la période hellénistique.

90Fig. 90 — Carte de répartition des sites d’habitat en aval de Doura-Europos à la période hellénistique.

91Fig. 91 — Localisation des (re)fondations séleucides du Moyen-Euphrate.

92Fig. 92 — Carte politique de la région après la conquête parthe de 120 av. J.-C.

93Fig. 93 — Carte de la région après la création de la province romaine de Syrie (d’après Scarre 1995, p. 55).

94Fig. 94 — Offensives de Trajan en Mésopotamie (d’après Scarre 1995, p. 61).

95Fig. 95 — Conquêtes et annexion de Septime-Sévère à l’est de l’Euphrate entre 195 et 198 (d’après Scarre 1995, p. 99).

96Fig. 96 — Carte de répartition des sites d’habitat autour de Séleucie-Zeugma à la période romaine-parthe.

97Fig. 97 — Carte de répartition des sites d’habitat entre Birecik et Kara Qouzak à la période romaine-parthe.

98Fig. 98 — Carte de répartition des sites d’habitat de Kara Qouzak au défilé de Teshrin à la période romaine-parthe.

99Fig. 99 — Carte de répartition des sites d’habitat dans la boucle du Moyen-Euphrate à la période romaine-parthe.

100Fig. 100 — Carte de répartition des sites d’habitat de la confluence du Balikh à à Deir ez-Zor à la période romaine-parthe.

101Fig. 101 — Carte de répartition des sites d’habitat en amont de Doura-Europos à la période romaine-parthe.

102Fig. 102 — Carte de répartition des sites d’habitat en aval de Doura-Europos à la période romaine-parthe.

103Fig. 103 — Répartition spatiale des défenses romaines en rive droite jusqu’à Soura, entre le ier av. J.-C. et la fin du iie s. apr. J.-C.

104Fig. 104 — Répartition spatiale des ouvrages défensifs en rive gauche jusqu’à Qal‘at Ja‘bar, entre le ier av. J.-C. et la fin du iie s. apr. J.-C.

105Fig. 105 — Plan partiel du fort de Mishrifat (Egami 1979, pl. 2).

106Fig. 106 — Vue du parement externe de la porte nord en pierre de taille de Mishrifat (Egami 1979, pl. 29a).

107Fig. 107 — Inscription araméenne gravée sur une amulette (Egami 1979, pl. 33a).

108Fig. 108 — Répartition spatiale des ouvrages défensifs en territoire parthe entre le ier av. J.-C. et la fin du iie s. apr. J.-C.

109Fig. 109 — Restitution de l’itinéraire des Stations parthes en aval du Balikh.

110Fig. 110 — Restitution de l’itinéraire des Stations parthes en amont et en aval du défilé du Khanouqa.

111Fig. 111 — Restitution de l’itinéraire des Stations parthes de la confluence du Khabour jusqu’à Asicha.

112Fig. 112 — Conquête sassanide de 252-260 et contre-offensives (d’après Scarre 1995, p. 109).

113Fig. 113 — Carte administrative de la Syrie à partir du ive s.

114Fig. 114 — Carte de répartition des sites entre Zeugma et Kara Qouzak, entre le iiie s. et le viie s.

115Fig. 115 — Carte de répartition des sites entre Kara Qouzak et Qal‘at Ja‘bar, entre le iiie s. et le viie s.

116Fig. 116 — Carte de répartition des sites entre Soura et le défilé du Khanouqa, entre le iiie s. et le viie s.

117Fig. 117 — Carte de répartition des sites entre le défilé du Khanouqa et Deir ez-Zor, entre le iiie s. et le viie s.

118Fig. 118 — Carte de répartition des sites autour de la confluence du Khabour, entre le iiie s. et le viie s.

119Fig. 119 — Carte de répartition des sites en aval de Doura-Europos, entre le iiie s. et le viie s.

120Fig. 120 — Répartition spatiale des ouvrages défensifs entre le iiie s. et le viie s., dans la moitié septentrionale du Moyen-Euphrate.

121Fig. 121 — Répartition spatiale des ouvrages défensifs entre le iiie s. et le viie s., dans la moitié méridionale du Moyen-Euphrate.

122Fig. 122 — Plan restitué du temple de Jebel Khaled (d’après Wright 2011, p. 123, fig. 4).

123Fig. 123 — Caravansérail identifié sur la carte géophysique le long du rempart oriental d’Apamée (© MZMVE).

124Fig. 124 — Salle rupestre avec décor de stuc dans le secteur de la maison dite « des Synaristosaï » (© MZMVE).

125Fig. 125 — Vue de l’intérieur de la tombe E1, fouillée dans le secteur de Tell Ali Al-Hajs-Roumeila (Egami 1979, p. 46 b).

126Fig. 126 — Exemple d’une tombe collective où les cuves supplémentaires ont été creusées dans le sol de la chambre funéraire (© MZMVE).

127Fig. 127 — Tour funéraire de plan circulaire mis au jour dans la nécropole de Doura-Europos (Toll 1946, pl. 62 infra).

128Fig. 128 — Sarcophage en terre cuite dit « en forme de baignoire » d’époque parthe provenant de Doura-Europos (Toll 1946, pl. 28 infra).

129Fig. 129 — Axes routiers du Proche-Orient liés au Moyen-Euphrate (d’après Dussaud 1927, carte XIV).

© Presses de l’Ifpo, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable