Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La vallée engloutie (Volume 2 : catalogue des sites)

 | 
Justine Gaborit

Sites de la rive gauche en Syrie en aval du barrage de Tabqa (section F, Mésopotamie)

As-Sousa 1 et 2 (Syrie) – F50

Texte intégral

Localisation

Région

Abou Kemal

Situation

rive gauche de l’Euphrate

Accès

à 2,3 km S.-E. d’es-Susa

Longitude

40.97453588

Latitude

34.508221

Position

plateau

Environnement

replat d’érosion du plateau

Informations sur l’état du site

État de conservation

érodé

Superficie

15 ha minimum

Altitude

182,8 m

Critères de datation

céramique, architecture

Périodes d’occupation attestées

Période romaine

tombeau-tour et nécropole

Période sévérienne-sassanide

nécropole

1B. Geyer et J.-Y. Monchambert ont inventorié en prospection deux sites funéraires, Es-Susa 1 et Es-Susa 2, distants de moins de 500 m l’un de l’autre. Es-Susa 1 correspond à un tombeau-tour placé en rebord de plateau, à environ 500 m au nord-ouest des tombes en fosse signalées à Es-Susa 2. Le site d’Es-Susa 2 a fait l’objet de fouille d’urgence en 1984, après avoir été partiellement détruit par les travaux de construction du nouveau pont d’Abou Kémal.

2En raison de leur proximité et étant donné que la superficie de la nécropole Es-Susa 2, estimée à 15 ha, n’est pas précisément délimitée, ces deux sites semblent appartenir à un même ensemble funéraire. D’ailleurs, les périodisations sont tout à fait cohérentes.

Nécropole

Le tombeau-tour (Es-Susa 1)

3Il a pu être documenté par B. Geyer et J.-Y. Monchambert après sa destruction partielle en 1984. D’après une coupe créée par les bulldozers, les fondations reposent sur la couche géologique constituée de grosses pierres et d’une couche de galets, de la terrasse rissienne aplanie.

Plan

4Le stylobate était conservé sur environ 8 m de long (face nord ?) et sur environ 2 m de haut. Il comportait cinq loculi à couverture à double pente d’une hauteur de 2,40 m sur 0,50-0,55 m de large et d’une profondeur de 2,60 m. Le registre supérieur est conservé sur 0,5 m de haut. Au total, quatre autres ouvertures de loculi ont été repérées sur les autres faces. La construction est en blocage mais le rythme des arases n’est pas mentionné. Il semble qu’elle soit maçonnée au djousse, d’après l’enduit présent dans les niches.

Datation

5Le tombeau a été comparé par les prospecteurs aux tombeaux-tours A et B de Doura, ce qui le daterait de la période romaine, vers 200 apr. J.-C. Il était entouré de quelques tombes en fosse. Le matériel épars dans les déblais (jarres, tessons de brittle ware et céramique peinte) renverrait à une longue période, du ier s. av. J.-C. au iiie s. apr. J.-C. Un fragment de sarcophage en terre cuite a été également prélevé. D’après la typologie établie par J. Abdul Massih, la construction du tombeau-tour semble remonter au iie-ier s. av. J.-C., puisque l’on n’a pas détecté de chambre funéraire à l’intérieur du socle. Le matériel retrouvé sur place indique une fréquentation de la zone funéraire jusqu’au iiie s.

Tombes à fosse (Es-Susa 2)

6Les tombes les plus anciennes sont datées à l’âge du Bronze ancien et récent. Les tessons prélevés sur place indiquent que certaines tombes remontent aux périodes parthe et romaine mais aucune n’a été fouillée.

7Matériel recueilli (B. Geyer et J.-Y. Monchambert 2003)

  • céramique d’Es-Susa 2 (no 629-647, pl. 47-48)

  • céramique ramassée au pied de la tour à Es-Susa 1et à proximité immédiate (lot non homogène)

8Chronologie d’après les prospecteurs

  • âge du Bronze ancien (tombes en fosse)

  • période classique (parthe-romaine)

  • tombeau-tour de type romain iie-iiie siècle

  • période romaine tardive (ive-vie s. apr. J.-C.)

Bibliographie

B. Geyer et J.-Y. Monchambert, « Prospections… », MARI 5, 1987, p. 293- 344, site no 18.

B. Geyer et J.-Y. Monchambert, « Une nécropole à Es-Susa », MARI 5, 1987, p. 275- 291, site no 18.

B. Geyer et J.-Y. Monchambert, La basse vallée de l’Euphrate syrien, Beyrouth, 2003, t. I, p. 79, site no 18 (Es-Susa 1), p. 86, site no 57 (Es-Susa 2) et p. 167, t. II, p. 48-49.

J. Abdul Massih, « Les tombeaux-tours du Moyen-Euphrate », AAS 2005, p.

© Presses de l’Ifpo, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540