Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La vallée engloutie (Volume 2 : catalogue des sites)

 | 
Justine Gaborit

Sites de la rive gauche en Syrie en aval du barrage de Tabqa (section F, Mésopotamie)

Tell Abou Machiya (Syrie) – F09

Texte intégral

Autres toponymes

Tell Abou Mouchtiyé, Harmouchia, Tell Abu Makiya

Localisation

Région

Deir ez-Zor

Situation

rive gauche de l’Euphrate

Accès

en aval de Zelebiyé, à partir du village d’Al Kibar

Longitude

39.84170871

Latitude

35.62809073

Position

terrasse ancienne

Environnement

à 2 km de l’Euphrate, première terrasse au-dessus de la plaine alluviale

Informations sur l’état du site

État de conservation

intact

Dimensions du site

126 x 106 m

Altitude

220 m

Critères de datation

céramique, architecture

Périodes d’occupation attestées

Période sévérienne-sassanide

tour

1Le tell, de faible élévation, est actuellement recouvert par un cimetière à l’ouest et une maison à l’est et s’étend au-delà de la route. Dans le cadre des prospections de la mission syro-espagnole Proyecto Medio Eufrates, un plan topographique du site inventorié et un ramassage de surface ont été réalisés en 2006. Selon les premières indications communiquées par J.-L. Montero Fenollós, la phase la plus ancienne du tell remonte à l’âge du Fer et sa réoccupation est attestée aux périodes romaine et byzantine. Le toponyme Abou Mouchtiya, noté par E. Herzfeld, a été attribué à tort par J. Lauffray à un site en amont du village de Harmouchiyé, Tell Abou Fahd, où son collaborateur P. Hamelin avait repéré une enceinte pentagonale et une citadelle. Sa proposition de dater Tell Abou Fahd de l’époque romaine peut être aujourd’hui écartée, puisque les fouilles conduites par la mission syro-espagnole en 2006 ont reconnu un site fortifié de l’âge du Bronze moyen.

Vue du tell

Vue du tell

© Google Earth 2011

Construction rectangulaire

2Au centre du tell, un soubassement rectangulaire est partiellement dégagé. Le mur septentrional est conservé sur 6,40 m de long et le mur occidental sur 8,50 m de long. L’angle sud-est du bâtiment s’est écroulé. Les murs visibles en surface, de 1,1 m d’épaisseur, sont construits en blocage de blocs de basalte, de dimensions irrégulières, avec quelques moellons de gypse, pris dans un coffrage de mortier de djousse. La hauteur des arases devrait être de 0,60 m (aucune arase n’étant conservée ni entièrement dégagée sur sa hauteur, cette mesure est à vérifier). Cette construction de plan rectangulaire, avec une pièce unique, et isolée au centre du tell peut être interprétée comme une tour. Il est aussi possible qu’il s’agisse d’un tombeau-tour.

3Matériel photographié sur place (2001)

  • col de grande cruche, redressé, avec décor de vaguelette tracée mouillé ; col pseudo-engobe blanc redressé très incurvé col redressé pâte rouge

  • fragments de brittle ware dont un col de marmite et une anse (pâte rouge), un col de marmite (pâte noire)

  • tessons de céramique (pâte verte gros dégraissant)

  • artefacts lithiques (silex)

4Datation des prospections

  • âge du Fer

  • période romaine

  • période byzantine

Bibliographie

F. Sarre et E. Herzfeld, Archäologische Reise, 1911, p. 156-160.

J. Lauffray, Halabiya-Zénobia, place forte du limes oriental et la haute Mésopotamie au vie s., t. I, Paris, p. 75.

J. Montero-Fenollós, et al., « Prospection archéologique de la vallée du Moyen Euphrate syrien : Les premiers travaux au verrou de Halabiyé », Orient-Express 2005/2, p. 69-71.

Proyecto Arqueologico Medio Eufrates, Rapport préliminaire de la campagne de prospection de 2006 [en ligne] http://www.arqueologiaoriente.com/c_2006.html

Table des illustrations

Titre Vue du tell
Crédits © Google Earth 2011
URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/7270/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 262k

© Presses de l’Ifpo, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable