Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La vallée engloutie (Volume 2 : catalogue des sites)

 | 
Justine Gaborit

Sites de la rive gauche en Syrie en amont des barrages de Teshrin et de Tabqa (section D, Osrhoène)

Mishrifat (Syrie) – D27

Texte intégral

Localisation

Région

Tabqa

Situation

rive gauche de l’Euphrate

Longitude

38.219791

Latitude

36.29521

Position

butte résiduelle

Informations sur l’état du site

État de conservation

noyé

Dimensions du site

70 x 70 m

Superficie

0,5 ha

Critères de datation

céramique, monnaies

Périodes d’occupation attestées

Période romaine

forteresse

Période sévérienne-sassanide

forteresse

1Le tell a été signalé par A. K. Rihaoui en 1963 et par T. A. Wilkinson en 1972. Les fouilles réalisé par la mission japonaise de l’Université de Tokyo ont mis au jour une fortification romaine occupée jusqu’au début de la période islamique.

Fortifications (ier-iie s. apr. J.-C.)

2Le site occupe une aire carrée de 70 m de coté. Au nord et à l’est, les prospecteurs ont vu les des murs en pierre de taille calcaire qui appartiennent à une enceinte de plan pentagonale. Une porte a été reconnue dans le rempart oriental des fortifications. Une série de segments de murs d’orientations différentes indiqueraient la présence de plusieurs tours saillantes. D’après les deux bâtiments fouillés, l’intérieur de l’enceinte a fait l’objet de deux phases majeures de construction. Dans le bâtiment D, une inscription lapidaire syriaque a été retrouvée.

3La phase la plus ancienne, contemporaine de la construction de la forteresse remonterait au ier-iie s. apr. J.-C. L’occupation du site au iiie s. est assurée par un ensemble abondant de 298 monnaies romaines, frappées sous les règnes de Gordien III, Philippe l’Arabe et Dèce. La troisième phase couvre toute la période romaine tardive et byzantine. Le site a été abandonné au cours de la période islamique.

Bibliographie

A. K. Rihaoui, « Étude préliminaire sur la sauvegarde des monuments dans la région du barrage de l’Euphrate », AAAS 15-1, 1965, p. 108, site no 18.

N. Egami, S. Masuda et T. Iwazaki, Rumeilah and Mishrifat: Exacvations of hellenistic Sites in the Euphrates Basin 1974-1978, Tokyo, 1979.

T. J . Wilkinson, Excavations at Tell esSweyhat, Syria, volume 1. On the Margin of the Euphrates. Settlement and Land Use at Tell esSweyhat and in the Upper Lake Assad Area, Syria, Chicago, 2004, p. 205-206, site SS16b.

© Presses de l’Ifpo, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable