Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La vallée engloutie (Volume 2 : catalogue des sites)

 | 
Justine Gaborit

Sites de la rive droite en Turquie en amont des barrages de Birecik et de Karkemiş (section A, Cyrrhestique)

Belkis nécropole Est (Turquie) – A08b

Texte intégral

Nom antique attesté

nécropole orientale de Séleucie/Zeugma

Autres toponymes

Zima (xviiie s.), Balkis, Bâlkiz kalé (xixe s.)

Localisation

Région

Birecik

Situation

rive droite de l’Euphrate

Accès

à 300 m O.-S.-O. de Belkıs Köy

Longitude

37.86380041

Latitude

37.05169878

Position

collines étagées

Informations sur l’état du site

État de conservation

noyé

Critères de datation

inscription, architecture

Périodes d’occupation attestées

Période romaine

nécropole rupestre

Période sévérienne-sassanide

nécropole rupestre et cimetière

1La nécropole orientale de Séleucie-Zeugma s’étend de la partie inférieure de la pente orientale du Belkıs Tepe jusqu’au flanc occidental du Kırkbayır Tepe. Elle occupe une large dépression entre ces hauteurs au-dessus des collines qui surplombent le village de Belkıs.

2Une partie de cette nécropole a été détruite par la construction d’un réservoir d’eau et d’une station, pendant l’hiver 1999. Avant destruction, elle a pu être prospectée par A.-M. Manière en collaboration avec P. Lebouteiller (relevé topographique) et J.-B. Yon (épigraphie). Ces prospections ont permis de documenter 124 tombes et d’en repérer 80 autres (entrées ou vestiges). Cette exploration a mis en évidence, à côté des tombes rupestres, plus d’une centaine de tombes à fosse, quelques tombes à puits et des tombes à ciste.

3Le classement typologique, établi d’après l’organisation interne des tombes, ressemble à celui de la nécropole ouest où on dénombre une majorité de tombes à arcosolia. Les types à alcôves et à ailes et les plans mixtes (arcosolia + alcôves + loculi) comptent entre quatre et dix exemples.

4De nombreuses stèles funéraires ont été trouvées, parfois in situ et, dans un cas, dans une tombe non pillée (E27). Des peintures murales avec motifs floraux étaient conservées dans deux tombes (E12 et E106).

5Périodisation

  • nécropole romaine

  • nécropole byzantine

Bibliographie

F. Cumont, Études syriennes, 1917, p. 119-144.

J. Wagner, Seleukia am Euphrat/Zeugma, Wiesbaden, 1976.

G. Algazé et R. Breuninger, « Tigris-Euphrates Archaeological Reconnaissance Project: Final Report », Anatolica 20, 1994, site no 18, p. 33, fig. 5.

C. Abadie-Reynal, E. Buçak, F. Bulgan et alii, « Mission de Zeugma-moyenne vallée de l’Euphrate », Anatolia Antiqua 8, 2000, p. 279-337.

C. Abadie-Reynal et alii, « Zeugma, rapport préliminaire des campagnes de fouilles de 2000 », Anatolia Antiqua 9, 2001, p. 243-305.

J.-B. Yon et R. Ergeç, « Nouvelles inscriptions de Zeugma », Zeugma III, Lyon, TMO 62 (à paraître).

Synthèse en préparation :

A.-M. Manière, « Les nécropoles occidentales et orientales de Séleucie/Zeugma ».

© Presses de l’Ifpo, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable