Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Atlas of Jordan

 | 
Myriam Ababsa

Remerciements

Texte intégral

1Cet atlas est le résultat de collaborations scientifiques et techniques entre l’Institut français du Proche-Orient, le Centre Royal Jordanien de Géographie (RJGC), l’Université de Jordanie, le Département des Statistiques, le Ministère des Municipalités, la Municipalité du Grand Amman et Amman Institute, l’ASEZA, le Ministère de l’Eau et de l’Irrigation, et la GIZ (ex-GTZ). La réalisation de ce projet d’atlas a été rendue possible grâce à l’autorisation spéciale accordée en janvier 2008 par Son Excellence M. Nader al-Dhahabi, alors Premier ministre, qui a grandement facilité les démarches auprès du Centre Royal Jordanien de Géographie et des institutions jordaniennes en général. Qu’il en soit sincèrement remercié ainsi que M. Nidal Saqarat, ancien directeur du RJGC et actuel directeur du Cadastre, et M. Kamel Saleh, démographe au Département des Statistiques qui ont soutenu dès l’origine et avec enthousiasme le projet d’atlas de la Jordanie.

2Ce travail a été mené à bien grâce aux financements accordés par l’Institut français du Proche-Orient et le Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France en Jordanie. Je suis reconnaissante aux conseillers culturels Pierre Colliot, Alain Aumis et Philippe Lane, d’avoir appuyé la préparation de cet atlas trilingue. Ma gratitude va tout particulièrement à Son Excellence M. Patrick Renaud, Chef de la délégation de l’Union européenne à Amman, pour son intérêt dans ce projet, pour son important soutien financier et pour sa patience ! M. Beat van Däniken du Service de la Coopération Suisse a contribué à une impression de qualité de cet atlas et c’est en collègue que je le remercie.

3Parmi les 48 chercheurs de renom qui ont participé à cet ouvrage, j’aimerais remercier tout particulièrement M. Husam al-Bilbisi de l’Université de Jordanie pour son soutien dans la préparation de la partie physique, MM. Christian Augé et Jean-Paul Pascual sans lesquels la partie historique n’aurait pas vu le jour et M. Jalal Al Husseini pour ses contributions précieuses à la partie contemporaine. Cet ouvrage n’aurait pu avoir sa cohérence sans les relectures attentives d’Eric Verdeil, auteur de l’Atlas du Liban, dont la rigueur n’a d’égale que la justesse. Je remercie également pour leurs relectures Barbara Porter, Lisa Maher, Mohammed al-Dbiyat, Raouf Abujaber, Nabil Ali, Assem al-Omari et Yusuf Mansur. Last but not least, je remercie de tout cœur Richard Cox et Seamus Jeffreson pour leur relecture subtile des textes anglais.

4Ce fut un bonheur que de travailler avec Caroline Kolhmayer qui a mis en forme les cartes extraites de la base de données géoréférencées, et qui a veillé à l’harmonisation graphique de tout l’ouvrage. La précision de son travail n’a d’égale que son dévouement. Je remercie l’ingénieur Eyad Ghatasheh pour l’aide qu’il m’a apportée lors de l’élaboration de la base de données géoréférencées. J’exprime ma gratitude au père Jean-Michel de Tarragon de l’École biblique et archéologique française de Jérusalem pour la reproduction de ses précieux clichés.

5Pour la mise en page élégante de l’Atlas, j’exprime ma reconnaissance à Antoine Eid, et à Nadine Méouchy, responsable des Presses de l’Ifpo, pour son aide dans la structuration de la partie historique et sa grande rigueur dans la supervision de la préparation éditoriale. Je remercie enfin Louis Dugit-Gros, Jean-Baptiste Pesquet et Maria Nassaf, stagiaires aux Presses de l’Ifpo, pour leur relecture attentive de l’ouvrage et la préparation de l’index.

Gestion du système d’information géographique, collecte statistique, intégration et harmonisation, traitements géographiques : Myriam Ababsa a été assistée en 2006 de l’ingénieur Eyad Ghatasheh et de six élèves ingénieurs de l’Ecole Nationale des Sciences Géographiques (ENSG - IGN Paris), invités dans le cadre d’un Programme de Coopération Scientifique et Universitaire financé par l’Agence Universitaire de la Francophonie entre 2007 et 2009 (Erwan Baron, Gilles Bonneau, Romain Fages, Jeanne Herbreteau, Johan Joyer, Antoine Lavenant). Elle remercie tout particulièrement Edouard Beauvillain de l’ENSG pour son accueil des stagiaires jordaniens à Paris. La collecte des données statistiques a été en partie réalisée par des élèves de Master des Universités de Paris-IV (Sophie Chevalier et Mylène Princet) et deux étudiantes de Sciences Po-Lille et Strasbourg (Anouk Berucat et Alice Tawil).

Yarmuk river and Golan heights, Syrian border.

M. Ababsa

Table des illustrations

URL http://books.openedition.org/ifpo/docannexe/image/4849/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 120k

© Presses de l’Ifpo, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable