Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Maaloula (XIXe-XXIe siècles). Du vieux avec du neuf

 | 
Frédéric Pichon

Notes sur la translittération, les traductions et abréviations

Frédéric Pichon

Texte intégral

1On trouvera dans ce texte les termes arabes translittérés de façon simplifiée, selon un système qui n’utilise pas de points diacritiques, ne marque pas les voyelles longues et ne rend pas les consonnes emphatiques. Pour des raisons pratiques, nous avons adopté un système de translittération qui, sauf exceptions, vise à ne pas rebuter les non-arabisants, au détriment il est vrai de la prononciation arabe. Certains noms de localités apparaissent sous leur forme la plus usuelle en français, comme Damas, Yabroud, Baalbek ou Nebek. De la même façon, des termes usuellement translittérés en langue française, comme cheikh, dabké ou mokhtar sont conservés sous cette forme. Quelques termes araméens ont été translittérés de façon purement phonétique selon l’usage orientaliste.

2Sauf indication contraire, toutes les traductions ont été effectuées par nos soins.

Abréviations concernant les archives

3AGOP  : Archives générales de l’Ordre des frères Prêcheurs, Rome.

4ADPF  : Archives dominicaines de la Province de France, Paris.

5AJV  : Archives jésuites de Vanves, Province du Proche-Orient.

6SHD (ex-SHAT)  : Archives du Service Historique de la Défense, Vincennes

7APF  : Archives de la Congrégation pour la Propagande de la Foi, Rome.

Auteur

Frédéric Pichon

© Presses de l’Ifpo, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable