Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Étude géologique des Andes du Pérou central

 | 
François Mégard

Deuxième partie. La chaîne andine

Chapitre 6. Le plutonisme andin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’importance du magmatisme andin, qu’il s’agisse de plutonisme ou de volcanisme, est l’un des traits majeurs de la chaîne. Ainsi, les affleurements de roches plutoniques couvrent à peu près un sixième de la surface des Andes, zone subandine exclue, au niveau du Pérou central.

Les massifs qu’elles forment sont typiquement intrusifs ; les limites avec l’encaissant sont toujours tranchées ; ils se sont mis en place dans des niveaux très élevés le plus souvent exempts de schistosité.

Tout comme le volcanisme, le plutonisme est calco-alcalin et les roches que l’on rencontre vont des gabbros aux leucogranites, les tonalites, granodiorites et adamellites constituant l’essentiel des grands corps intrusifs.

L’expression la plus marquante du plutonisme andin est le batholite côtier, qui est lié génétiquement à sa couverture volcanique, mais on notera que les massifs de petite dimension qui lui succèdent plus à l’est sont génétiquement liés aux riches minéralisations de plomb, zinc et cuivre du P...

© Institut français d’études andines, 1978

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter