Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le territoire de l’expulsion

 | 
Nicolas Fischer

Partie 1. L’ordre rétentionnaire

Chapitre I

L’ordre non-carcéral. Genèse et organisation du centre de rétention du Sernans-Bréville

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Se rendre au centre du Sernans-Bréville, c’est entrer dans une institution qui paraît d’autant plus « totale » qu’elle est physiquement isolée : en bordure des pistes d’un aéroport international, dans une zone où sont installés les hangars et les lieux d’embarquement du fret. On s’y rend par la route depuis la gare SNCF la plus proche, en véhicule privé ou via l’unique autobus dont un arrêt s’effectue à proximité. On y passe la journée – les espaces de convivialité sont rares dans les environs immédiats – dans le bruit constant du décollage des avions et l’odeur de kérosène qui les accompagne.

Dans cet espace social confiné, vivent au moment de l’enquête un maximum de 140 personnes retenues, hommes et femmes, des militaires de la gendarmerie départementale ou mobile chargés de les surveiller et d’organiser leur renvoi, et quelques dizaines d’acteurs civils chargés de tâches dont on a déjà présenté la diversité : organiser l’hébergement, assurer la prise en charge sociale, médicale et...

© ENS Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable