Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le territoire de l’expulsion

 | 
Nicolas Fischer

Note terminologique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les termes et les catégories administratives utilisés dans cet ouvrage – à commencer par le terme même de « rétention » – véhiculent toujours le point de vue politiquement situé des fonctionnaires qui les ont conçus. Ils reflètent à la fois le flou juridique entourant la définition d’une mesure (« locaux ne relevant pas de l’administration pénitentiaire »), et un souci plus ou moins délibéré de l’euphémiser (tels l’« éloignement du territoire » ou la « retenue pour vérification du droit au séjour »). À cet usage lénifiant du langage répond, dans le lexique militant, le recours à des termes volontairement provocateurs – que l’on pense à la résurgence, depuis une dizaine d’années, de la référence aux « rafles » ou aux « camps » pour décrire le dispositif de répression de l’immigration irrégulière. On retrouve donc sur l’enfermement des migrants l’extrême politisation des termes déjà signalée par Johanna Siméant dans le cas des étrangers en situation irrégulière, « sans-papiers » pour ...

© ENS Éditions, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable