Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les sœurs Grimké

Correspondance privée

Lettre de Sarah Grimké à Elizabeth Pease1

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Des extraits de cette lettre dont le manuscrit n’a pas été retrouvé sont cités par Catherine Birney dans son ouvrage The Grimké Sisters. Sarah and Angelina Grimké : the First American Women Advocates of Abolition and Woman’s Rights, Boston, Mass., Lee and Shephard, 1885.

*

Manlius, N. Y., le 20 [?] mai 1838

[…] Il faut que je te fasse le récit du mariage de ma sœur, mariage dont tu as sans doute déjà entendu parler. Son cher mari est véritablement un homme de Dieu, il est membre de l’Église presbytérienne. Évidemment, par ce mariage, Angelina sera exclue2, comme je le serai aussi en y assistant. Nous n’en éprouvons aucun regret, persuadées qu’une punition qui nous prive de participation à une action strictement conforme à la volonté de Dieu, sanctifiée par Sa Parole comme l’est le mariage des justes, ne peut être qu’antichrétienne, et je saisis l’occasion qui m’est donnée de protester. Le mariage a été célébré chez notre sœur, Anna R. Frost, à Philadelphie, le 14 de ce mois. La loi de ...

© ENS Éditions, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable