Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les sœurs Grimké

Correspondance privée

Lettre de John G. Whittier à Sarah et Angelina Grimké, 14 août 1837

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Mes chères sœurs,

[…] Vous faites beaucoup pour défendre et revendiquer la noble cause des droits de la femme. Vos conférences devant des publics nombreux et mixtes sont à bien des égards, de fait, de puissantes déclarations du droit et du devoir de la femme de travailler, aux côtés de son frère, au bien-être et au salut du monde. Alors, permettez-moi de demander pourquoi vous éprouvez le besoin de vous ranger parmi les écrivains qui suscitent la controverse sur cette question. Est-ce que cela n’apparaît pas, chères sœurs, en quelque sorte comme un abandon de la cause du pauvre et malheureux esclave dont les soupirs dans la plantation de coton du Mississipi, les cris et les gémissements résonnent constamment à nos oreilles, au profit de discussions et d’argumentations à propos d’une légère oppression, politique ou sociale, dont nous-mêmes serions les victimes ? N’est-ce pas oublier les maux considérables et atroces subis par l’esclave, et lutter pour une cause égoïste au nom de nos g...

© ENS Éditions, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable