Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les sœurs Grimké

« Lettres sur l’égalité des sexes et la condition féminine » Letters on the Equality of the Sexes and the Condition of Woman, 1838

Lettre XV. L’homme et la femme également coupables dans la chute

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Uxbridge, le 20 octobre 1837

Ma chère sœur,

Je suis de celles qui reconnaissent toujours, et dans toute son ampleur, l’accusation communément admise selon laquelle c’est la femme qui a introduit le péché dans le monde. J’y vois une bonne raison pour que la femme se sente obligée d’œuvrer avec un zèle redoublé, pour la régénération d’un monde à la ruine duquel elle a contribué.

[…] Maintenant, le fait qu’Ève a été séduite et trompée prouve-t-il que sa faute est plus noire que celle d’Adam qui, lui, n’a pas été trompé mais qui avait pleinement conscience des conséquences de la faute à laquelle il s’associait ? Je laisse au lecteur impartial le soin d’en décider.

Mon but ici est de montrer que, comme la femme a la responsabilité de tout le péché du monde, il y va de son devoir sacré d’œuvrer à son extinction ; et cela, elle ne peut pas le faire efficacement et de façon approfondie tant que son esprit n’est pas libéré de ces entraves qui lui ont été imposées par une opinion publique corromp...

© ENS Éditions, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable