Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'épigramme dans tous ses états : épigraphiques, littéraires, historiques

 | 
Eleonora Santin
, 
Laurence Foschia

« EPIGRAMMATIZÔ, EPIGRAMMATIZEIS, EPIGRAMMATIZEI... » « Je, tu, il épigrammatise … »

Posidippe, auteur épigraphique ?

Valentina Garulli

Résumé

À la lumière des nouveaux vers transmis par le P. Mil. Vogl. VIII 309, cet article propose une nouvelle étude des épigrammes inscriptionnelles que Werner Peek a attribuées à Posidippe de Pella : la découverte de centaines de nouveaux vers, que les premiers éditeurs, et la plupart des chercheurs, ont considérés comme l’œuvre de Posidippe, exige un réexamen des questions principales concernant ce poète, et surtout une analyse approfondie des textes inscrits mentionnés ci-dessus.

In the light of the new verses preserved by the P. Mil. Vogl. VIII 309, this paper aims at a new examination of the inscribed epigrams that Werner Peek ascribed to Posidippus of Pella: the discovery of hundreds of new verses that the first editors and most scholars have considered as Posidippus’ work requires a reexamination of the main issues concerning this poet, and especially a close scrutiny of the inscribed texts mentioned above.

À Colin Austin, in memoriam

Texte intégral

Abréviations

A.-B. = Austin Colin et Bastianini Guido, Posidippi Pellaei quae supersunt omnia, Milan, LED, 2002.

AP = Anthologie Palatine.

CEG = Hansen Peter Allan, Carmina epigraphica Graeca, Berlin - New York, de Gruyter (Texte und Kommentare, 12, 15), 1983-1989, 2 volumes.

Dittenberger, Syll.3 = Dittenberger Wilhelm, Sylloge inscriptionum Graecarum, Leipzig, Hirzel, 1915‑19243, 4 volumes.

FD = Fouilles de Delphes.

F.-G. = Fernández-Galiano Emilio, Posidipo de Pela.

Geffcken, GE = Geffcken Johannes, Griechische Epigramme, Heidelberg, Winter, 1916.

GVI = Peek Werner, Griechische Vers-Inschriften Ι, Grabepigramme, Berlin, Akademie Verlag, 1955.

Hiller, HGE = Hiller von Gaertringen Friedrich, Historische griechische Epigramme, Bonn, Marcus und Weber, 1926.

IG = Inscriptiones Graecae, Berlin.

IGUR = Moretti Luigi, Inscriptiones Graecae Urbis Romae, Rome, Bardi (Studi pubblicati dall’Istituto italiano per la Storia antica), 1968-1990, 4 volumes.

Kaibel, EG = Kaibel Georg, Epigrammata graeca ex lapidibus conlecta, Berlin, Reimer, 1878.

LGPN = Fraser Peter M. et Matthews Elaine éd., A Lexicon of Greek Personal Names, Oxford, Oxford University Press, 1987-.

LSJ = Liddell Henry G., Scott Robert et Jones Henry S., A Greek-English Lexicon, Oxford, Clarendon Press, 1940.

Moretti, ISE = Moretti Luigi, Iscrizioni Storiche Ellenistiche.

SEG = Supplementum Epigraphicum Graecum, Leyde, 1923-.

SGDISammlung der griechischen Dialekt-Inschriften, 4 volumes, Hermann Collitz éd. (I-II, IV/1, 3), Hermann Collitz et Friedrich Bechtel éd. (III/1-2), Otto Hoffmann éd. (IV/3), Paul Gärtchen et Otto Hoffmann éd. (IV/4), Göttingen, Vandenhoeck et Ruprecht, 1884 (I), 1886 (IV/1), 1899 (II-III/1), 1901 (IV/2), 1905 (III/2), 1910 (IV/3), 1914 (IV/4).

SGOst = Merkelbach Reinhold et Stauber Josef, Steinepigramme aus dem griechischen Osten, Stuttgart, Teubner, 1998-2004, 5 volumes.

1. Introduction

  • 1 Garin, Prosatori latini, p. 244 ; il s’agit d’une citation faite de mémoire (elle est donc imparfa (...)
  • 2 Toutes les dates s’entendent avant J.-C. sauf mention contraire.

1L’histoire récente de Posidippe aurait pu être décrite par les humanistes les plus anciens avec le même enthousiasme que celui qui anima Poggio Bracciolini lorsqu’il annonça la découverte d’un manuscrit des œuvres de Quintilien à Guarino Veronese : « Quam temere persaepe eveniunt, quae non audeas optare ! »1 Presque personne, en effet, n’aurait pu imaginer découvrir 110 épigrammes totalement inconnues auparavant, conservées dans un rouleau de papyrus de la fin du iiisiècle2 réalisé avec soin et en bon état de conservation, le bien connu P. Mil. Vogl. VIII 309.

  • 3 « Les quelque cent épigrammes contenues dans le rouleau de papyrus sont toutes du même poète ».
  • 4 « Étant donné que toutes les épigrammes sont d’un seul poète, et que deux d’entre elles sont attri (...)

2Ce papyrus contient plus de 600 vers qui ont été immédiatement attribués à Posidippe par les premiers éditeurs (Austin, Bastianini et Gallazzi, Posidippo) sur la base des considérations suivantes : le fait que, sur le papyrus, on ne lise le nom d’aucun auteur nous suggère qu’« il centinaio di epigrammi contenuti nel rotolo siano tutti di un solo poeta » (ibid., p. 23)3. D’autre part, seules deux des épigrammes du nouveau papyrus étaient déjà connues par la tradition indirecte, et faisaient partie du corpus de Posidippe : « Se dunque tutti gli epigrammi sono di un unico poeta, e dato che due di essi sono attribuiti, nella tradizione, a Posidippo, ne segue che Posidippo è l’autore cui sono attribuibili tutti gli epigrammi del rotolo »4. Un syllogisme parfait qui a fait commencer l’histoire de ce qu’on appelle le « nouveau Posidippe ».

  • 5 « Indices qui corroborent (ou au moins n’empêchent pas) cette attribution ».
  • 6 Équilibrée et recevable est la position de Gutzwiller (« Introduction », p. 3) qui indique l’hypot (...)

3La conclusion à laquelle sont arrivés les éditeurs a trouvé de nombreuses confirmations dans la quantité de plus en plus grande de « indizi che corroborano (o per lo meno non ostacolano) quest’attribuzione »5 (ibid.) ; elle doit donc être reconnue comme une hypothèse vraisemblable6.

4Par cette voie, les nouveaux textes sont parvenus à enrichir le corpus des vers attribués à l’épigrammatiste de Pella : l’édition la plus récente de l’ouvrage complet de Posidippe (Austin et Bastianini, Posidippi Pellaei) place au premier plan les épigrammes de Milan et établit ainsi un « canon » de 150 textes de Posidippe, parmi lesquels seulement 12 ont une attribution incertaine – ils ne font d’ailleurs pas partie du papyrus de Milan.

  • 7 Alors que cette contribution était en cours de publication, après la tenue du colloque dont ce vol (...)

5Parallèlement à un choix si généreux en faveur des nouvelles épigrammes, une condamnation tout aussi nette a laissé tomber dans l’oubli certains textes de la tradition épigraphique que la divinatio des grands maîtres de l’épigraphie et de la philologie du xixe et du xxe siècle avait associés au nom du poète de Pella. Une exclusion tacite que la plupart des savants n’ont pas écrit et qui nous rend un peu perplexes si nous pensons – comme l’a bien écrit Bing (« Reimagining Posidippus », p. 185-189) – que les épigrammes du papyrus de Milan ont contribué à éclairer le visage d’un auteur dont les textes paraissent tout à fait destinés à être gravés sur des monuments réels7.

  • 8 Une autre inscription est attribuée à Posidippe par le seul Pomtow, « Delphische Neufunde. V », p. (...)
  • 9 Un certain scepticisme à l’égard de l’hypothèse selon laquelle Posidippe l’épigrammatiste aurait é (...)
  • 10 Dans l’inscription de Thermon en particulier, Posidippe est identifié comme ὁ ἐπιγραμματοποιὸς Πελ (...)
  • 11 En effet, comme l’a répété Bing (« Reimagining Posidippus », p. 182-184), il faut entendre le term (...)

6On a attribué à Posidippe un total de six inscriptions métriques anonymes qui font partie des textes à l’attribution incertaine dans l’édition de Fernández-Galiano (Posidipo, p. 164-181 ep. *31-*36)8. Un rôle décisif en faveur d’une attribution à Posidippe a été joué par deux documents épigraphiques (test. 2 et suiv. A.-B.) qui attestent l’attribution de la proxénie, par la cité de Delphes (276-275 ou 273-272 avant J.-C. : FD III/3 192)9 et la Ligue des Étoliens (Thermon, 263-262 avant J.-C. : IG2 IX/1, 1 17A), à un Posidippe qu’on peut identifier avec l’épigrammatiste. Il s’agit de reconnaissances officielles qui suggèrent certainement une activité poétique au service d’un commanditaire public10 et qui ont poussé à chercher des traces du poète dans la documentation épigraphique étolienne en vers du iiie siècle11.

7Parmi les six épigrammes publiées par Fernández-Galiano, trois ont une origine étolienne, au sens le plus large du terme, et trois une origine delphique. À la lumière des nouveautés sur l’œuvre de Posidippe telles qu’elles se sont peu à peu dessinées à partir de 2001, les épigrammes *31-*36 F.‑G. méritent elles aussi d’être reprises et réévaluées sur la base du profil du poète de Pella qui a été reconstruit à partir des textes nouveaux et anciens. Une comparaison systématique entre les six épigrammes anonymes et les épigrammes attribuées pour des raisons différentes à Posidippe représente un point de départ qu’on ne peut pas éluder, bien que la valeur d’une telle enquête soit relative, tant à cause des dimensions limitées du corpus dont on dispose, que vis-à-vis des doutes que soulève encore l’attribution de ces textes en bloc à un seul auteur.

8Les perspectives qu’on adoptera de préférence pour cette comparaison sont au nombre de quatre : 1) celle des realia, à savoir les contextes à la fois historique, géographique et politique ; 2) celle du mètre et de la prosodiedes textes ; 3) la perspective dialectale ; 4) la perspective lexicologique.

9Quelques précisions méthodologiques préliminaires sont nécessaires : à travers les parallèles qu’on propose ici, on ne peut qu’aspirer à mesurer la compatibilité des épigrammes prises en considération avec celles qui ont déjà été attribuées au poète. Mais la valeur qu’il faut donner aux résultats est différente pour les raisons qu’on va expliquer. Là où ce que nous connaissons de Posidippe est suffisamment caractérisé par rapport au contexte dans lequel il a dû opérer, comme il arrive dans le cas des realia historiques et politiques, chaque point de contact précis entre la vie et l’histoire du poète et les circonstances auxquelles les épigrammes se réfèrent peut prendre la valeur d’argument positif en faveur d’une attribution à l’épigrammatiste de Pella. Là où, par contre, le profil de Posidippe se perd dans la production de son époque, comme il arrive souvent dans le cas des préférences accordées aux mètres et aux rythmes, les éléments qui dénotent une cohérence entre les épigrammes examinées et la poésie déjà connue de Posidippe devront être considérés dans leur ensemble avec une valeur d’évidence cumulative ; ils devront également être lus exclusivement en négatif lorsque manquent les arguments qui s’opposent à la paternité de Posidippe.

2. Les épigrammes étoliennes

2.1. Thermon (Étolie) : Cavalli, « ὓ>, =. mé yle=" ecall" id="bodyftn11" href="#ftn11"2 réalis1on
  • 1 Garin, les dates= Soouvia-à>(...)

    ttion ref=Ttion1"a href="#tocfroan class="troan class=s="tdiant:smabreser:pie;uscrin11-iqugn:top;"e vos da="2 ῎Αλσειe Pνὶ χρυσὀΉιeσε βοαδοομὀοντι"σὺνe Pππωι[Φ]ωκίσι Τείθρωνος κτεῖνενe πὸ"στεφάναις P̣ξ̣ι̣α δ᾽ Οἰνεϊδᾶν μησάμενον"ποογόνων.5χαλκὸνe Pπόλλωνος πὰο Ποιπόδεσσι Δράκων,Σ̣κορπίων·e de PomTαθῶν οὐκe Poπόλωλε Poρετ[ά].autekquli>="texte">De papyurs rive dofoots optnd tu de’ilargetion, aps Phoc hes la-rtiroibués souvetst suTeithrt J.te sorouprench est lavant, co sont anemila p tuxicond dimigrammmètrmplllese soulacantitéugnaphie tPosidr de ugnaphie tes écivemes Œ ma s. Due cti> ptés Drasonaun dπιes="text"> = <>funnceri4), il fau431-435ilTPosi =. m2 yle="

ecall" id="bodyftn11" href="#ftn11"3. D’au"3<>132 class2="textandnotes">
  • 1 Garin, 3les dates= Klaffenhold <> IX/1, 1 17A),   un Po2 298">(...)

    ttion ref=Ttion2"a href="#tocfroan class="troan class=s="tdiant:smabreser:pie;uscrin11-iqugn:top;"e vos da="2 Τὸμ Μούσαις,e ξεῖνε, τετιμὀνονe Pνθάδε κρύπτειΤιμόκριτογ κόλπωι κυδιάνειοι"κόνις· mTαθref="ἢ νικᾶν ἤθελε‹ν›"ἢ τεθmάναι.5 Pomλὰeτὰ ΀αιδείιςeοὐκe Poπέκρυπτε καλά· ῆσινeτὰνe Poρετὰν"ε PλεΠεeπρόσθε βίου.autekquli>="texte">Coggio Brade publhonofoos éditeuMns d,ade ranem>P.lèlriginilade publnsemoles gagts eoes mquir. Einilaouble pn de teurs (Austiraneion alelles imenssi> ptés te sds souinfin« mse ssn de sait pigrcô.

    ="text">Inscriptio un 270, an> Wilhelmi =. m3 yle="
ecall" id="bodyftn11" href="#ftn11"4. Un syl"4<>142 class2="textandnotes">
  • 1 Garin, 4les dates= Kous aou-à> = . Un syl"4<>
  • 11 En effdices qui On uo Vesnce pn de ea pers « ugnahie et de logiqut une attri les arg ea pers monume 0 vertrmp où, spa/a>. Un syl"5

ttion ref=Ttion3"a href="#tocfroan class="troan class=s="tdiant:smabreser:pie;uscrin11-iqugn:top;"e vos da="2 ΠαΠοef="ἀριζήλοιεeΠολυκρίΠε΅ υἷι"σὺνe Pππωιδὀοκεο, Βοιωτῶν ἀρχὸνe Pεθmοφόρων·νίκανe Pκ"παΠέρων τηλόθεν"ἀρνύμενος,5καὶ ·εοὶ καὶ βουλᾶι θῆκε͜e νος ΃Πε΄ὀοαν.ecall" id="bodyftn11" href="#ftn11"5 (ib"5 1) χάλινος π᾽"ἀργύρε΅ ἔπλεΠεeπάσαις, Poστῶν εὐνομίιςeθέσμοϹ"πιρθεμὀνων·πίσΠι de Pτεὶ πάντΉν κοίοανο deἁγνο άΠα.t potdoan class=autekquli>="texte">ndnotes">

    Dlime ian usns tés Polyeimaorethèrg eaflem,néreiive dansand dimntrmBéot1e enà crem danante sovetur ql’a réppigr géoen eveptabligu res,r, coms au pérguidns qu’Povicet lessiebranootno,nner aux a obe dontltat blimteurtéss,éjà ce delièmer gée dt de publtraces des rme,idu pavaluée, sontOpuel r, comaccruà cr ymes qui fo81 ep. *31-94)

    sautekquli>="text"ndnotes">

    • 1 Garin, 6ue cette cole sont arApvol iophie Rhodss,II 542 qui atted:eοὐδὀ Πι deαἶα / τηλε΅ρόςli>6 Équil1que cette Su’Pochrt style="font être coes àer, >. Un syl">

    5Parallèl’inscr igrfois histo polue point d la plusu 1987-ibution vifsub> Poots aute». m’il fchrt style="abmolst la pvront n bloc ex arridaux mas) csien qucPofin« is uammes paraste de , p.tolemaic coex 16.

    16<, 6uecisiPaison h à i Posexexte danenthous ou 273-Étoliens (Thermon, 263-2 qui dépigram les ires : igrammes dphiques (test.quer. Làiasshie e.5 voà cremolo sla pogique.gahie B ensenndi,aflelahie PtollesisodIIilthousAgahie B ensenndidII thousPtollesisodII 189osidip17.

    "> 1/div> étobrenaphchrt stylees la pocte »n
    • 8 Une au18ue cette Su’trmoiluantitl’histoéeelles qui rs du iiie siècle
    • 5Parallèloire récsiendles humani ci-rtirue pourvale-ivemenbution hent phe VIII 309.

      < 309out pte dana Posexe l’im dan écrt.ptolles ïrelna prleur n quvant épigur d’évidol hique épan srs du 18
      . Un rô"> 18div>

      7Parmi le les datSe pant da href=iomble’trmgross dalacunt on dindleschrt stylees de selon e et les cit-variant:small-caps;">iiie sièclePostoires attribuées pour queh1> ,valvclusivemenofrlacleau de paigdindlesévsen é pislhihumani s ge l’s ci-rtiruelass="textandnotes">

      5Parallè30les datDe pait de la phtés 2.2,soutnemoimares,bn quclontinotent unbliecolans (Tdtit être co à llonticaana Porcit ddippepesacigenresfunlera le6(ξεῖνος, κόνις, λείπω, Pλγο d, φυλάσσω, βίο d)eoedt les vocabulass="u pq (6t collveur depti(ἔρχος ι, καλhr d, πρόσθε) i;n n oue P,’attrrntse lté κόλ΀ο squiπίπτωtun de son époque, quer. Ltridippt"té joué pas : uo Vessemble avpteacce en nstosidippe rep(es à57,au5 i;n62,au8etent )tecall" id="bodyftn1" href="#ftn1">46.

      46 46lev> Qus Po de Poe mémoi rticyrtoot (2 et sst9.

      4 Gnt s-Pr.sles24, 7 qui atte W.1, 1 17A), )ene paigdd ssix éie clôtues,r, c citatisedt les tinotent euo Vepaisojhe rpunipe=upoolu(Atésosrfilt d ’étπ ciur fdeaenl’x éison losrie et dttc unfonlte de Pella.es :n tou olosoe mémoie’a répvaleur ivemenbumoiluanti d’ ub>s qurspoémoi re paigdv87-au6(τὰπαιδείας"[…] καλhr) i;npen papy argns la igrordées aux msoté decec celoefine, cltrhipriseslogellveur deui fo e ptopix s sarur fdeas m’dcltrhiprisaole sonnospie efint dur.

      47.

      4> 47lev>
      5Parallè3oire récsattrrntser dtre isose,quer. Lorouvete pait de la phtés 2.3msoté igrsepris muvrPoveur deui fos :n PεθλεΆόρο s(efau2)nreiasshbum78 aut2 tent s(vs àsepris7n Po3 i;n82,au6 i;nvale-ivemen85 PosiA.‑t ) i;nὀνομα΃Πhr de(efau7) appan>îtebum135 Po3,n Pείμνα΃Πε de(efau9)n qu127,au6eeuἁγνhr de(efau10)n qu114 Pos8eeut16,au8 i;nqus Po deεὐνομίαceomotoesieuo Vesseb une attripyurs ide arnt être cs m’dn qude pame iquce en nque point i;nvl’intlereles i=csienb>bpblem Poδί derlacle de pait dorrobocipapy et ppupyle="3s(vs à68 au2 i;n7n Po3 i;n100,au4 tent ). Cactivisrpte ro»é pentppan>ait Poinnovs is(efau3equi atte τὰνe Poσάλε΅Πεν/e/ νίκαν"[…] noρνύμενο d),.
    • sr auxurnoust qui nouamjion, bien(«epri m(efau7e Pχάλινο deὑπlonsἀργύρο )atGalis ide sosyhiqxr eu rrevoposr paedogtr (efau5 καὶ τρίΠενaἱoπήων,a8 i Poστῶν εὐνομίαςeθὀσμια πιρθεμὀνων) > s="textandnotes">
      • 7 Alors 48les datesVs >, psSGOspy et p05/01/35 (Smyrnd >-variant:small-caps;">xxe siècleiiie siècle, psGVIy et p978 (Chypes,re="font-variant:small-caps;">iiieup> sièclexxe sia/a>. Un syl4>
      • 5Parallè32les datDe av2.2son »es,nle av2.3ese pourvoprieur demofficiepigra,nvale-ivemepunije=upoomot mà c qanaron ne l Pellciur fdeaed: à c«  ddpr.

        test.48
        . Un rô4> 48 des i:le av2.2, 1sτετιμὀνονpvaleur fass="9"chos arΤιμόκριΠενa(2.2, 2), pcie pa2.3,n4 νίκαν"prleur dndnotes">
        • 8 Une au49ue cette ining Posidippus », p. 182-184), il faut 6 qui atte)ivaee tion rme, eoin i:he corroThi,n a good nnem. Its et ppa/a>. Un syl4>
        • 5Parallè33les datB1e prûrs latm les ireaituiphie et danalys4)quer. Làiasshie e peutrtnemvalvitén quivemencec celoseau ltrhiabmolm Pougnpicaopter i;n es ris4 msépanotent .ammes noust qui non é l’dteurs uvttr quouio600rarge la proxénie,résente un iprisesuées pourns ehisisons ason sonta r ds i:sisanment ,l tin éaplevité pocec ciasshie gument pos pvront n bloc ordérenteaspvaleusgincsveyt or.

          ait Pode pait de la phtés 2.1 i:nlgdindlesaituooon à lanalys4)©ll les raiso2oborac s,pourglobs exclusn lustifs lac toum les iougnpicaopte nouser. aprniatiste s et oon à lpaahisu servidtre isospa. Mais n de cregel il a Loimares,bseprisqons mét
          s ued’ui à c alvitéinemeen vospage ecuamm, videns (Trele="fooece ont dés href="# Lficiepig donlte de Pella. Là o té rec qlidippe est s latmynamint duolitiques, chaque point so à lurl>ait Poquhes àde pait de la phté osleurtéPofinr/p>igel il achrt stylees d to poltest., pauthorship81 ep.outnemvaleun qunletun2.1oesieun(Trsyrus de dur dhumaniem>Postntruitus rrevoslant, êchent ,évirconstahabilem>Postnciasshie sm>intruent utecall" id="bodyftn1" href="#ftn1">49 et la L4> 49lev>
          • 8 Une au50les datesAn » =am>, pad ISElaren"nècleoa class=84),6à ,uen ddmett dimle rlaurieiltπ arge la proxénie, ns elle i:he corroMa ès et ppa/a>. Un syl5>
          • 5Parallè34les datPaison h à ns ehisce t de la phtés 2.3, de ces textes enrésente un pnemoino600rarn quclonobje ;onnosarridusst, earfa sem’éaemvaleun quivemenPoso te estecall" id="bodyftn1" href="#ftn1">5>10 et qu5> 50uees i;n ason600ra,s qu’te de Pella.es 2.2à lpaahisu servidtre isospa=csienl’ leslciosr lequce e  qUnordérenth à nsïnce a pocs à Poont dés htruinPosidit à pinemeenseGalianonnández-Gvoirnoim>, p.. 182o81 ep) av dimle phumouverue dde P».
            . Un tocfrom1n4href="tocto1n4h>3 étoapyrus de Milclt.
          • h1="textah2span class="paraa/a>. Un tocfrom2n4href="tocto2n4h>3 4.s ou 273emPhoc5>11.

            5>1>51
          • h2="textandnotes">
            • 8 Une au5et, comme =/semtow q>.

              5>1>
            • pbleref="Tpble4hrpan class="paran class="trran class=s="tdiant:smabreser:n e;veruical-aign:top;"Pcnl com="2">ΟὗΠειsἈπόλλ[ω]ν[ο deναῶι] ΀ο εpνεῖμ[αν" Poπιρχάς], Pσθλε΄ά ωμ πρεγόνων ε͜ Pξιοι [ἠδὲeπά Ͽις]·Φοίβου γὰρ [χρυ]σόν ε καὶ Pργ[υρεν" πισαν"οἴκωι],δόξαν" Poείμνα΃Πεν"κὀρδεde P[μειψάμενοι].ὧν" Pνεκ᾽"αὐ΄ίκαeπᾶσ᾽"Ἀμφικ υ[ενί deσΆε γὀριρε],5ΔελΆοὶ δ[ὲ]͜ οἰκείαν ρεξενί[αν" Pδε΃αν].s="raemerdum Ξὀνων" ΀ο[ύντιος]e/ Διοκλῆ deΞ[ὀνωνος]e/ Ἀπόλλωνι [Πυθίωι] ||protel.rPeek | 1,têtgt1clatêtgt οὗΠειsσεμ̣ν̣ὸ̣ν̣ [ἄγ]αλ[μ]α/semtow1, 1 17A),  || 1,têtgt2clatêtgtCux-ci,cde paigdtempat"hontApvol ,6oorseonnacrll eei sufrandet, euxo Bra2oust quso te es ugnaphie ec un t collnoeurreancivemesnj©pi possidrih. Cliauxurpoètrnnes tra="textah2span class="paraa/a>. Un tocfrom2n5href="tocto2n5 3.5.s ou 273emPhoc52 réalis52<>52
            • h2="textandnotes">
              • 8 Une au52t, comme =/semtow q>, pnclt. Wilhelm q>, pSyl09.

                1, 13a clas nècleoa class=361,"nf pa/a>. Un syl52

              pbleref="Tpble5hrpan class="paran class="trran class=s="tdiant:smabreser:n e;veruical-aign:top;"Pcnl com="2">Τὰ deπρώτα deσοίζου[σlon] noρετὰ deμεν[εδάϊειsἄνδρες],Ξάνθιoπε͜, οὐδὲ μ Παν όλμαν" π[ὲρ παΠρίδεd]πρωθήβη deτερe Pὼγ κείναν" Pθου, εὖ ε͜ P[λα είας][γ]ᾶνs Poπὸ Κα΃΃άνδρο eθῆκαdeὑπ᾽"εὐνομ[ίαν].[ὅ]σ΃α δὲ Φωκεῦσιν"καὶ Pπὶeτλὀενaἄνυσας"[ἔρmTα]5[μ]είζονά ι deμαθὀτωtκ̣αινὸν"ἔπο ̣ κα[τιδώ].s="raemerdum Φωκεῖ de Pomέθηκαν"τῶι Ἀπόλλωνι ΞάνθιoπενaἈμφαρέΠε e/ Φωκέαe Pλε΅θερώσανΠα Pλάτειαν/e/ Λύκος/e/ Σά υρο s Pπόη ε || 1,têtgt1 clatêtgtσω̣ίζου[σlon] FplanlAtés | finf rotel.rPemtow-pan st, pan st, lrerefaug.eμεγ[αλhrΠε εςsἄνδρες] μὀγ[α φέρτ Πει ἀνδρῶν]rBourgrat || 1,têtgt2clatêtgt finf rotel.rBourgrat :" π[ερφίαλον] Wilamowitz a fauPemtow-pan st (pefilitt. ad pan st),nan> Wilhelm || 1,têtgt3clatêtgt  Pὼγ κείναν"Peek q Pὼν κείναν"FplanlAtés :q Pὼν ξείναν"Pemtow-pan st, an> Wilhelm qpan st i| finf rotel.rGfauDaux :q P[λάτειαν]"Pemtow-pan st, an> Wilhelm qpan st i|| 1,têtgt4clatêtgt inf rotel.rDaux :q[τ]ὰνePemtow-pan st, an> Wilhelm qpan st i| εὐνο[μίαν]"Pemtow-pan st || 1,têtgt5clatêtgt [ὅ]σ΃α δὲ Peek :q[ὡ] deτάδεePemtow-pan st, an> Wilhelm qpan st,"FplanlAtés, Vvolgraff i| finf rotel.rpan st : [ἄλλα] Wilamowitz a fauPemtow-pan st (pefilitt. ad pan st),nan> Wilhelm,"FplanlAtés : [ἆθλα] Vvolgraff i: [ἀθρῶν]rPeek || 1,têtgt6clatêtgt [μ]είζονά ι deBourgrat :"[γ]είτονά ι dePemtow-pan st, an> Wilhelm qpan st,"FplanlAtés, Peek qVvolgraff i| κ̣αινὸν"ἔπο ̣ κα[τιδώ] lrerκα[θορῶν]rBourgrat : χαλκὸν"ἐπόνΠα [βλὀπων]rFplanlAtés :qχαλκὸν"ἐπόνΠα [βάθρωι]"Pemtow-pan st, an> Wilhelm qpan st i:qχαλκὸν"ἐπόνΠlons[ἀθρέων] Vvolgraffétohode Mient poeuxogardttriit un co (Atéssmescrps, Xanthuelo2,ie ptuaaginedn qunacrifπ styivi qutassidrih atdiuurusevq (6tpal"uso te evospage ecuaije=nele=,nqus d6tpal"utrnnes tra="textah2span class="paraa/a>. Un tocfrom2n6href="tocto2n6< 3.6.s ou 273emPhoc53. D’au53<>53

            • h2="textandnotes">
              • 8 Une au53ices qui =auPemtow q>, pnclt. Wilhelm q>, pSyl09.

                1, 13a clas nècleoa class=361,"nf pa/a>. Un syl53

              pbleref="Tpble6hrpan class="paran class="trran class=s="tdiant:smabreser:n e;veruical-aign:top;"Pcnl com="2">Ὧδεeχρhr, Φοῖβον πιρὰΠύθιον"αἰὲν" Poλαθ[ῆ],αὐ·εῖν q deὅδ᾽e Pomήρ q Pλλάδ᾽e deὤνα΄᾽e Poṃ[ί].δὶ deμὲν"γὰρ σΆετὀριςs Poπὸ δ̣[ούλ]ια δ̣[εσμ]ὰτυράννωνλῦσαίiφ Πι, καμὼν ἄλκιμ[α πολλά,eπά Ͽ]ις,ἁνίκα δῖα͜ Pλάτεια κα εί·ε[το], τὸμ [μὲν"nν]sἀρχ[ᾶι],5τὸν δὲ μέσαιeτελέσα deμόχ[θο]ν"nνuἁλ[ικίαι].οὗΠε deκαὶ βα΃ιλῆα Μακη[δενίας] φρεσὶ [τεί]σ̣αςτὰν ἄδολον κείναν"ὥρμι[σεν"ε P] deφιλίανΛυσ[ίμα]χον qχρυσὸν δὲ τὸν ἄ[΃Π]εα καὶ τὰπαΠρῶια PmTαγεν"[Ὀ]ρν΅Πιδᾶν υσάμενον δάτεδα.10τοὔνεκα καὶ Φωκεῖ deδεκάκις, ξὀνε, ταγὸν"ἔθεντοτόνγε μετ᾽"εὐδόξ[ο]υ̣eπάντεςe Pλε΅̣θ̣ε̣ρ̣[ί]α̣ς. Poλλά [ι deαὖ] Ξάν[θ]ι̣π̣πενaἰδὼ[ν]sἈμφα[ρέ]Πε υἱόνφάσθω·aἰδlons[ὡd]eμεγάλαιe[τ]οῖ de PomTαθοῖ de[χ]άριΠες.s="raemerdum Φωκεῖ de Pomέθηκαν"τῶι Ἀπόλλωνι/e/ ΞάνθιoπενaἈμφαρέΠε Φωκέαe/ oρετᾶς" Pνεκα καὶ εὐνοίαςeτᾶς"ε P deαὑτούς/e|| 1,têtgt1clatêtgt finf rotel.rBourgrat :" Poλαθ[ῶd]ePemtow-pan st, an> Wilhelm qpan st,"Geffcken,"FplanlAtés, Peek || 1,têtgt2clatêtgt  Pλλάδ᾽e deBourgrat :" Pλλάδε dePemtow-pan st, an> Wilhelm qpan st,"Geffcken,"FplanlAtés, Peek | finf rotel.rBourgrat :" να΄lonsἀρ[ᾶν]s(Pemtow‑)pan st, an> Wilhelm qpan st,"Geffcken,"dub."FplanlAtés, Peek :" να΄lonsἄγ[αd]eVvolgraff i|| 1,têtgt3clatêtgt rotel.rBourgrat :"δ[ὀσμ]ια δ[ειν]ὰτυράννωνs(Pemtow‑)pan st, an> Wilhelm qpan st,"Geffcken,"FplanlAtés, Peek qBringmann i|| 1,têtgt4clatêtgt rotel.rBourgrat :" Pλκι[μα ἔρmTα,eπά Ͽ]ιςs(Pemtow‑)pan st, an> Wilhelm qpan st,"Geffcken,"FplanlAtés, Peek qBringmann i|| 1,têtgt5clatêtgt rotel.r(Pemtow‑)pan st, pan st i:qἀρχ[αῖd]e(Pemtow‑)pan st, an> Wilhelm qGeffcken :" Poκμ[ᾶι] lrerἥβ[αι]eVvolgraff i|| 1,têtgt6‑10clatêtgt rotel.r(Pemtow‑)pan st i|| 1,têtgt9clatêtgt Wilhelm qpan st,"Geffcken,"FplanlAtés, Peek || 1,têtgt11clatêtgt Wilhelm qpan st,"Geffcken,"FplanlAtés || 1,têtgt12clatêtgt Wilhelm qpan st,"Geffcken,"FplanlAtés, Peek || 1,têtgt13clatêtgt  Poλλά [ι deαὖ] Ξάν[θ]ι̣π̣πενaBourgrat :" Poλλ[ά νύ ι deΞ]ά[νθ]ι[oπ]ενa(Pemtow‑)pan st, an> Wilhelm qpan st,"Geffcken,"FplanlAtés :" Poλλά [ι deοὖν Ξ]άνθιoπενaPeek | ἰδὼ[ν]sἈμφα[ρέ]Πε Pemtow-pan st || 1,têtgt14clatêtgt  Pδ[ὲ ὡd]ePemtow-pan st, Peek | [τ]οῖ de[χ]άριΠεςePemtow-pan stAn re le termserglorpigr, »zigdtamjion, varri-urtoisdeMacledon <, Lysimacho2,ie ptra< nt or.urn Phocisosepow, mixrs id,"es qanse s l firs q »f,itame cuxo BranvuiasshgagnseGr lglorns l ibertoo. Maisp styoyasshie te».5Parallè3dices qu1,têtgt3.a. clatêtgt

              1,têtgtRevoirclatêtgt1,têtgt.clatêtgt I c citatisededs historles raiso2oqus Po de Poe=anu serntmt>igel nu i:aontriuneenpp (Auslesieun(Trsyrus de dt nsand estow, mmsidippe est spénçuui qugardt, Pomn moirt oon à lveur dens lsufrandeu papiatiste Apvol hie ou 273Taliaà>i ctiviXeur idt lOpo ia d: alia LfilquDioclcol,isgrammes s des devuiasshappantdeépr.

              bpblem P,"dtionlat"hontAntigonos
              5Parallè36les dat ou 273Taostntitau plt les dteursbocipf=xsigel il unblieconnnue de tit être coété Bt ns la qnt enqut une attride ces textes enbliecon cité dilclt.ai="fooece,isgranombens toapyrus de Milcirapyrse, on.

              c à nhadénteiteu9ictoirt s="textandnotes">
              • 7 Alors 54ue cette nonnández-Gvoirno q>, p.. 182o81 ep. *31-77-179,auitrnnes es lpbleacinj©pigrione pa/a>. Un syl54<>
              • 5Parallè3que cettLregel il aolitiques,chaque point nle 3.5equi3.6=csienl’classc uaiquer. ley=csiefuitordées aux,f=xsluttttr qulal ibertoohie gumeVIlahie Phociiie/sup> siècle54. Un syl54<>54lev>
                5Parallè38ue cett
                • 7 Alors 5dices qui Neii >t pEsbona81 ep. *31551-553, e peut àns métordlexitt pes hodstylees msn ne tr b>blèmeurns ehis dtppa/a>. Un syl55

                9Quelques39ue cettLc pe delps histonoust qui no au leteés htrlimiueclass attride ence cume et danalys4)es qui f, lins ssix érourxicalh e s v87-pl denrvaros :nsu’ du poèeés htrmesstco Lvaleuq tion obenrvtrtctler ssix >me et dhexamonsmee tit être coosleurtémeur dept,attrisusorouveroseprisde paiireoexamonsmephies t delpapyrus de Milcp ou 273. Iley=ahies exce en ns,nm’d pocs à Poo=xsondogtssconnison époque, tit être coosleuruen ddmettrt"(es àorrobofralaren"igdtpbleacau1)iecall" id="bodyftn1" href="#ftn1">55 (ib55 55div> qUncaMilcporrol rre en Att

                • 8 Une au56les datesLes attmephschlesasnreiasn Pode paigdiupose,prisesuées pourtest.. Un syl56

                9Quelques40les datte exaà ilcpigr>, pase remerdiclaren"seprisauà travers é povident pos pvront ntin éatrnnes lgdinn>ctlésobocau let’attrhists :nsinname name appuyonnosn ne troffictrupe;onnosnemeenseed,"llindles htrmessdanemers dlu(Atéso tou-fées aux,fduezlmaresoot l’hisgraesuées pous 3.4 qui3.5,cde paigs l’sc une attrimmes v87-preflonstntedétschlesasnoexamos qui fs typint xclusr dtre isoseiecall" id="bodyftn1" href="#ftn1">56.

                56 56lev>, e plt de la phtés 3.6=dotéiireoexamonsmephl’hlusrrgs litame de paiireschlesasnà c rledomins q »zite araisnroure P».
                • 8 Une au5que cette Vs F éuzz>

                  9Quelques4et, commQus Poacigoût0 tit être co qu’on enjaelqent u,plt de la phtés 3.6=name n offrh e s borac s,i ctivits :nbr d’euluxurnginappan>ait Poes,nle avl dfnrlcehent injt xclusr dtre isosne,icgincsi-à-dss="onlat" à ns ehisce soaphnnquedipe00rarge lhexamonsmeerourepontamonsme,il dfrlees,ece ont dia l’é umlimiuenyhiqcsix évaau-deltradeGuaeme u Pdpupyle="esieêchinimum ugnae nouà l activi srib(efau2-3).rOLvaleuobenrvtrtene="x ,deisgumoftitaen ph e peuu 7o qu3.5,c1oesiel rrecstco Lauroni uncaMillontinismoi à nsrres ddroni de Poerdés B1il heuromonnemeur dept,attriév tle de pait dhexamonsmee tiCmax ,dm’ddocuattres tra57.

                  57
                  5Parallè42ue cett,oesieos qgtrattridioot rul dfnnoque, reêtustow, lt de la phtés ;e Poerdnotle que, oeslcinlat"hontun hPoro in que,alsdegums rtedétPhocctlésobocau let’attrhist,plt de la phtés 3.6=sgdugnaleTaliaàn rme, mrand srib s="textandnotes">
                  • 7 Alors 58les datesVs Bquchylt pRhesoslaren"377s ;eGa r licps, orroAP/e81 epVII 245,i4 i; QuiéuMilcpSmyrnd pa/a>. Un syl5>
                  • 5Parallè43ue cettctler ssix édu lansusevrsyrus de Lq (6funlera le qltion hent itypint tit être codeuq tion s quro»de P[ntie soaphine2.3eseunbliecolans Da pait de la phté,ogtssc une atur’attrrntset collveur ,po ia éttmigdvρϿζω (mot murtereles ioesieuo Vmais n deame iquce n nstosidi),ῶν εὐνομ (-η, trt"(es suprobofral2.d),ignue etec celfans όλeμ π Πι, ἁγνhau6ν"ἔstonourlme sri/sloiph»zite araisnroure P».Ὧs htralceleeneoesieuo Vetfau7) appanε dede pait dorrobocipaplau Pdpupyîte0i;n76,au2 n Poδεeχe un pr. Làitypinw, mmux (5 i;nfaut293 à5tent )s htruitamjus Po de lau Pdpuootno, es mcau onqe> ]ον δάτer. Livisew-paΣτϴεί5> ]ον δάτ΃à 139i;n76,au2 ent )s 3.6=deorour demofficieent une e:nile citatisedt 48. Un sy585 55dOep.outnemmanqumespig or.
                    5Para4ues39ue cet>5, p.. 182o81 ep.30aut 6 qui ,rttttr qu,il du)igiy argnscti Ls nsrres ddapam dllmepjionlps eyt or.ns (Trele="foonnemeur n ilon delps s ireolitiques, d t chaque poieohdune attride ces textB1e njaelqeref= dmipθεe i ddipo, Mais n deasos idmanqumn iloà nsï ddacirco Lfite lmsn ne fes rt lmsn and,,quer ou 2=(eevbmpeut Pode pait de la phtégt3. se iqucyocaVintενaBou ining> u sere nouà l actase vn>ai="ftes enrésente"esinle mtithentdletégque, > s="textandnotes">
                    • 7 Ale au49ue cOep.outnemvaleexclu (usseau a é»z =csiefa Loimr A fredoAn >n-à uisgraesuées pole 3.5equyrnd pa/a>. Un syl4>
                    • 5Par45ues4et, commQ et patait de la mpole 3.ppt ant pos cstc serdpatait de la mpo6sepri,eprisgumoffictrupett patisterne t=picaontté,o6e;onnosnemeend esενaBou alhsh oecer iι, ἁινὸν"ἔsseau or.nuitordéespptpo6secol,isgra delps snue etlilfrleee fes qhiqx49 etn sy54> 49lev>
                      • 8 U6e au50les La, chaqchrt te uosiditmrreaef="# cuexprelenseGalianonnández-Gvoirnoim>, p.. 182o34), il 9) alhsh oecer ieguyrnd pa/a>. U6 syl5>
                      • 8 U61 au56les dateoà lhlaqusdipprme cuxvoudrs devu. U6/p> 5>1>
                      • 8 U62 au49ue cOep.outnemvales de lar Mais n dse Pode puclonobjeg or.evbmplenseGalianonnández-Gvoirnoim>, p.. 182o34), il 9) yrnd pa/a>. U6 syl52
                      class="num">8 U63 au56les daivis qujaelqent edι, ἁινὸν"ἔ,, euxo r Lfuit. U6 syl53
                    class="num">8 U6ors 54ue cDais n deasqent "sGalianonnández-Gvoirnoiloc, icit.182o81reabocpSmeyt rtéPofDa pait de la phtésseau lde ceste yrnd pa/a>. U6 syl54<>
                  • 5Par4e au56leIt nsx ddim une at 1aachhaqchrt teduqui no xer.

                    5>10 6 sy606 56l "sι, ἁινὸν"ἔsi3.6ase une rèeés heri lpeution mblensu’ dpi res,i nsangividt lev>urividtsegel et pat et dre coosleu qllrntsetase vn>aimipθlls tedéttinod eux Loiml etν,erii/emattle ar/emed’hisgrai>,oesieoss htradloà nsï dhlusrrgui noacirLcte, thpe delps Peek e peier ou cui nagro;nqre co(au7) atacau1)iecall" id="bodyftn1" href="#f6n1">5>11.6/p>615 55dLu cyp(Tgmedι, ἁινὸν"ἔ,,oesieiovidt lih atdnurttttr qu,econgnnotle ireslesieun(Trsyru.

                    ,rlme sriitame de pdrsmxempatss ;e[Eur (Trep. o’Ph, il0 5)uttttr,econgnigol,ourelmsn and,,nt ,npenrt, ne" leadsos :nsusceuromou alhsh soaphine/ematt, senPo une at 1 e plt dhlirèceniordaevutno, ontriι, ἁινὸν"ἔsses nsrreeQ et patait de la pht6,luttt" lsagincsi etexclu ( and,,ntert lms augudnotle que, oeslcinde déuatulonlat"urpal"ava ent isgrai>3 ul dfnns historles yledol,isgra».52 r6 sy62> 50u:itau pl,6=csienurt,uluxury uitn3.6= moxprelnarros pvr i;n ns (Treliteyt or.siigdtemidaspupye de vnsanos :nsu’ du p déuatul,po ia ét;onnor i 3.5"see pi>, p13-14 i;n erlpe,duruoelaigs jaelqevuiteosiditemonacrideépran e ence (6le rigdte les tollcau1)iecall" id="bodyftn1" href="#f6n1">53. D6 sy635 55dLa pait de la phtésnetpal"uosvale il ade pmoxTrelitdctler ssipam dllmeppeierantvis qune at 1aannison époque, tit ê leteé dre coosvale- ddr i ref= dmip attride ces text nt oem acire54. U6 sy654<>54lev>
                    . Un to1from2n5href="1fro>3. C nccsii3Ta3<>53 1class="texta5Para7ues39ue cet coniluatesisorvt,ss="hean et dananame n r suit. Mais nsxcitatisededàde paiicaititaeitt pes hodstylerisauà travers e00rasi etcaise aturedéttinoepd Brepos paahis etlilfri/sd eslmep>5 s="textandnotes">
                    • 7 A6ors 5dicesmoi"> Bing iningReimagPng , tit uou 2734), il89) ur dhθlle i:rnoiTrIl Ly wdll beai>. U6 syl55

                    9Que4ors 58leSi Mais irndlu(A et danoud emier ou o delpapyrus gumoecec emeens"esiion hisgra(2.2e 3.5e4)ees mmiue, oPo une lde ceste">stes enrésenteas),imyivi ure méts (me pauté 3.6)vdotn3.6=s, e pqUnca7- uresuattrisuffeluttttr="heacase="hean de ces texnseed,noix dol,isrnddpupésoaetamjio coosaron ix lpeujus unacrθεe i ddipo, cume et danaeés heaaen ph e pepal"uoseés"esiion httttrlesieun(Trsyrus(me1) attride ces text ntt0 tit êtrtnemleur iase vn>aimip ou,rie cuêche.outnemvaledt lih noacirleeneatjetollcau1)iecall" id="bodyftn1" href="#f6n1">55 (<6 sy65> 49lev>

                    • 8 U6e au56les C l;nle measq éaginapparlpeuutne-leur ivalesotéhistorles dipprme depti qurvt,ssm’dialpaahisque, t yrnd pa/a>. U6 syl56

                    9Quele au49ueÉt ntin éatrtdles haredt aigdiu 3.5"sll-catrtdle,"dudeint tit êtradle dgoums drih delpapyrus e i:rnoiquaetui nceeads tit o e cesimyissunocipapu 27 iningé dpeouoelquà l acvers ealedt liide cescelo ntt0 tit êu 27)seprisauà travers é pimlesui nrisgPogdimip (Aus uupettBas uaPnioirno q>, p..pi o tei182o34), i(efa her. LpmoxTrseés"esiion hde pait de la phtéxittritdat rs,ovidt liinccsiles haredte emoffh nlesa.6=dotœuvresih noacirseint tit êt;nle mcte, théuaturs,ovinrlctruà l acu 27cau1)iecall" id="bodyftn1" href="#f6n1">56.ctemvales dtradls bo act absolssins (Toporeanes:i qu’on apyrus inle s duirno q, iMil. Vogl.rroAP/e81 I 309,sleu ql,,oersand,,quer ouh oecer iegu or.œuvreoque, tit ê llc u6ooe cesceo ntisaP[nt73Talvide Tuoure P 3.pptts :ndrih d qutrrntsethistorles di/em acirLdemotu 3>9

                    • 8 U67rs 54ue cette nonnández-Gv irnoiloc, icit.182o8 ur dhθlle i:rnoiCabría llbvite etmonsmeumcabsiedadoquei nha esreui Mao(es t. U67syl53
                    class="num">8 U6ors 58les e i:Ul,6=npenrtteas)=xsqfidlpfdana4tithengividt omum">edébreoqueLuigi oime, mlloi atte>

                    9Que5e au50leTaliaining, etit oou 2734), i438aut 6 qui aut Galianonnández-Gvoirnoim>, p.. 182o34), i30)s="hhariaelqe a euem n dernoiielmoxpr ttesteosiolire isoé dilcltent deMaclertteas)/emur57. 50u:ie er. lee i ddipo, o ia ét;onnor iBing iningReimagPng , tit uou 2734), il89),en Bracaseos :rasi qus,le i:rnoiuayso toueldyfya hetr1ookron forns"nd atefuyfyait d acti>test.48. U6n1U6ors 49lev>

                    • 8 U6e au49ue cJttmme u(lercppe »f,itame cuxors e00rdegumerntmlloontrttttr e eniste uà nomeppeigrionques, eu yrnd pa/a>. U6 syl4>
                    • 5Par51 au56leP esemosezlfrle, o ia ée, ffttενaBou ining>49 et6 sy64> 49lev>
                      s="textandnotes">
                      • 7 A70rs 58les datesMagro>zzTuormeu 2734), il36-140θεVs F éuzz>3 c yrnd pa/a>. U7 syl5>
                      • 5>10 7 sy70 v>
                        • 8 U71 au56les ivli rtéP textes enbnam dfns Geusk oud esre" leadronceslcindeHiln> .

                          ,dhinnsand esMagro>zz yrnd pa/a>. U7/p> 5>1>
                        • 8 U72 au5que cette Vs F éuzz>8 U73 au56les Magro>elm q acat"u Eufortexe182o34), i71 n, i48 =csiefa Loimr de Lq 1 I> siècle. U7 syl53
                        class="num">8 U7ors 54ue cDais me p9ni de Poer Ctt" lsagincsi leaoseaei etcaise at 1aannat"ntcingividtnom.
                      • 8 U75rs 54ue cDais tés5ni de Poer Ctt" lsagincsi leaoseaei etcaise at 1aannat"ntcingividtnom.
                      • pbleref="7pble6hrpan class="paran class="trran class=s="tdiant:smab-botqof:.0262cmt iid #000000;t:smab-left:.0262cmt iid #000000;t:smab-rightreser:t:smab-top:.0262cmt iid #000000;n e;veruical-aign:top;"> sirècle siècle5>11.7/p>71 <;"> op;">52 r7n1U72 a <;"> op;"> siècle siècle53. D7 sy73 a <;">54. U7n1U7ors <;">55 (<7n1U75rs <;"> siècle siècle siècle pbleref="8pble6hrpan class="paran an clas"> an clas"> an clas"> an clas"> an clas"> an clas"> an clas"> an clas"> an clas"> an clas"> an clas"> an clas"> an clas"> an clas"> an clas"> an clas"> an clas"> an clas"> an clas"> an clas"> an clas"> an clas"> medium:to 65, 2010, p. 199-207. v> o 65, 2010, p. 294-298. v> o 53, 2010, p. 67-138. v> 2. v> os 87 à 275) », lcrsBCHo 78, 1954, p. 427‑437. v> o 84, 1960, p. 161‑175. v> comunità della Grecia n:sm-occidentale. Territorio, società, istituze mi. Atti del convegno internaze nale. Venezia, 7-9 gennae 2010 o 33, 2003, p. 311‑333. v> comunità della Grecia n:sm-occidentale. Territorio, società, istituze mi. Atti del convegno internaze nale. Venezia, 7-9 gennae 2010 o 19, 2008, p. 103-113. v> o 63, 1942, p. 78-82. v> tterario. Atti del"’incont.c di studio. Roma, 14-15 magge 2004o 6, 2004), Pise-Rome, Istituti Editoriali e Poligrafaci Internaze nali, 2005, p. 23-46. v> 2. v> o 19, 1975, p. 211-218 (= lcrsKleine Schriften o 10, 1926, p. 34. v> trophée galate des Étoliems dams leur capitale ("> traité étolo-béotien) », lcrsCRAI o 1, 1872, p. 482-501. v> tterario. Atti del"’incont.c di studio. Roma, 14-15 magge 2004o 6, 2004), Pise-Rome, Istituti Editoriali e Poligrafaci Internaze nali, 2005, p. 77-132. v> o 9/4, 2003, p. 612-616 (= lcrsThe Further Academic apers of Sis Hugh Lloyd-J mes o 35, 1995, p. 135-164. v> o 4 (2004-2005), lcrsAtti del convegno internaze nale Phantasia. Il pemsie.c per immagini degli antichi e dei moderni o 67, 1942, p. 232-270. v> o 15, 1918, p. 1-77. v> o 17, 1921, p. 153‑203. v> α, 34β καὶ 35 », lcrsADo 1, 1915, p. 280-284. v> o 97, 1969, p. 433-447. v> o 148, 2004, p. 29‑73. v> o 1, 1915, p. 45-58. v> o 8, 1955, p. 324‑326. v> lcrselcrs siècle ou Du ciseau à la pointe o 6, 1874, p. 140‑143. v> o 53, 1918, p. 434-439. v> o 3, 1961, p. 186‑223. v>
                        1 2 3 4 5 6 est "a posite n de Gutzwiller (« Int.cducte n », p. 3) qui indique "’hypothèse « pan-p tit éenme » comme «lcrs by far the most reasclte"> concluse ms du lspans="tdianfont-variant:small-capsn:tiiie-lspans="tdianfont-variant:small-capsn:tiie siècle : à s n avis, le papy.us de Milan serait une anthologie qui contiemt, dams sa plus grosse partie, des épigrammes de tit e, mais aus n s d’autres poètes. Le mystérieux του qu’:n voit à côté ie certaines épigrammes, rédigé par une main différente de celle qui a écrit le papy.us ainsi que de celle qui a rent.é les correcae ms, devrait être interprété eomme une tentaaeve pour « lcrsrintracciare "’identità degli altri poeti rappresentaae 7s d’Angiò (« P tit o di Pella » et « Nota sugli epigrammi *XXXII-*XXXVI »), qui concernelt justement les inscripae ms métriques attribuées à tit e, ont été publiés indépendamment. Dams ces pages, Angiò partage "a posite n de Fernández-Gicaano et cherche dams les épigrammes du « nouveau tit e » quelques confirmaae ms. v> 8o 122 : il s’agit de lcrsCEG o 71, n nait cette chronologie pour discutte"> ; mais voir Fernández-Gicaano, lcrsP tit oo 31, avec bibliographie antérieure). v> 9o 84 n. 18). v> 10tteraria ; può darsi che il ricco poeta avesse fimanziato opere pubbliche.ur avis, le mérila à la base de "’attribute n de la proxénie n’est pas nécessiirement lié à l’activité "ittériire, mais peut-être le riche poète avait fimancé ies œuvres publiques). v> 11 cette image de tit e puisque pluseeurs d’entre elles donnent l’impresse m d’être st.ictement liées à des monuments et des occase ms vraiment précises. Sur ce nhème, voir Lelli, «  tit o e Callimaco », p. 93 et suiv. ; Kosmetatou, « C mstructeng legitimacy », lcrsp> 12o 35, ph:to fig. 6 ; Romeos, « Εἰς τὰς ἐπιγραφάς » ; Wilhelm, « Ein Epigramm aus Thermon » ; Klaffenbach, « Εἰς τὸ ἐκ Θέρμου ἐπίγραμμα » ; Klaffenbach,2 IX/1, 1 51 (Klaffenbach) ; Moretti, lcrsISEo 85 ; voir auttres sclt hautes d’1 cm et l’interiigne mesure 0,8 cm ; la pierre est conservée dams le musée de Thermon, inv. no 33. v> 132 IX/1, 2 298 (Klaffenbach) ;o 88. Comme le dit Criveller, la pierre fut retrouvée à Agios Vasicaos, elle a été vue et recopiée en minuscu">s d’abord en 1934 par Demet.ios P. Karagiannis. Elle a ensuite été cherchée en vain par Günther Klaffenbach et par Peter M. Fraser. L’édite n de Klaffenbach se base sur "’apographe de Karagiannis. On ignore la f:rme et les dimense ms des ">ttres. v> 14o 855 ; lcrsSGDIo 121 ; Hiller, lcrsHGEo 97 ; Geffcken, lcrsGEo 175 ; Beloch, lcrsGriechische Geschichteo 84 ; Cai.cl, lcrsLes épitaphes métriqueso 59. D’ap.ès ce que Cai.cl rapp:ste (lcrsibid.e Éph:rie des Antiquités préhistoriques et c"> 15 16 17 1819o 191, 5. v> 20 à celle qu’:n voit mieux ailleurs sur "a pierre). Klaffenbach a trouvé des éléments de souteen à s n hypothèse iams "’attestaae m fréquente du nom Σκορπίων iams "a z me étolienme (mais d’ap.ès lcrsLGPN 21 22 en rais m du manque d’éléments qui puissent soutenir "’une ou "’autre des recomstructe ms mentionnées ci-dessus. Le sems de "’adjecaef ἄφατος lui au à saisir : il p:urrait décrire la condition contingente2 IX/1, 1 51, 3 ; Bing, « Reimagining tit us », p. 187 ; Angiò, «  tit o di Pella », p. 204) ou se référer à une caractéristte m t.ès générile de ces ennemis. v> 23 24 25 26er siècle) eximiné par Fantuzzi et Sems, sur "a base duquel ils proposent lestte">au staaestique de pl. 1 : voir « The heximeter », p. 107-113. v> 27 28 29 differences between these two groups in their "evel of met.ical precise m, the aesthee;vs of the “refined” Callimachean heximeter may refleca a taste shared to scme clant even by Hellenistic professe mal n sif; s composing f:s inscripae m 30 31 32 33 34 35. v> 36 37 38 39 40 419 1641, lcrss. v. 42. v> 43 sophisticaae m n the part of the poet 44 452 (οὐδέ ποτε κλέος ἐσθλὸν ἀπόλλυται οὐδ’ ὄνομ’ αὐτοῦ, / ἀλλ’ ὑπὸ γῆς περ ἐὼν γίνεται ἀθάνατος), ainsi qu’à pluseeurs n clas de la tradite n "ittériire et épigraphique, alors que Cavalli (« Ὣς ἀγαθῶν », p. 412) voit iams la γνώμη une f:rmulaae m lcrsin bonam partem2 (τρεσσάντων δ’ ἀνδρῶν πᾶσ’ ἀπόλωλ’ ἀρετή). v> 4647 48er siècle),e siècle apr. J.-C.), 1038 (Monti Albani, lspans="tdianfont-variant:small-capsn:tiiie ? siècle apr. J-C.), 1244 (Athènes, lspans="tdianfont-variant:small-capsn:tiie-lspans="tdianfont-variant:small-capsn:tiiie siècle apr. J.-C.), 1711 (Mycènes, lspans="tdianfont-variant:small-capsn:tiie siècle apr. J.-C.), 2035 (Thèbes, lspans="tdianfont-variant:small-capsn:tiiie/lspans="tdianfont-variant:small-capsn:tive siècle apr. J.-C.), lcrsIGUR e-lspans="tdianfont-variant:small-capsn:tive siècle apr. J.-C.) ; moins évidents, mais pas moins intéressants, sclt les jeux ph:niques et sémantiques faits à partir des noms propres des défunts n ls que les relève Tsagalis, lcrsInscribeng Sorrow 4950o 84), qui, en admettant la plau 51o 93 et suiv., et « Delphische Neufunde. V », p. 201, no 122 : dams le premier artic">, mtow ne rec mnaissait pas la f:rme poétique du n cla et le considérait eomme un décret de proxénie ; le deuxième artic"> est le résultat d’une révise n de "’estampage réalisée avec "’aide de Hiller von Gaertringen. 523 no 361, n. 4 ; Hiller, lcrsHGE o 86 ; lcrsFDo 3683), Bousquet (« Inscripae ms de Delphes », p. 168), auquel on doit "’édite n "a plus récente basée sur une révise n de "a pierre, observe : « trois iistiques si effacés qu’une ph:tographie est inutele, et que les estampages sclt trompeurs si "’on ne nettoie pas la surface des mou 533 no 361, n. 5 ; Hiller, lcrsHGEo 89 ; Geffcken, lcrsGEo 173 ; lcrsFDo 102 ; voir auo 1890). v> 54au net de "a quesae m ; de même Cavalli, « Ὣς ἀγαθῶν », p. 415 et suiv. : la fim de la dominate n de Cassandre mentionnée iams "’épigramme 3.5 est parfois iatée de 304, parfois ie 301 ; sel m Cavalli, il s’agirait plutôt de la première que de "a deuxième libérite n puisque Paument être Antigone eomme le mont.ent been Bringmann, lcrsSchenkungen 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 certitude et fiabelité ie "a tâche, nous y avons ren:ncé »). Voir, à titre d’exemple, Barbantani, « The glory of the spear », qui mont.e eomme le matériel épigrammaaeque de provenance égyptienne pourrait être intéressant de ce point de vue. Quant aux épigrammes d’Étolie et d’Acarnanie, une analyse systémaaeque a été faite par Criveller, « Epigrammi funerari ». v> 68 69 en avance : Silvia Barbantani, Guido Bastianini, Le mardo Fiorentini, Laurence Foschia, Enrico Magnelli, Alfredo Mario Morelli, Camillo Neri, Eleon:ra Santin, Vinicio Tammaro, Christos Tsagalis. v> 70e règle de Meyer s’observe également iams les pentimètres. v> 71 72 73e n:rme de Meyer n’est qu’un cas particulier ie "a tendance à ne pas laisser B1 sans C1/C2. v> 74 75
                        Auteur

lathref="/author?name=garulli+valentina" pbleauthor-5819" titdianValentina Garulli"slcrsValentina Garulli
tterario. Atti dell’incont.o di studio, Roma, 14-15 maggio 2004tteratura, epitafio, l/crsBolognalcrs,

© ENS Éditions, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable