Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le Thermalisme en Toscane à la fin du Moyen Âge

 | 
Didier Boisseuil

Remerciements

Texte intégral

1Ce livre est en fait une thèse de doctorat – en partie remaniée –soutenue à Tours en décembre 1996. Il reprend les développements d’une enquête qui, comme tout travail universitaire, n’a été possible que grâce au soutien de très nombreuses personnes, auxquelles nous voudrions ici exprimer notre plus sincère gratitude :

2À Monique Bourin – qui a accepté de diriger cette recherche – et Odile Redon dont les conseils, l’écoute attentive, la disponibilité et la bienveillance nous ont permis de mener à bien cette étude,

3À Sonia Fineschi et Caria Zarrili directrices des Archives d’État de Sienne ainsi qu’à l’ensemble du personnel de cet établissement pour l’accueil chaleureux qu’ils nous ont toujours réservé; aux membres des Archives de Lucques, des bibliothèques communales de Sienne et de Viterbe,

4À Mario Ascheri, Philippe Braunstein, Henri Galinié et Christiane Klapisch-Zuber qui nous ont ouvert les portes de leur séminaire et qui ont su répondre à nos interrogations, à nos doutes,

5Enfin, nos amis et collègues français ou italiens qui ont su nous apporter une aide précieuse et qui, pour certain, ont relu ces pages : Andrea Barlucchi, Philippe Bernardi, Mario Brogi, Monica Chianti-ni-Pucci, Giuseppe Chironi, Roberto Farinelli, Marie-Paule Minet et surtout Andrea Giorgi qui fut aussi à maintes reprises, notre hôte à Sienne.

6Nous souhaiterions aussi remercier le Centre d’Études Supérieures de la Renaissance de l’Université de Tours et son directeur Robert Sauzet. La bourse de recherche que nous avons eu auprès de cet institut nous a permis d’entreprendre cette enquête,

7Les responsables – Christiane Deluz et Joëlle Burnouf – et les enseignants-chercheurs du département d’histoire de l’université de Tours, auprès de qui pendant plusieurs années, nous avons pu travailler efficacement et agréablement,

8Nos collègues avignonais qui nous ont permis d’achever la réalisation de cet ouvrage,

9Enfin, l’École française de Rome qui nous a fait l’honneur de publier le présent travail.

© Publications de l’École française de Rome, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540