Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Esthétique

 | 
Luigi Pareyson

Esthétique. Théorie de la formativité

VI. Lecture, interprétation et critique1

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

LECTURE ET EXECUTION

1. Lire signifie exécuter : l’exécution concerne tous les arts et n’est pas seulement l’œuvre des médiateurs. L’œuvre d’art, une fois accomplie, se prête à ce que – en usant d’une expression qui appartient aux arts du langage mais peut s’appliquer à tous les autres – l’on peut appeler une « lecture ». Parmi les nombreux sens de ce terme, il en est un qui les présuppose et les implique tous : lire signifie « exécuter ». Et l’œuvre d’art ne se donne en effet comme telle à ceux qui la lisent que s’ils parviennent vraiment à l’exécuter.

Ce en quoi consiste l’exécution apparaît clairement dans ces arts où elle se présente avec la plus grande évidence, comme la musique et le théâtre. L’instrumentiste qui interprète et joue une œuvre musicale et l’acteur qui joue une pièce sur scène exercent une activité visant à restituer et à faire restituer l’œuvre, à la faire vivre de sa vie propre et à l’actualiser dans toute sa réalité audible et visible. Leur travail ne consiste p...

© Éditions Rue d’Ulm, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540