Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La Critique d’art au Mercure de France (1890-1914)

Seconde partie. « La lutte pour les peintres » ?

Gauguin

G.-Albert Aurier, Charles Morice, Camille Mauclair, Julien Leclercq, André Fontainas et Charles Morice

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’article de G.-Albert Aurier sur Paul Gauguin est devenu un classique de l’histoire de l’art. Rédigé à la demande d’Émile Bernard afin de faire connaître Gauguin et de lui permettre de réunir assez d’argent pour partir à Tahiti, c’est surtout un manifeste de la peinture symboliste. Ce qui fit dire à Gauguin : « Albert Aurier écrivit à mon sujet que je pétrissais “plus d’âme que d’argile” et j’acceptai cette louange pour mon dessein, sinon pour mon œuvre. »

Que crois-tu qu’il répondrait si on lui disait que,
Jusque alors, il n’a vu que des fantômes, qu’à
Présent il a devant les yeux des objets plus réels et
Plus près de la vérité ? Ne penserait-il pas que
Ce qu’il voyait auparavant était plus réel que ce
Qu’on lui montre ?
Platon

Loin, très loin, sur une fabuleuse colline, dont le sol apparaît de vermillon rutilant, c’est la lutte biblique de Jacob avec l’ange.

Fig. 4

Tandis que ces deux géants de légende, que l’éloignement transforme en pygmées, combattent leur formidable combat, des femmes ...

© Éditions Rue d’Ulm, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540