Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Symboles de la Renaissance. Tome II

 | 
Frederick Hartt
, 
Michelangelo Muraro
, 
Aby Moritz Warburg

Note sur le Sainte Anne

Daniel Arasse

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’effet qu’exerce le Sainte Anne, la Vierge et l’Enfant est comme de fascination.

Depuis son apparition, ce groupe de figures entrelacées a eu un impact considérable, fondé sur le sentiment double d’une sorte de perfection atteinte, de clarté conquise par Léonard en même temps qu’il impose la complexité et le mystère d’une image peu réductible à une lecture simple. Le succès de l’image est attesté par le nombre des copies qui en ont été faites ; mais, succès ne voulant pas dire compréhension, ces copies impliquent souvent et, parfois, manifestent une incompréhension de la logique interne que Léonard a voulu donner à son groupe1. De même, le tableau a été immédiatement commenté et glosé, mais aucune certitude ne s’établit quant au sens de l’action représentée et, en particulier, du lien qui y rattache sainte Anne2. Comme le suggère E. Gombrich, l’interprétation iconographique est embarrassée par l’intensité du mouvement que Léonard a introduit dans un sujet traditionnellement représen...

Auteur

© Éditions Rue d’Ulm, 1982

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540