Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Symboles de la Renaissance. Tome II

 | 
Frederick Hartt
, 
Michelangelo Muraro
, 
Aby Moritz Warburg

Léonard et la culla del nibbio : pour une approche historique du « souvenir d’enfance »

Daniel Arasse

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Constatant, il y a 25 ans, que les historiens de l’art n’avaient pas pris de position claire par rapport à un texte essentiel dédié à l’un de leurs artistes les plus prestigieux -le célèbre essai que Freud consacre, en 1910, à Un souvenir d’enfance de Léonard de Vinci1 -, Meyer Schapiro se donnait pour tâche de définir cette position et de juger l’application de la théorie psychanalytique à un problème les informations étaient extrêmement rares2 ; son jugement est d’autant plus sévère que le débat pose de multiples questions sur les rapports entre psychanalyse et histoire, expression d’une personnalité et culture contemporaine, déchiffrement psychologique ou psychanalytique d’un produit culturel et conditions historiques de son apparition.

Le gros ouvrage de K.R. Eissler, Léonard de Vinci. Étude psychanalytique, a, dès 1961, solidement articulé ce qui sépare ici l’approche psychanalytique de l’approche historique et interdit à cette dernière de prétendre régenter la première. Le f...

Auteur

© Éditions Rue d’Ulm, 1982

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540