Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Symboles de la Renaissance. Tome II

 | 
Frederick Hartt
, 
Michelangelo Muraro
, 
Aby Moritz Warburg

Art italien et astrologie internationale au palais de Schifanoia à Ferrare

Aby Warburg

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La conférence qui suit ne reproduit que l’esquisse provisoire d’une étude détaillée qui doit paraître sous peu et contenir un examen iconologique des sources du cycle de fresques du palais de Schifanoia (A.W., 1922).

Pour nous, historiens de l’art, le monde formel de la Renaissance italienne dans son apogée romain annonce la tentative par laquelle le génie artistique a réussi finalement à se libérer des servitudes de l’illustration médiévale. On doit donc, à vrai dire, se justifier quand, comme je le fais maintenant, ici, à Rome, à cette place et devant ce public savant en matière d’art, on entreprend de parler de l’astrologie -cette dangereuse ennemie de la liberté dans la création artistique -et de sa signification dans l’évolution stylistique de la peinture italienne.

J’espère qu’au cours de ma conférence je serai justifié d’une telle entreprise par le problème même dont la nature singulièrement complexe m’obligea à pénétrer dans les régions plus ou moins obscures de la superstitio...

Auteur

© Éditions Rue d’Ulm, 1982

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540