Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Symboles de la Renaissance. Tome II

 | 
Frederick Hartt
, 
Michelangelo Muraro
, 
Aby Moritz Warburg

La Scala senza Giganti

Iconographie et politique au Palais Ducal de Venise à la fin du xve siècle

Michelangelo Muraro

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

«Le 27 septembre 1422, la dernière année de son gouvernement, le Doge Tommaso Mocenigo, zélateur de la dignité de la patrie et poussé par le désir de voir le siège de la République répondre à la dignité qui est la sienne, proposa au Sénat de détruire l’ancien bâtiment du Palazzo Ducale pour le reconstruire de manière moderne et avec richesse »1 « Dictum Palacium fiat in forma decora et convenienti, quod correspondeat solennissimo principio nostri Palacji novi »2. Mocenigo avait ainsi brisé le silence qui entourait un sujet « interdit » et il dut payer mille ducats, la somme fixée par les sénateurs qui voulaient bannir de Venise toute manifestation de faste. Il revint à Francesco Foscari, le successeur de Mocenigo, de réaliser le projet visant à

« agrandir le Palais, et le rendre digne d’une si grande place et d’une si grande cité. Et, en commençant par le coin où on laissa en place l’ancien palais, on alla jusqu’à la grande porte qui s’appelle aujourd’hui alla Carta ; la façade fut c...

© Éditions Rue d’Ulm, 1982

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540