Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Symboles de la Renaissance. Tome II

 | 
Frederick Hartt
, 
Michelangelo Muraro
, 
Aby Moritz Warburg

Le pouvoir et l’individu dans l’art maniériste

Frederick Hartt

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans un congrès destiné à mettre de nouveau et en général en question un concept de périodicité discuté et encore douteux, il est normal qu’un certain nombre de questions embarrassantes se présentent d’elles-mêmes à l’esprit. L’idée de Maniérisme peut-elle s’appliquer à ce qui se passe à Venise ou sur sa Terre Ferme au cours du Cinquecento ? Pourquoi la carrière du « maniériste » Pontormo et celle d’Andrea del Sarto -qui n’est manifestement pas « maniériste » -se recouvrent-elles si largement au cœur du même centre artistique ? Pourquoi peut-on poser la même question pour le Corrège et le Parmesan ? Le Maniérisme constitue t-il vraiment une période, ou n’est-ce qu’une tendance artistique parmi d’autres ? Ce terme est traditionnellement associé à l’idée de substitution du style à la réalité ; est 4 justifié de l’appliquer à un groupe d’artistes chez lesquels la réalité physique et émotionnelle est tout à fait manifeste ?

Au lieu d’essayer de répondre à ces questions, je préfère m’en t...

© Éditions Rue d’Ulm, 1982

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540