Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Y voir mieux, y regarder de plus près

 | 
Danièle Cohn

Annexes

La partie et le tout1

Hubert Damisch

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Qu’en est-il de l’objet de l’histoire de l’art ? Qu’en est-il de l’histoire de l’art dans son rapport à son objet scientifique, si tant est que cette discipline – dont le statut épistémologique reste à établir – soit en mesure d’en produire le concept explicite à partir de sa propre activité, des points de vue qu’elle adopte, des tâches qu’elle s’assigne ? L’illusion positiviste veut que la question, à la lettre, n’ait pas de sens : l’histoire de l’art opérerait sur des objets qui lui seraient donnés d’entrée de jeu, au titre d’» œuvres d’art », et à l’intérieur d’un domaine délimité a priori (celui des faits désignés comme « artistiques ») ; elle n’aurait pas à s’interroger sur les conditions culturelles, idéologiques, etc., d’une détermination dont l’histoire, et singulièrement l’histoire la plus récente, dénonce cependant le caractère toujours relatif et aléatoire, sinon arbitraire. Mais l’intitulé même de la discipline, par l’équivoque qui s’y attache, introduit dans son champ u...

© Éditions Rue d’Ulm, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540