Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Y voir mieux, y regarder de plus près

 | 
Danièle Cohn

Seconde partie. Jeux de regards

La théorie en otage dans l’architecture du xxe siècle

Jean-Louis Cohen

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À l’appétit de théorie partagé par les deux dernières générations d’architectes européens, américains ou japonais, correspond le plus souvent une indifférence symétrique des philosophes, sociologues ou historiens contemporains (que de rares exceptions démentent heureusement !). Peu d’intellectuels européens ont regardé l’architecture avec autant de passion et de constance qu’Hubert Damisch, dont les analyses, déployées sur plus de quatre décennies, couvrent un champ allant des structures gothiques et de leurs principes, tels qu’ils furent interprétés par Viollet-le-Duc, aux édifices contemporains, interrogeant aussi bien leurs théories fondatrices que leurs composants matériels constitutifs. La question de l’œuvre architecturale, de ses discours sous-jacents et de ses modes de conception et d’édification est un fil conducteur dans l’ensemble de sa réflexion. Mais les écrits d’Hubert Damisch ne peuvent être abstraits d’une conjoncture marquée, de 1960 à nos jours, par un certain retour à...

© Éditions Rue d’Ulm, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540