Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Y voir mieux, y regarder de plus près

 | 
Danièle Cohn

Première partie. La peinture à l’épreuve de l’histoire

Le choix d’Erminie. Pour une théorie du paysage classique

Giovanni Careri

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Erminie parmi les bergers de Ludovico Carracci est un tableau dont nous savons tout ce que l’histoire de l’art normalement désire savoir : le nom du peintre et du commanditaire, le sujet, la date de l’exécution et de la livraison. Un « programme iconographique », rédigé par le commanditaire, nous informe dans le détail de ses motivations et de ses attentes, ainsi que de son interprétation du poème auquel le tableau se réfère. Une correspondance particulièrement fournie éclaire d’autres aspects de la commande et nous fait connaître les réactions du commanditaire à la livraison. Du point de vue de l’histoire de l’art, telle qu’elle est pratiquée dans les catalogues d’exposition, c’est un tableau sur lequel il n’y a plus rien à dire, sauf à suivre l’invitation d’Hubert Damisch : « y voir mieux, y regarder de plus près », ce qui signifie, dans ce cas comme ailleurs, lui poser des questions d’une autre nature et autrement.

Fig.7.

Erminie parmi les bergers a été commandité par monseigneur G...

© Éditions Rue d’Ulm, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540