Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le Sens de la musique (1750-1900), vol. 2

Troisième partie. À la recherche concrète de l’expression musicale

Le sens de la musique instrumentale la musique à programme

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

FRANÇOIS-JOSEPH FÉTIS (1784-1871)

Musicologue belge, François-Joseph Fétis est l’un des hommes les plus influents du xixe siècle par son activité éditoriale d’esprit encyclopédique. Né dans une famille de musiciens, il fait ses études au Conservatoire de Paris où il commence sa carrière et fonde la Revue musicale, qui devient en 1835 la Revue et Gazette musicale. En 1833, il est maître de chapelle du roi Léopold Ier et premier directeur du Conservatoire de Bruxelles.

Auteur d’une Biographie universelle des musiciens qui reste une source importante bien qu’incomplète, il prend parfois des positions partiales qui ne doivent pas occulter la pertinence et la profondeur de la plupart de ses écrits. Élève de Catel à Paris, il continue de professer comme lui et contre Rameau que l’harmonie est historique et non pas naturelle. Ses esquisses d’une philosophie générale de la musique ont pour but de montrer que chaque société invente ses propres conventions artistiques et que l’on peut donc comp...

© Éditions Rue d’Ulm, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540