Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’École normale de l’an III. Vol. 4, Leçons d’analyse de l’entendement, art de la parole, littérature, morale

 | 
Jean Dhombres
, 
Béatrice Didier

Bibliographie générale

Texte intégral

Aimé-Martin, Louis, Œuvres et Œuvres posthumes, Paris, Chez Lefebvre Libraire, 1833.

Anderson, Lorin, Charles Bonnet and the Order of the Known, Dordrecht, Reidel Publishing Company, 1982.

Arbelet, Paul, La Jeunesse de Stendhal (Grenoble, 1783-1799 – Paris, Milan, 1799-1802), Paris, Champion, 1919.

Armogathe, Jean-Robert, « L’École normale de l’an III et le cours de Garat », Corpus, revue de philosophie, 14-15, 1990, p. 143-154.

Aulard, François, « Le tutoiement pendant la Révolution », Révolution française, 34, 1898, p. 481-489.

Auroux, Sylvain, La Logique des idées, Montréal, Bellarmin / Paris, Vrin, 1993.

Azouvi, François, et Bourel, Dominique, De Kônigsberg à Paris. La réception de Kant en France (1788-1804), Paris, Vrin, 1991.

Baczko, Bronislaw, Une éducation pour la démocratie, textes et projets de l’époque révolutionnaire, Paris, Garnier, 1982.

, Comment sortir de la Terreur. Thermidor et la Révolution, Paris, Gallimard, 1989.

Baridon, Silvio, Le Harmonies de la nature di Bernardin de Saint-Pierre. Studi difilologia e di critica testuale, Milan, Cisalpino, 1958, 2 vol.

Becq, Annie, « Les traditions ésotériques en France de la Révolution à la Restauration », in Histoire littéraire de la France, vol. IV, Paris, Éditions sociales, 1972.

—, et Chaquin, Nicole, « Un philosophe toujours inconnu, Louis-Claude de Saint-Martin », Dix-Huitième Siècle, 4, 1972, p. 169-190.

Belhoste, Bruno, et al, Les Sciences dans l’enseignements secondaire français. Textes officiels, t. I :1789-1914, Paris, INRP-Economica, 1995.

Benz, Ernst, Les Sources mystiques de la philosophie allemande, Paris, Vrin, 1968.

Berthier, Ferdinand, L’Abbé Sicard, célèbre instituteur des sourds-muets, successeur immédiat de l’abbé de l’Épée. Précis historique sur sa vie, ses travaux et ses succès, suivi de détails biographiques sur ses élèves sourds-muets les plus remarquables Jean Massieu et Laurent Clerc, et d’un appendice contenant des lettres de l’abbé Sicard au baron de Gérando, son ami et son confrère à l’Institut. Par Ferdinand Berthier, sourd-muet, doyen honoraire des professeurs de l’Institution nationale des sourds-muets de Paris..., Paris, Charles Douniol et Cie, Libraires éditeurs, 1873.

Bonnet, Jean-Claude, La Carmagnole des Muses. L’écrivain et l’artiste pendant la Révolution, Paris, Armand Colin, 1988.

—, Naissance du Panthéon. Essai sur le culte des grands hommes, Paris, Fayard, 1998.

Brockliss, Lawrence, French Higher Education in the Seventeenth and Eighteenth Centuries. A Cultural Study, Oxford, Oxford University Press, 1986.

Busse, Winfried, et Trabant, Jürgen (éd.), Les Idéologues : sémiotique, théories et politiques linguistiques pendant la Révolution française, Amsterdam-Philadelphie, John Benjamins Publishing Co, 1986.

Cassirer, Ernst, La Philosophie des Lumières [1932], trad. fr. P. Quillet, Paris, Fayard, 1966.

Chaquin, Nicole, « Le citoyen Louis-Claude de Saint-Martin, théosophe révolutionnaire », Dix-Huitième Siècle, 6, 1974, p. 209-224.

Chénier, Marie-Joseph, Rapports à l’Empereur sur le progrès des sciences, des lettres et des arts depuis 1789. Littérature française [1815], préface de D. Woronoff, présentation et notes de J.-C. Bonnet et P. Frantz, Paris, Belin, 1989.

Chérel, Albert, Fénelon au xviiie siècle en France, 1715-1820. Son prestige, son influence, Paris, Hachette, 1917.

Chudak, Henryk, « La Harpe et la Révolution », in J. Schlobach et M. Zurowski (éd.), Révolution et littérature. La Révolution française de 1789 dans les littératures allemande, française et polonaise, Varsovie, Éditions de l’université de Varsovie, « Cahiers de Varsovie », n° 18, 1991, p. 73-82.

—, « La Harpe et la langue révolutionnaire », in Parole et révolutions, M. Molinari et D. Triaire (éd.), actes de colloque (Varsovie, 23-28 juin 1989), Paris, Champion/Genève, Slatkine, 1992, p. 125-136.

Crampe-Casnabet, Michèle, « Garat à l’École normale : une entreprise de réduction du sensualisme », in Langages de la Révolution (1770-1815), Paris, Klincksieck, 1995.

Darnton, Robert, Gens de lettres, gens du livre, trad. fr. M.-A. Revellat, Paris, Odile Jacob, 1992.

La Décade philosophique, littéraire et politique. Par une société de républicains, bureau rue Thérèse à Paris ; devenue La Revue ou Décade, « par une société de gens de lettres » et parue du 10 floréal an II au 21 septembre 1807. L’ensemble de la collection est édité à Paris en 54 tomes : chaque tome comprend les neuf numéros parus en un trimestre. Une réédition partielle est parue, J. Boulad-Ayoub et M. Nadeau (dir.), La Décade philosophique comme système (1794-1807), Rennes, PUR, 2003.

Désirat, Claude, et Hordé, Tristan, « Les Écoles normales : une liquidation de la rhétorique ? (Littérature et grammaire dans les programmes de l’École normale de l’an III) », Littérature, 18 (n° spécial sur les Frontières de la rhétorique), mai 1975, p. 31-50.

Dhombres, Jean, « La question des deux cultures » à l’École normale de l’an III et dans les Écoles centrales qui en sont une suite voulue : l’exemple de la règle des signes », actes du colloque in memoriam B. Schlieben-Lange, Tübingen, 2001, à paraître sous la dir. d’I. Pabst et J. Hafner.

—, « L’édition critique des cours de l’École normale de l’an III », Edizioni critiche e storia della matematica, atti del convegno CIRH, Trente, 1985, p. 39-59.

—, et Nicole, Naissance d’un nouveau pouvoir. Sciences et savants en France, 1793-1824, Paris, Payot, 1989.

Didier, Béatrice, Littérature française, 1778-1820, Paris, Arthaud, 1976.

—, Écrire la Révolution, Paris, PUF, 1989.

, « Les débats à l’école normale de l’an III », Débat et écritures sous la Révolution française, colloque d’Aix-en-Provence, 2007, à paraître.

Dorigny, Marcel, « Honnêtes-gens. L’expression dans la presse girondine (juin-septembre 1792) », in Dictionnaire des usages sociopolitiques (1770-1815), Paris, Klincksieck, 1985, p. 79-92.

Duhart, Michel, Moi, Dominique-Joseph Garat, homme des Lumières et patriote basque, Biarritz, Atlantica, 1998.

Dupuy, Paul, et al., Le Centenaire de l’École normale, 1795-1895, Paris, Hachette, 1895 ; rééd. Le Centenaire de l’École normale, 1795-1895. Édition du bicentenaire, Paris, Presses de l’École normale supérieure, 1994.

Faivre, Antoine, L’Ésotérisme au xviiie siècle, Paris, Seghers, 1973.

Falcucci, Clément, L’Humanisme dans l’enseignement secondaire au xixe siècle, Toulouse, Privât, 1939.

Fayet, Joseph, La Révolution française et la science, 1789-1795, Paris, M. Rivière, 1960.

Ferraz, Marin, Histoire de la philosophie pendant la Révolution, Paris, Didier-Perrin, 1889.

Foucault, Michel, Les Mots et les Choses, Paris, Gallimard, 1966.

Fourcy, Ambroise, Histoire de l’École polytechnique [1928], rééd. critique J. Dhombres, Paris, Belin, 1985.

Fourier, Jean-Baptiste Joseph, in Bulletin de la Société des sciences historiques et naturelles de l’Yonne, 1871, et in A. Challe, Lettres de Joseph Fourier, Bulletin de la Société historique naturelle de l’Yonne, 1858. La lettre est reproduite in J. Dhombres et J.-B. Robert, Fourier..., Paris, Belin, 1998, p. 695-699.

Furet, François, et Ozouf, Mona, Dictionnaire critique de la Révolution française, Paris, Flammarion, 1988.

Gayot, Gérard, et Pêcheux, Michel, « Recherches sur le discours illuministe au xviiie siècle. Louis-Claude de Saint-Martin et les circonstances », Annales, 2, mai-août 1971, p. 681-704.

Gérando, Joseph-Marie (de), Des signes et de l’art de penser considérés dans leurs rapports mutuels, Paris, an VIII, 4 tomes.

—, De l’éducation des sourds-muets de naissance, Paris, 1827, 2 vol. in-8°.

Gorilovics, Tivadar, « La Révolution et ses monstres (autour d’un discours de La Harpe) : “La Révolution est comme Saturne. Elle dévorera tous ses enfants” », in S. Bernard-Griffiths et A. Gargano (éd.), Un lieu de mémoire romantique : la Révolution de 1789, Naples, Vivarium / Clermont-Ferrand, C.R.R.R., 1993.

Goulemot, Jean-Marie, « Le Cours de littérature de La Harpe ou l’émergence du discours de l’histoire des idées », Littérature, 24, 1976, p. 51-62.

Guilhaumou, Jacques, La Langue politique et la Révolution française, Paris, Klincksieck, 1989.

Guillaume, James, Procès-verbaux du Comité d’instruction publique de l’Assemblée législative, Paris, 1889.

—, Procès-verbaux du Comité d’instruction publique de la Convention nationale, Paris, 1889-1907, 6 tomes. Les éditions de l’UQAM à Montréal en ont proposé une réédition partielle, avec tableaux statistiques informatisés des occurrences conceptuelles et thématiques par J. Boulad-Ayoub, M. Grenon et S. Leroux (éd.), dans la collection « Symbolique et idéologie », n° 20, 21 et 22, 1992.

Guitton, Edouard, « Aspects de la conversion (1790-1800) », Dix-Huitième Siècle, 14 (Au tournant des Lumières : 1780-1820), 1982, p. 151-165.

Gusdorf, Georges, La Conscience révolutionnaire. Les Idéologues, Paris, Payot, 1978. —, Fondements du savoir romantique, Paris, Payot, 1982.

Hogsett, Charlotte, « The causality of Reform and Counter-Reform », The French Review. Journal of the American Association of Teachers of French, LXI/3, février 1988, p. 429-432.

Jacques-Chaquin, Nicole, « Un adversaire des Idéologues aux Écoles normales : la controverse Garat/Saint-Martin », in Histoire, épistémologie, langages, t. IV, fasc. 1, 1982, p. 99-104.

—, « Illuminisme et Idéologie. Le débat Garat/Saint-Martin aux Écoles normales », in W. Busse et J. Trabant (éd.), Les Idéologues : sémiotique, théories et politiques linguistiques pendant la Révolution française, actes de colloque (Berlin, 1983), Amsterdam-Philadelphie, John Benjamins Publishing Co, 1986, p. 45-58.

—, « Un affrontement symbolique à l’École normale de l’an III : Saint-Martin critique de l’Idéologie », in J. Roussel (éd.), L’Héritage des Lumières : Volney et les Idéologues, actes de colloque (14-17 juin 1987), Angers, Presses de l’université d’Angers, 1988, p. 141-156.

—, Le Mot et le Verbe. Éléments de la philosophie du langage de Louis-Claude de Saint-Martin, thèse de doctorat dactylographiée, Paris, université Denis Diderot-Paris VII, 1994.

—, « La linguistique poétique d’un théosophe : langage, parole et désir chez Louis-Claude de Saint-Martin », Romantisme, 86, 1994, p. 47-60.

—, Louis-Claude de Saint-Martin, le philosophe inconnu (1743-1803), Paris, Dervy, 2003.

—, et Michaud, Stéphane, « Saint-Martin dans le groupe de Coppet et le cercle de Frédéric Schlegel », in Le Groupe de Coppet, actes et documents du deuxième colloque de Coppet (10-13 juillet 1974), Paris, Slatkine-Champion, 1977.

Jovicevitch, Alexandre, Jean-François de La Harpe, adepte et renégat des Lumières, South Orange (NJ), Seton Hall University Press, 1973.

Juden, Brian, Traditions orphiques et tendances mystiques dans le romantisme français, 1800-1855, Paris, Klincksieck, 1971.

Julia, Dominique, Les Trois Couleurs du tableau noir. La Révolution, Paris, Belin, 1981.

Kitchin, Joanna, La Décade (1794-1807), un journal « philosophique », Paris, Minard, « Lettres modernes », 1965.

Landy, Rémy, « Des Lumières à la Contre-Révolution : un drame écartelé, la Mélanie de La Harpe », Dix-Huitième Siècle, 6 (Lumières et Révolution), 1974, p. 143-152.

Lane, Harlan, Quand l’esprit entend. Histoire des sourds-muets, Paris, Odile Jacob, 1991.

Le Coat, Nanette C, « Philosophy vs. eloquence. La Harpe and the literary debate at the École normale », The French Review. Journal ofthe American Association of Teachers of French, LXI/3, février 1988, p. 421-428.

Levy, Darline Gay, The Ideas and Careers of Simon-Nicolas-Henri Linguet. A Study in Eighteenth Century French Politics, Urbana-Chicago-Londres, University of Illinois Press, 1980.

Lyon-Caen, Charles, Notice sur la vie et les travaux de Dominique-Joseph Garat (1749-1833), Paris, Firmin-Didot, 1931.

Maron, Eugène, préface à la réédition de Garat, Mémoires sur la Révolution, ou Exposé de ma conduite dans les affaires et fonctions publiques, Paris, Poulet-Malassis, 1862.

Maury, Fernand, Étude sur la vie et les œuvres de Bernardin de Saint-Pierre, Paris, Hachette, 1892.

Main ici, Maurice, « Garat, Ginguené et l’Italie », in M. Matucci (éd.), Gli Idéologues e la rivoluzione, Pise, Pacini, « Critica e storia letteraria », n° 15, 1991, p. 221-244.

Moravia, Sergio, Il tramonto dell’illuminismo. Filosofia e politica nella società francese (1770-1810), Bari, Laterza, 1968.

—, Il pensiero degli Idéologues, scienza efilosofia in Francia (1780-1815), Florence, La Nuova Italia, 1974.

Nakagawa, Hisayasu, « Une conclusion sur le temps des philosophes : La Harpe », Études de langue et littérature françaises, 66, mars 1995, p. 61-74.

Palmer, Robert, R., « The Central Schools of the first French Republic : a statistical survey », in D. Baker et P. Harrigan (éd.), The Making of Frenchmen, Waterloo (Ont.), Historical Reflections Press, 1980.

—, The Improvement of Humanity. Education and the French Revolution, Princeton, Princeton University Press, 1985.

Pariente, Jean-Claude, L’Analyse du langage à Port-Royal, Paris, Minuit, 1985.

Picavet, François, Les Idéologues. Essai sur l’histoire des idées et des théories scientifiques, philosophiques, religieuses, etc. en France depuis 1789, Paris, Alcan, 1891 ; rééd. Hildesheim-New-York, G. Olms, 1972.

Plongeron, Bernard, Théologie et politique au siècle des Lumières (1770-1820), Paris, Droz, 1973.

Régaldo, Marc, Matériaux pour une bibliographie de l’Idéologie et des Idéologues, Paris, Répertoire analytique de littérature française, 1.1, 1970.

—, Un milieu intellectuel, la « Décade philosophique », 1794-1807, Lille, Atelier de reproduction des thèses, 1976, 4 vol.

Revue d’histoire littéraire de la France, LXXXIX/5, sept.-oct. 1989, p. 779-922 (n° spécial consacré à Bernardin de Saint-Pierre).

Roger, Philippe, « Le débat sur la langue révolutionnaire », in J.-Cl. Bonnet (dir.), La Carmagnole des Muses. L’artiste et l’homme de lettres dans la Révolution, Paris, Armand Colin, 1988.

—, « La langue révolutionnaire au tribunal des écrivains », in R. Campagnoli (dir.), Robespierre & Co. Atti délia ricerca sulla letteratura francese della Rivoluzione, Bologne, Cooperativa libraria universitaria Editrice, 1988, vol. I.

Saint-Martin, Louis-Claude (de), Controverse avec Garat, précédée d’autres textes philosophiques, R. Amadou (éd.), Paris, Fayard, « Corpus des œuvres de philosophie en langue française », 1990.

Sainte-Beuve, Charles-Augustin, Chateaubriand et son groupe littéraire sous l’Empire, Paris, Garnier, 1861, 2 vol. ; rééd. 1948

—, Portraits littéraires, Paris, Garnier, 1844.

Schwartz, Elisabeth, Les Idéologues et la fin des grammaires générales raisonnées, Lille, Atelier de reproduction des thèses, 1981, 2 vol. ; diffusion microfichée Didier-Larousse.

—, « Gli Idéologues », in L. Sozzi (dir.), Storia delia civiltà letteraria francese, t. II : Settecento. La crisi dell’illuminismo, Turin, UTET, 1993.

—, « Dictionnaire et nomenclature à l’époque révolutionnaire », in Encyclopédies et dictionnaires français, travaux du centre Dumarsais, Aix-en-Provence, 1993.

—, « Idéologie et grammaire générale », Corpus, revue de philosophie, 26-27 (Destutt de Tracy et l’Idéologie), 1994.

—, « L’enseignement d’analyse de l’entendement humain dans le cours de l’an III », in Former un nouveau peuple ? Pouvoir, éducation, révolution, Québec, Presses de l’université Laval, 1996.

—, Les Enfants sauvages. Les enfants sages. Sprache und Gesellschaft in Frankreich um 1800, catalogue de l’exposition organisée dans le cadre du congrès « Idéologie, grammaire générale, Écoles centrales » et du colloque « Formation du discours : la grammaire générale dans les Écoles centrales (1795-1802) » actes du colloque, in memoriam B. Schlieben-Lange, Tubingen, 2001, sous la dir. d’I. Pabst et J. Hafner.

Seris, Jean-Pierre, Langages et machines à l’âge classique, Paris, Hachette, 1995.

Sermain, Jean-Paul, « La part du diable. La rhétorique et ses enjeux pendant la Révolution française », Il confronto letterario, 6, 11, 1989, p. 95-113.

—, « Les formes ont ici une valeur : la position singulière de La Harpe », in É. Négrel et J.-P. Sermain (éd.), Une expérience rhétorique. L’éloquence de la Révolution, Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, 2, Oxford, 2002, p. 245-255.

Souriau, Maurice, Le Texte authentique des Harmonies de la nature, Caen, Delesques, 1904. —, Bernardin de Saint-Pierre d’après ses manuscrits, Paris, SFIL, 1905.

Starobinski, Jean, L’Invention de la liberté, Genève, Skira, 1964.

Stendhal, La Vie de Roger Brulard, éd. B. Didier, Paris, Gallimard, 1973.

Taton, René (dir.), Enseignement et diffusion des sciences en France au xviiie siècle, Paris, Hermann, 1964.

Todd, Christopher, Voltaire’s Disciple : Jean-François de La Harpe, Londres, The Modem Humanities Research Association, 1972.

—, « Bibliographie des œuvres de La Harpe », Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, 181, Oxford, The Voltaire Foundation at the Taylor Institution, 1979.

Tulard, Jean (dir.), Dictionnaire Napoléon, Paris, Fayard, 1987.

Viatte, Auguste, Les Sources occultes du romantisme, Paris, Champion, 1928, 2 vol.

Wartelle, François, « Honnêtes gens. La dénomination comme enjeu politique (1795-1797) », in Dictionnaire des usages sociopolitiques (1770-1815), Paris, Klincksieck, 1985, p. 93-138.

Wiedemeier, Kurt, La Religion de Bernardin de Saint-Pierre, Fribourg, Éditions universitaires, 1986.

© Éditions Rue d’Ulm, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540