Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’École normale de l’an III. Vol. 4, Leçons d’analyse de l’entendement, art de la parole, littérature, morale

 | 
Jean Dhombres
, 
Béatrice Didier

Leçons de littérature de la Harpe

Concordance des cours de l’an III et du Lycée (édition de 1799)

Texte intégral

PROGRAMME : 4 pluviôse an III (23 janvier 1795)

1La partie d’ouverture dite « Programme » est partiellement reprise au chap, iii du livre I (définition de la littérature, évocation du grammaticè), ainsi que dans 1’« Appendice ou Observations sur les chapitres précédents » (i.e. i et II) du livre II ;

PREMIÈRE LEÇON : 4 pluviôse an III (23 janvier 1795)

2La seconde moitié de la séance (dite « Première leçon ») portant sur les genres et parties du discours se retrouve presque intégralement et littéralement au livre II, chap. i, section 2.

PREMIER DÉBAT : 19 pluviôse an III (4 février 1795)

3Une partie importante du matériau utilisé dans l’échange avec Garat est repris dans 1’« Appendice ou nouveaux éclaircissements sur l’éloquence ancienne, sur l’érudition des quatorzième, quinzième et seizième siècles, sur le dialogue de Tacite, De Causis corrupae eloquentiae, sur Démosthène et Cicéron, etc. » (tome III, 1re partie, Anciens livre second, chap. iv). On y retrouve la distinction entre éloquence et art oratoire, les remarques sur le règne de l’érudition et l’évocation du De Causis. Pourtant, en dépit de sa suscription de 1799 (« Lu aux Écoles normales en 1794 [sic] »), cet Appendice ne correspond pas au cours consigné par les sténographes et apparaît comme un collage de La Harpe, puisqu’on y retrouve aussi un morceau de son dernier cours (4 floréal).

DEUXIÈME LEÇON : 24 pluviôse an III (12 février 1795)

4Non reprise dans le Lycée.

TROISIÈME LEÇON : 24 ventôse an III (14 mars 1795)

5Cette leçon est très largement reprise dans le tome II, chap, iii, sections 2 et 3, d’abord littéralement, puis plus librement (traductions différentes des textes anciens, variantes dans les incises politiques) ; les quatre dernières pages se retrouvent, elles, dans 1’« Appendice ou nouveaux éclaircissements... » (cf. supra).

QUATRIÈME LEÇON : 14 germinal an III (3 avril 1795)

6Non reprise dans le Lycée.

CINQUIÈME LEÇON : 22 germinal an III (11 avril 1795)

7Se retrouve à peu près textuellement au tome III, 1re partie, Anciens livre second, chap. iv (« Analyse des ouvrages oratoires de Cicéron »), section 1 et section 4.

SIXIÈME LEÇON : 24 germinal an III (13 avril 1795)

8Par son objet, ce développement sur les Verrines relèverait de la section 3 du chap. iv dans Anciens livre second, mais n’y figure pas.

SEPTIÈME LEÇON : 4 floréal an III (23 avril 1795)

9On retrouve la plus grande partie de cette séance au tome III, 1re partie, Anciens livre second, chap. iv, section 3 (« Les Verrines »). Toutefois, l’important parallèle entre Verrès et Carrier, au mitan de la séance, n’y figure pas et se retrouve dans 1’« Appendice ou nouveaux éclaircissements... » (tome III, 1re partie, Anciens livre second, chap. iv).

© Éditions Rue d’Ulm, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540