Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Symboles de la Renaissance. Tome III

 | 
Daniel Arasse
, 
Maurice Brock
, 
Georges Didi-Huberman

La Cène de Véronèse : les figures l’interrogatoire, l’histoire

Michelangelo Muraro

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les âpres débats dont le Repas chez Lévi de Paul Véronèse1 fit l’objet dès son achèvement montrent bien comment une œuvre d’art se prête à un nombre considérable de lectures et d’interprétations. Son titre même a été soumis à discussion : Véronèse avait en fait peint une Cène, mais, pour apaiser les Inquisiteurs, il en fit un Repas chez Lévi en recourant à un passage précis de l’Évangile selon saint Luc2.

Si les actes du procès intenté contre le peintre par l’Inquisition étaient restés inconnus, les historiens continueraient sans doute à ne donner que des interprétations très partiales de l’œuvre, fondées sur leur propre vision esthétique et sociale, comme ils l’ont fait jusqu’au moment où Armand Baschet a donné une première publication de ces actes en 1867, c’est-à-dire à une époque où l’histoire de l’art commençait à se doter de critères plus exigeants3. Auparavant, l’analyse et l’appréciation du Repas chez Lévi, comme des autres tableaux de Véronèse, dépendaient presque uniquement...

© Éditions Rue d’Ulm, 1990

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540