Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Symboles de la Renaissance. Tome III

 | 
Daniel Arasse
, 
Maurice Brock
, 
Georges Didi-Huberman

De la relique à l’image : la promotion du Suaire de Turin

François Lecercle

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En 1614, Gian-Battista Marino publie, sous le titre de Dicerie Sacre1, un recueil de sermons profanes dont le premier, intitulé La Pittura, prend pour objet le Suaire de Turin. Dans l’abondante littérature consacrée à la relique depuis sa translation de Chambéry à Turin en 15782, ce texte apparaît comme tout à fait singulier. Son étrangeté ne tient pas seulement à un titre ambigu3, ni à son statut paradoxal de sermon impossible (écrit par un profane, il ne saurait être prononcé sur la chaire, à laquelle pourtant il feint d’être destiné), mais à un mélange aberrant du laïque et du profane, qui développe concurremment un discours théorique sur la peinture, fait d’emprunts reconnaissables aux traités contemporains4, et un éloge du Suaire où le lyrisme du prédicateur se donne libre cours. Rencontre inattendue de l’abstrait et du concret, du général et du particulier : Marino feint de penser la peinture à partir de ce qui est radicalement au-delà de son empire, et de mesurer l’image mira...

© Éditions Rue d’Ulm, 1990

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540