Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Sur l’ornement

 | 
Karl Philipp Moritz

Postface

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

LA CEINTURE D’APHRODITE UNE BRÈVE HISTOIRE DE L’ORNEMENT

À quoi peut servir l’ornement dans une réflexion sur les arts, qu’il en aille d’une esthétique à proprement parler philosophique ou plus largement d’une théorie des arts ? S’il s’agit de penser l’ornement, quel outillage l’ornement fournit-il, qui prétende au statut d’une pensée ornementale ? À grossir le trait, on peut constater qu’il y existe deux versions en usage de l’ornement, l’une aristotélicienne et grammairienne, l’autre kantienne et substantielle. On peut décrire comment se déploient les existences historiques de ces deux versions. Leurs consistances conceptuelles respectives les rattachent, comme disait Michel Foucault, à des formations discursives distinctes.

Le changement de valeur théorique de l’ornement exige un événement : la naissance de l’esthétique. L’esthétique installe en effet l’ornement dans une configuration nouvelle, elle le met au centre d’un réseau où règnent l’imagination, la liberté et la forme. Ceci...

© Éditions Rue d’Ulm, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540