Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Sur l’ornement

 | 
Karl Philipp Moritz

Préface

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

George Lemmen, Dekorative Kunst [vol. III, 1900], in Stuart Durant, Ornement. Un panorama de l'art décoratif de 1830 à nos jours (trad. fr. Carole Naggar, Paris, Arthaud, 1987, p. 51)

Image 1000000000000B6800000F2547BCFDC7.jpg

Figure décisive du classicisme allemand, auteur prolifique, se révélant aussi bien grammairien que romancier, psychologue ou encore pédagogue, Karl Philipp Moritz fait partie de ce mouvement contemporain de Kant que l’on nomme la « philosophie populaire ». Les Concepts préliminaires en vue d’une théorie des ornements témoignent à la fois de la pensée de Moritz dans son ensemble – on y retrouve ses arguments principaux – et du programme de formation des artistes qu’il met au point pour l’Académie des beaux-arts de Berlin, où il enseigne depuis son retour de Rome en 1788. Ils nous font pénétrer au cœur de l’esthétique allemande du xviiie siècle et restituent un épisode important de l’histoire des idées appliquées aux formes artistiques.

Parus en 1793 quelques mois seulement après la mort de Moritz, ils rés...

© Éditions Rue d’Ulm, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540