Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'idiotie en politique

 | 
Lynda Dematteo

Bibliographie

Texte intégral

ABÉLÈS, M., 1983, Le lieu du politique, Paris, Société d’Ethnographie.

— 1989, Jours tranquilles en 89. Ethnologie politique d’un département français, Paris, Odile Jacob.

— 1990, Anthropologie de l’État, Paris, Armand Colin.

— 1992, « Anthropologie politique de la modernité », L’Homme, 121 : 15-30.

— 2000, Un ethnologue à l’Assemblée, Paris, Odile Jacob.

ABÉLÈS, M., JEUDY, H.-P., 1997, Anthropologie du politique, Paris, Armand Colin.

AGAZZI, Α., 1960, Storia del volontarismo bergamasco, Bergamo, Società Editrice San Alessandro.

ALBERONI, F., 1979, Le choc amoureux, Paris, Ramsay.

AMADEI, R., 1972, « Il clero bergamasco e il Risorgimento italiano (1859-1861) », Studi e Memorie, Bergamo, tipografia vescovile secomandi, n° 1.

— 1981, « La tradizione bergamasca e il Vescovo Pierluigi Speranza », Studi e memorie, 8.

ANDERSON, Β., 1983, Imagined Communities : Reflections on the Origin and Spread of Nationalism, London, New Left Books.

APPADURAI, Α., 2001, Après le colonialisme. Les conséquences culturelles de la globalisation, Paris, Payot.

ARENDT, H., 1972, Du mensonge à la violence, Paris, Calmann-Lévy.

— 1972, Le système totalitaire, Paris, Le Seuil.

AUGÉ, M., 1977, Pouvoirs de vie, pouvoirs de mort. Introduction à une anthropologie de la répression, Paris, Flammarion : 118-119.

— 1994, Pour une anthropologie des mondes contemporains, Paris, Aubier.

AVANZA, M., 2001, « Des artistes pour la Padanie », Sociétés et représentations : 433-453.

— 2001, La Ligue du Nord et l’invention du « Padan », (sous le pseudonyme de Marta Macchiavelli), Critique internationale, n° 10 : 129-142.

— 2003, « Une histoire pour la Padanie. La Ligue du Nord et l’usage politique du passé », Annales, 58s, 1 : 87-107.

— 2003, « Une politique qui vole sur les ailes de la poésie. Pratiques politico-poétiques au sein de la Ligue du Nord », Terrain, 41 : 47-62.

— 2006, « Un parti qui “l’a dure”. Les “Femmes padanes” dans la Ligue du Nord », in Filleule, O. et Roux, P. (dir.) Le sexe du militantisme, Paris, Presses de la Fondation Nationale de Science Politique.

BABCOCK, B., 1979, The reversible World : Symbolic Inversion in Art and Society, Ithaca : Cornell.

BADIE, Β., 1995, La fin des territoires. Essai sur le désordre international et sur l’utilité du respect, Paris, Fayard.

BAGNASCO, Α., 1977, Tre Italie. La problematica territoriale dello sviluppo italiano, Bologna, Il Mulino.

BALANDIER, G., 1967, Anthropologie politique, Paris, PUF.

— 1985, Le détour. Pouvoir et modernité, Paris, Fayard.

— 1992, Le pouvoir sur scènes, Paris, Balland.

BALBO, L., MANCONI, L., 1990,I razzismi possibili, Milano, Feltrinelli.

BALIBAR, E., WALLERSTEIN, I., 1988, Race, nation, classe. Les identités ambiguës, Paris, La Découverte.

BALLERINI, Α., BENNA, Α., 2002, Il Muro invisibile. Immigrazione e legge Bossi-Fini, Genova, Frilli.

BANFIELD, E., 1976, Le basi morali di una società arretrata, Bologna, Il Mulino.

Β ARTH, F., 1970, Ethnic Groups and Boundaries. The Social Organization of Difference, London, Allen & Unwin.

BARTHES, R., 1967, Mythologies, Paris, Le Seuil.

BATTACHI, M.W., 1959, Meridionali e settentrionali nella struttura del pregiudizio etnico in Italia, Bologna, Il Mulino.

BATY, O., CHAVANCE, R., 1972, Histoire des marionnettes, Paris, PUF.

BAUDRILLARD, J., 1981, Simulacres et simulation, Paris, Galilée.

BELOTTI, Β., 1959, Storia di Bergamo e dei Bergamaschi, Bergamo, Bolis.

BELOTTI, G., 1982, Nicolo Rezzara, Bergamo, Edizione del Credito Bergamasco.

— 1990, La Lega lombarda. Saggio critico, Bergamo, San Marco.

BELOTTI, V., 1992, « La rappresentanza politica locale delle Leghe », Polis, VI (2) p. 281-290.

BELOTTI, V., DIAMANTI, I., MAZZOLENI, G. P., SEGATTI, P., 1992, « Leghe Leghisti Legami », Polis, VI (2) : 221-304.

BENVENUTO, B., VITO, O., 1993, Marco Formentini. L’irresistible ascesa del borgomastro di Milano : la Lega dell’opposizione alla stanza dei bottoni, Venezia, Marsilio.

BERGER, PL., 1999, Homo ridens. La dimensione comica dell’esperienza umana, Bologna, II Mulino.

BERNARDI, U., 1990, Paese Veneto, dalla cultura contadina al capitalismo popolare, Edizioni del Riccio, Firenze.

BERTOLINI, S., SONCINI, M., 1992, Umberto Bossi. I suoi uomini, le sue donne. Luci e ombre del leghismo, Milano, Edizioni So.G.Edi.

BERTOLOTTI, M., 1991, Carnevale di massa 1950, Torino, Einaudi.

BETTINI, M. (dir.), 1991, La maschera, il doppio e il ritratto. Strategie dell’identità, Bari, Laterza.

BIORCIO, R, 1996, « Comunicazione elettorale e identità : note sulla transizione italiana. », Quaderni di Scienza politica, 4.

— 1997, La padania promessa. La storia, le idee e la logica d’azione della Lega Nord, Milano, II Saggiatore.

— 1999, « La Lega Nord e la transizione italiana », Rivista italiana di Scienza politica. a.XXIX (1).

BIANCHI, S., IACOPINI, R., 1994, La Lega ce 1’ha crudo ! Il linguaggio del Carroccio nei suoi slogan, comizi, manifesti, Milano, Mursia.

BOCCA, O., 1990, La disunità d’Italia. Per venti millioni d’ltaliani la democrazia è in coma e l’Europa si allontana, Milano, Garzanti.

— 1992, L’lnferno. Profonde sud, male oscuro, Milano, Mondadori.

BOIS, P., 1934, Paysans de l’Ouest. Des structures économiques et sociales aux options politiques depuis l’époque révolutionnaire dans la Sarthe, Paris, Éditions de l’EHESS.

BOLLATI, G., 1983, L’Italiano. Il carattere nazionale come storia e come invenzione, Torino, Einaudi.

BONOMI, Α., 1993, La protesta dei « Forti ». Leghe del Nord e Partito sardo d’Azione, Milano, Franco Angeli.

BONOMI, Α., POGGIO, P.P., 1995, Ethnos e Demos. Dal leghismo al neopopulismo, Milano, Mimesis.

BOUILLAUD, C., 1995, Dans aucun pays du monde. In nessun paese al mondo. Univers politique italien et processus de légitimation et d’organisation d’une entreprise politique. Le cas de la Ligue Lombarde-Ligue Nord (1982-1992), sous la direction de Michel Offerlé, Paris, Université de Paris I Panthéon-Sorbonne.

— 1998, « Les antécédents idéologiques de la Ligue du Nord. », Revue française de Science politique, 48 (3-4) : 458-479.

BOUILLAUD, C., DEMATTEO, L., 2004, « Storia del autonomismo nordista del 1945 ad oggi », in Castagnoli, Α., (dir.) Culture politiche e territorio in Italia 1945-2000, Milano, Franco Angeli.

BOURDIEU, P., 1962, « Célibat et condition paysanne », Études rurales, 5-6 : 32-136.

1977a, « Remarques provisoires sur la perception sociale du corps », Actes de la Recherche en Sciences sociales, 14.

1977b, « Une classe objet », Actes de la Recherche en Sciences sociales, 17/18.

— 1980, « Le Nord et le Midi. Contribution à une analyse de l’effet Montesquieu », Actes de la Recherche en Sciences sociales, 35.

— 1980, Le sens pratique, Paris, Minuit.

— 1983, « Vous avez dit populaire ? », Actes de la Recherche en Sciences sociales, 46.

— 1987, « Les usages du peuple », Id, Choses dites, Paris, Minuit.

— 2000, Propos sur le champ politique, Lyon, Presses universitaires de Lyon.

— 2001, Langage et pouvoir symbolique, Paris, Le Seuil.

BOURDIEU, P., DE SAINT MARTIN, M., 1976, « Anatomie du goût », Actes de la Recherche en Sciences sociales, 5.

BOURDIEU, P., DELSAUT, Y., 1975, « Le couturier et sa griffe. Contribution à une théorie de la magie », Actes de la Recherche en Sciences sociales, 1.

BROMBERGER, C., 1990, « Paraître en public. Des comportements routiniers aux événements spectaculaires », Terrain, n° 15, octobre : 5-11.

— 1995, Le, match de football. Ethnologie d’une passion partisane à Marseille, Naples et Turin, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme.

BROSSAT, 1994, Les tondues. Un carnaval moche, Paris, Hachette (coll. « Pluriel »).

BURGIO, Α., 1994, « Lega Nord : federalismo ο secessione ? », Il Calendario del Popolo, supplément au numéro 49.

CABAILLOT, C., 1988, « La satire du vilain à travers quelques textes du Moyen Age », Chroniques italiennes, 3.

CANDAU, J., 1996, Anthropologie de la mémoire, Paris, PUF.

CANETTI, E., 1966, Masse et puissance, Paris, Gallimard.

CANTARANO, G., 2000, L’antipolitica. Viaggio nell’Italia del desincanto, Roma, Donzelli.

CAPELLI, S., MARANZANO, D., 1991, La gente e la Lega. Un’ipotesi divenuta realtà, Milano, Greco & Greco.

CARDINI, C., 1991, La vera storia della Lega Lombarda, Milano, Mondadori.

CARO BAROJA, J., 1979, Le carnaval, Paris, Gallimard (coll. « Bibliothèque des Histoires »).

CARTOCCI, R., 1991, « Scambio, appartenenza, integrazione : la risposta locale », Il Mulino, 4 : 721-732.

— 1994, Fra Lega e Chiesa, Bologna, Il Mulino.

CARTOCCI, R., DIAMANTI, I., ISNENGHI, M., LANARO, S., 1993, « Questione settentrionale », Meridiana, 16.

CASSESE, S., 1977, Questione amministrativa e questione méridionale. Dimensioni e reclutamento della burocrazia dall’unità ad oggi, Milano, Giuffré.

CASTOLDI, Α., 1997, L’altra Bergamo, Bergamo, Lubrina.

CENTLIVRES, P., FABRE, D., ZONABEND, F., 1999, La fabrique des héros, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme.

CENTO-BULL, Α., 1993, « Industrializzazione diffusa e rappresentanza politica in Lombardia : dalla Democrazia cristiana alla Lega Lombarda », Rivista di Studi e di Ricerche di Storia contemporanea, 39.

CENTO BULL, Α., MARCK, G., 2001, The Lega Nord and the Northern League in Italian Politics, Basingstoke, Palgrave.

CENTURIONE, S., 1995, « Una provincia in triste condizioni », Archivio storico bergamasco, 1.

CHAMPAGNE, P., 1990, Paire l’opinion. Le nouveau jeu politique, Paris, Minuit.

CHAMPEYRACHE, C., 2002, La Ligue du Nord, un séparatisme à l’italienne : racines et discours d’un parti politique, Paris, L’Harmattan.

CHIERCINI, G., 1978, « Le cariatidi del Ministero : rappresentanza nazionale e vita politica in Lombardia agli esordi dell’Unità », Nuova Rivista storica, gennaio-aprile : 82-120.

CLASTRES, P., 1974, La société contre l’État, Paris, Minuit.

COMARIN, E., 1994, Rupture à l’italienne, Paris, Hachette.

COMERO, D., GALLI, G., (dir.), 1992, Partito storici e nuove formazioni. Analisi del comportamento eletorale a Milano, Milano, Franco Angeli.

CONFALONIERI, M.A., 1997, « Identità, intessi e carisma nei movimenti populisti : la Lega Nord e il poujadismo », Quaderni di Scienza politica, 3.

CONTORNO, P., 1991, « Leghismo : un ideologia per gli anni 2000 », Tempo presente, 132.

— 1994, « Storia di leghe », Il Ponte, 11-12.

— 1995, « Storia di leghe (continuazione) », Il Ponte, 4.

CORBETTA, P., 1993, « La Lega e lo sfaldamento del sistema », Politis, VII, 2, agosto : 229-252.

COSTABILE, Α., 1991, Il Fronte dell’Uomo Qualunque e la Lega Lombarda, Palermo, Armando Siciliano Editore.

COSTANTINI, L., 1994, Dentro la Lega. Come nasce, come cresce, come comunica, Roma, Koinè.

COULON, Α., 1987, L’ethnométhodologie, Paris, PUF.

COVRE, G., 2004, Sono un veneto. Autobiografia di un leghista “eretico”, Treviso, Editrice Santi Quaranta.

CROCE, B., 1927, « Il paradiso abitato da diavoli », Id., Uomini e cose della Vecchia Italia, Série I, Bari.

— 1962, « Il tipo del napoletano nelle commedie », Id., Saggi sulla letteratura italiana del Seicento, Bari, Laterza.

CURI, U., 1997, « La Lega e l’eversione », Micromega, 4.

DA MATTA, R., 1983, Carnavals, bandits et héros. Ambiguïtés de la société brésilienne, Paris, Le Seuil.

DAYAN, D., 1990, « Présentation du pape en voyageur. Télévision, expérience rituelle, dramaturgie politique », Terrain, 15 : 13-28.

DAYAN, D., KATZ, E., 1992, Media Events : The Live Broadcasting of History, Cambridge (Mass.), Harvard University Press.

DE CERTEAU, M., 1990, L’invention du quotidien, Paris, Le Seuil.

— 1994, La prise de parole et autres écrits politiques, Paris, Le Seuil.

DE FELICE, P., 1947, Foules en délire, extases collectives, Paris, Albin Michel.

DE LUNA, G., 1994, Figli di un benessere minore. La Lega 1979-1993, Firenze, La Nuova Italia.

DEBORD, G., 1992, Commentaires sur la société du spectacle, Paris, Gallimard.

— 1992, La société du spectacle, Paris, Gallimard.

DELAGE, C., 1998, Chaplin, la grande histoire, Paris, Éditions Jean-Michel Place.

DELLA PORTA, D., 1992, Lo scambio occulto. Casi di corruzione politica in Italia, Bologna, Il Mulino.

— 1999, La politica locale, Bologna, Il Mulino.

DELEUZE, G., GUATTARI, F., 1972, L’Anti-Œdipe, Paris, Éditions de Minuit.

DEMARIA, C., GALLOTTI, C., 1999, « Le nuove forme dello spettacolo politico. Il congresso della Lega fra strategia communicative e azione rituale », Rassegna italiana di Sociologia, XI (3).

DEMATTEO, L., 2001, « La Lega Nord entre subversion et désir de légitimité », Ethnologie française, 1, XXXI.

— 2003, « La sécession de la Padanie. Ethnographie d’une re-fondation nationale en négatif », Le Mouvement social, n° 202, janvier-mars.

DENINA, C., 1796, Considération d’un Italien sur l’Italie, ou mémoire sur l’État actuel des lettres et des arts en Italie et les caractères des habitants, cité par Giulio BOLLATI dans L’Italiano, op. cit. : 40.

DERAI, Y., GUEZ, L., 1998, Le pouvoir des guignols, Paris, Éditions n° 1.

DEVEREUX, G., 1970, Essais d’ethnopsychiatrie générale, Paris, Gallimard.

— 1972, « L’identité ethnique : ses bases logiques et ses dysfonctions », Id., Ethnopsychanalyse complémentariste, Paris, Flammarion.

— 1980, De l’angoisse à la méthode dans les sciences du comportement, Paris, Flammarion.

DIAMANTI, I., 1992, « La mia patria è il Veneto. Il valori e la proposta politica delle Leghe », Polis, IV (2).

— 1993, La Lega Nord. Geografia, storia e sociologia di un soggetto politico, Roma, Donzelli.

—1994, « La Lega, de la périphérie au centre du système politique italien », Pouvoirs, 71.

— 1996, Il male del Nord, Roma, Donzelli.

— 1996, « Au-delà du système stato-national ? », Pouvoirs locaux, n° 29.

— 1999, « Italie du Nord-Est : une sécession invisible », Critique internationale, n° 3.

— 2003, Bianco, rosso, verde... e azzuro. Mappe e colori dell’Italia politica, Bologna, Il Mulino.

DIAMANTI, I., DIECKHOFF, Α., LAZAR, M., MUSIEDLAK, D„ 1995, L’Italie une nation en suspens, Paris, CERI/FNSP, Bruxelles, Complexes (coll. « Espace International »).

DIAMANTI, I., LAZAR, M., 1997, Politique à l’italienne, Paris, PUF (coll. « Politique-d’aujourd’hui »).

— 2002, « Le elezioni del 13 maggio. Cronaca di una vittoria annunciata... Troppo presto », in P. Bellucci, M. Bull (a cura di), Politica in Italia. I fatti dell’anno e le interpretazioni, Bologna, Il Mulino.

DIAMANTI, I., MANNHEIMER, R. (dir.), 1994, Milano a Roma. Guida all’Italia elettorale del 1994, Roma, Donzelli.

DOUGLAS, M., 1975, Implicit Meanings, London, Routledge & Kegan.

— 1999, Comment pensent les institutions, Paris, La Découverte/MAUSS.

— 2001, De la souillure, Paris, La Découverte.

DUMONT, L., 1983, Essai sur l’individualisme. Une perspective anthropologique sur l’idéologie moderne, Paris, Le Seuil.

DUVIGNAUD, J., 1985, Le propre de l’homme. Histoire du comique et de la dérision, Paris, Hachette.

EHRENBERG, Α., 1986, « La rage de paraître », L’Amour Foot, revue Autrement, n° 80 : 148-158.

ELLIOTT, R., 1960, The Power of Satire : Magic, Ritual, Art, Princeton (N.J.), Princeton University Press.

EVANS-PRITCHARD, Ε. E., 1968, Les Nuers. Description des modes de vie et des institutions politiques d’un peuple nilote, Paris, Gallimard.

FABRE, D., 1992, Carnaval ou la fête à l’envers, Paris, Gallimard.

— 1999, introduction et chapitre conclusif « L’atelier des héros » in P. CENTLIVRES, D. FABRE et F. ZONABEND, La fabrique des héros, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme.

FALLACI, O., 2005, La trilogia : La rabbia e l’orgoglio-La forza della ragione-Oriana Fallaci intervista sé stessa-L’apocalisse, Milano, Rizzoli international.

FANO, N., 2000, Le maschere italiane, Bologna, Il Mulino.

FENILI, C., G., 1994, « Manicomio e classi subalterne. Il ricovero manicomiale dei folli pellagrosi a Bergamo tra’800 e’900 », Rivista di storia contemporanea, Bergamo : 5-37.

FERRARI, G., 1993, Gianfranco Miglio, storia di un giacobino nordista, Milano, Liber.

FILISETTI, Α., 1983, La classe dirigente liberale nella Bergamasca post-unitaria (1865-1876). Rolitica, Amministrazione, Economia, sous la direction de Brunello Vigezzi, Milan, Università degli Studi di Milano.

FO, D., 1992, Fabulazzo, Il teatro, la cultura, la politica, la società, isentimenti : articoli, interviste, testi teatrali, fogli sparsi, 1960-1991, Milano, Kaos.

FOUCAULT, M., 1972, Histoire de la folie à l’âge classique, Paris, Gallimard.

FREDDI, Α., 1949, Il nostro lavoro nel 1947, Bergamo, [s.e.].

— 1963, Breve storia del MA.B., Bergamo, [s.e.].

FRERI, Α., [s.d.]. « Il bergamasco in commedia », Quaderni dello spettacolo, 5.

— 1996, « De avri l’us ο Balsarina. Il tipo del Bergamasco in Commedia. », Quademi dell’Archivio della cultura di base, 26.

FROMM, E., 1963, La peur de la liberté, Paris, Buchet/Chastel.

FUSELLA, A. (dir.), 1993, Arrivano i barbari. La Lega nel racconto di quotidiani e periodici 1985-1993, Milano, Rizzoli.

GAIGNEBET, C., 1974, Le carnaval, Paris, Payot.

GALASSO, C., 1993, « Le stéréotype napolitain et ses variations régionales », L’autre Europe, Rome, Ecole française de Rome.

GALLINI, C., 1989, « Giocchi pericolosi. Dall’esotismo al racismo in alcune pratiche simboliche », Problemi del Socialisme, 2 : 149-170.

— 1991, « La mise en scène du racisme italien », Terrain, 17 : 105-119.

GANGEMI, G., 1999, Grande Padania piccola cultura : il Nord Est nella nuova Europa, Roma, Ediesse.

GAVAZZENI, U., 1970, « Democrazia = rivoluzione », Vita Sociale. Periodico indipendente europeo, supplément au n° 9.

GAZEAU, M.-Α., 2007, Les Bouffons, Paris, Cheminement.

GELFI, M., 1996, « Tra la fine dell’età modema e l’inizio dell’età contemporanea : la repubblica bergamasca », Atti dell’Ateneo, LX.

GELLNER, E., 1989, Nations et nationalisme, Paris, Payot.

GERVASONI, S., Lavoro irregolare in situazione di pieno impiego : il caso della provincia di Bergamo, thèse soutenue auprès de l’Université Luigi Bocconi, Milan, année académique 1995/1996.

GIRARD, R., 1972, La violence et le sacré, Paris, Grasset.

— 1982, Le bouc émissaire, Paris, Grasset.

GIRARDET, R., 1986, Mythes et mythologies politiques, Paris, Le Seuil.

GLUCKMAN, M., 1963, « Rituals of Rebellion in South-East Africa », Id, Order and Rebellion in Tribal Africa, London, Cohen & West.

GOFFMAN, E., 1973, La mise en scène de la vie quotidienne, Paris, Minuit.

— 1975, Stigmate, Les usages sociaux des handicaps, Paris, Minuit.

GOLD, T., 2003, The Lega Nord and Contemporary Politics in Italy, New York, Palgrave-Macmillan.

GOMEZ-REINO CACHAFEIRO, M., 2002, Ethnicity and Nationalism in Italian Politics. Inventing the Padania. Lega Nord and the Northern Question, Aldershot, Ashgate.

GRAMSCI, Α., 1949, Il Risorgimento, Torino, Einaudi.

GRAZLANO, M., 1995, « Incertitudes italiennes », Politix, n° 30.

— 2001, « Italie et Japon aujourd’hui : deux démocraties « hors normes » à l’épreuve de la crise », Revue française de science politique, n° 4, août.

— 2003, « L’Italie du politique », Pôle Sud, n° 19, novembre.

— (dir.), 2004, L’Italie d’aujourd’hui, Paris, L’Harmattan.

GRIGNON, C., PASSERON, J.-C., 1989, Le savant et le populaire, Paris, Éditions de l’EHESS-Gallimard-Le Seuil.

GUGLIELMI, E., 1990, Conoscere Pontida, Lodi, Éditions Lodigraf.

GUICHARDIN, F., 1997, Écrits politiques. Discours de Logroño. Dialogue sur la façon de régir Florence, introduction, traduction, postface et notes par Jean-Louis Fournel et Jean-Claude Zancarini, Paris, PUF.

GUILLAUMIN, C., 1972, L’idéologie raciste. Génèse et langage actuel, Paris-La Haye, Mouton.

GUIRAUD, P., 1975, Les gros mots, Paris, PUF.

HEERS, J., 1983, Fêtes de fous et carnavals, Paris, Fayard.

HERZFELD, M., 1997, Cultural Intimacy. Social Poetics in Nation-State, New York, Routlegde.

HOBSBAWM, E., 1999, Les bandits, Paris, La Découverte.

HOBSBAWM, E., RANGER, T., 1983, The Invention of Tradition, Cambridge, Cambridge University Press.

HOGGART, R., 1970, La culture du pauvre, Paris, Minuit.

HOLMES, D. R., 1989, Cultural Disenchantments. Worker Peasantries in Northeast Italy, Princeton, Princeton University Press.

— 2000, Fast-Capitalism, Multiculturalism, Neofascism, Princeton and Oxford, Princeton University Press.

HUIZINGA, J., 1951, Homo ludens. Essai sur la fonction sociale du jeu, Paris, Gallimard.

ISHAGHPOUR, Y., 1990, Elias Canetti. Métamorphose et identité, Paris, La Différence.

ISNENGHI, M., 1996, (dir.), I Luoghi della memoria. Simboli e miti dell’Italia unita, Roma-Bari, Laterza.

IZZO, Α., 1982, « I problemi irrisolti della teoria del carisma », Rassegna italiana di Sociologia, 4 : 606-639.

JODELET, D., 1989, Folies et représentations sociales, Paris, PUF.

JOUANNAIS, J.-Y., 2003, L’Idiotie. Art, vie, politique méthode, Paris, Beaux Arts Magazine/livres.

KANTOROWICZ, E.H., 1957, The King’s Two Bodies : A Study in Mediaeval Politics, Princeton, Princeton University Press.

KERTZER, D., 1989, Ritual, Politics and Power, New Haven, Yale University Press.

KORINMAN, M., CARACCIOLO, L. (dir.), A quoi sert l’Italie, Paris/Rome, La Découverte/Limes.

KRIEGEL, Α., 1970, Les communistes français. Essai d’ethnographie politique, Paris, Le Seuil.

LACAITA, G.C. (dir.), 1976, L’opera e l’eredità di Carlo Cattaneo, vol. II : L’eredità, Bologna, Il Mulino.

LE BON, G., 1991, Psychologie des foules, Paris, PUF, coll. Quadrige.

LE GOFF,]., SCHMITT, J.-C., 1981, Le charivari, Paris-La Haye, Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales-Mouton.

LE ROY LADURIE, E., 1979, Le carnaval de Romans, Paris, Gallimard.

LEFEBVRE, G., 1988, La Grande Peur de 1789, suivi de Les foules révolutionnaires, Paris, Armand Colin.

LEVER, M., 1981, Le sceptre et la marotte : histoire des fous de cour, Paris, Fayard.

LEVI-MAKARIUS, L., 1974, Le sacré et la violation des interdits, Paris, Payot.

LÉVI-STRAUSS, C., 1969, Le totémisme aujourd’hui, Paris, PUF.

— 1979, La voie des masques, Paris, Plon.

— 1987, Race et histoire, Paris, Denoël.

LOCATELLI MILESI, S., 1932, Maschere bergamasche (Arlecchino e Gioppino), Bergamo, Ducato di Piazza Pontida.

LOIERO, Α., 2003, Ilpatto di ferro : Berlusconi, Bossi e la devolution contro il Sud con i voti del Sud, Roma, Donzelli

LUNARDON, P., 1967, Il Giuramento di Pontida, Bergamo, OSB.

LUVERA, B., 1999,I confini dell’odio. Il nazionalismo etnico e la nuova destra europea, Roma, Editori Riuniti.

MAGATTI, M., 1998, Tra disordine e scisma. Le basi sociali della protesta del Nord, Roma, Carocci.

MAINARDI, R., 1998, L’Italia delle regioni. Il Nord e la Padania, Milano, Mondadori.

MANGINI, G., 1998, « La cultura a Bergamo tra Ottocento e Novecento », in Fenili, C. (dir.) Storia e geografia. Dalla dimensione generale a quella locale, Bergamo, Lubrina.

MANNHEIMER, R., (dir.), 1991, La Lega Lombarda, Milano, Feltrinelli.

MARCUSE, H., 1968, L’homme unidimensionnel, Paris, Minuit.

MASINI, P. C., 1999, Mussolini. La maschera del dittatore, Pisa, Biblioteca Franco Serantini.

MAUSS, M., 1950, Sociologie et anthropologie, Paris, PUF.

MAZZOLENI, Α., 1932, « Rapprezentazione e figurazione di Gioppino », Bergomum, décembre.

McCARTHY, P., 1995, L’Italie dans la tourmente, Paris, Presse de la Fondation nationale des sciences politiques.

MELLONI, R., [s.d.], « Burattini e burattinai nella tradizione bergamasca », Quaderni dello Spettacolo.

MELLUCI, Α., DIANI, M., 1992, Nazioni senza stato, Milano, Feltrinelli.

MENY, Y., SUREL, Y., 2000, Par le peuple, pour le peuple. Le populisme et les démocraties, Paris, Fayard.

MERLINI, D., 1894, Saggio di ricerca sulla satira contro il villano, Torino, Loescher.

MIGNATI, Α., 1995, « Arlecchino dietro la maschera », Quaderni dello Spettacolo.

MOIOLI, V., 1990, I nuovi razzismi. Miserie e fortune della Lega Lombarda, Roma, Edizioni Associate.

— 1991, Il tarlo delle leghe, Milano, Comedit2000.

— 1997, Sinistra e Lega : processo a un flirt impossibile, Milano, Comedit2000.

MOREL, L., (dir.), 1997, L’Italie en transition : recul des partis et activation de la fonction présidentielle, Paris, L’Harmattan.

MOSSE, L.G., 1997, Limage de l’homme. L’invention de la virilité moderne, Paris, ÉditionsAbbeville.

NEVOLA, G., 1998, « La politica della secessione », Rivista italiana di Scienza politica, a.XXVIII (1).

NICOLL, Α., 1963, The World of Harlequin, Cambridge, Cambridge University Press.

NORA, P., 1984, Les lieux de mémoire, Paris, Gallimard.

NOVELLI, S., URBANI, G., 1997, Dizionario della Seconda Repubblica. Le parole nuove della politica, Roma, Editori Riuniti.

ORFALI, B., 1990, Ladhésion au Front national, de la minorité active au mouvement social, Paris, Kimé.

— 1997, Parfum d’extrême droite, les adhérentes du FN. Les femmes et l’extrême droite, Villeurbanne, Golias.

OTTOMANI, M., 1992, Rrigate Rozze. A sud e a nord del senatore Bossi, Napoli, Tullio Pironti.

OZOUF, M., 1976, La fête révolutionnaire 1789-1799, Paris, Gallimard.

PACE, Ε., 1998, La nation italienne en crise, Paris, Bayard.

PAJETTA, G., 1994, Il Grande Camaleonte. Episodi, passioni, avventure del leghismo, Milano, Feltrinelli.

PALIDDA, S., 1999, « La criminalisation des migrants », Actes de la Recherche en Sciences sociales, 129 :39-49.

PASQUINO, G., 2000, La transizione a parole, Bologna, Il Mulino.

PECOUT, G., 1997, Naissance de l’Italie contemporaine, Paris, Nathan.

PERICO, Α., 1996, La transizione politica italiana in una ex-aerea hianca. Il caso della provincia di Bergamo, sous la direction de Marco Maraffi, Alberto Martinelli, Milan, Università degli Studi di Milano.

PERRINEAU, P., 1997, Le symptôme Le Pen. Radiographie des électeurs du FN, Paris, Fayard.

PIZZORNO, Α., 1993, « Categorie per una crisi », Micromega, 3.

POLA FALLETTI DI VILLAFALLETTO, C.G., 1939, Associazioni giovanili e feste antiche : le loro origini, Milano, Fratelli Bocca.

POLIAKOV, L., 1971, Le mythe aryen, Paris, Calmann-Lévy.

POURCHER, Y., 1987, Les maîtres du granit. Les notables de Lozère du XVIIIe siècle à nos jours, Paris, Olivier Orban.

— 1988, « La politique au risque de la moquerie », Le Monde Alpin et Rhodanien,3e et 4e trimestre. La Moquerie. Dires et pratiques·. 191-207.

POUTIGNAT, P., STREIFF-FENART, J„ 1995, Théories de l’ethnicité, Paris, PUF.

PRETO, P., 2000, « Le valli bergamasche e bresciane fra democratizzazione e rivolta antigiacobina », in (a cura di) RAO, A. M., Folle controrivoluzionarie. Le insorgenze popolari nell’Italia giacobina e napoleonica, Milano, Carocci.

PROSCH, P., 1995, Mémoires d’un bouffon, Paris, Éditions Phébus.

QUIGNARD, P., 1994, Le sexe et l’effroi, Paris, Gallimard.

RAO, A. M., (dir.), 2000, Folle controrivoluzionarie. Le insorgenze popolari nell’Italia giacobina e napoleonica, Milano, Carocci.

REICH, W., 1998, La psychologie de masse du fascisme, Paris, Payot.

REVELLI, M., CREMASCHI, G., 1998, Liberismo ο libertà, Roma, Editori Riuniti.

RIVA, M., 1994, La questione settentrionale. La crisi fiscale dello stato, la Lega, il federalismo, Milano, Calice.

RIVIÈRE, C., 1987, Les liturgies politiques, Paris, PUF.

— 1997, « Structure et contre-structure dans les rites profanes », in M. Ségré (dir.), Mythes, rites, symboles dans la société contemporaine, Paris, L’Harmattan.

RIZZI, F., 1996, Addio, Italia crudele. Bossi, la Lega e la rivolta del nord, Milano, Il Minotauro.

ROMANELLI, R., 1991, « Le radici storiche del localismo italiano », Il Mulino, 4 : 711-720.

ROSA, G., 1870, Dialetti, costumi e tradizioni nette provincie di Bergamo e di Brescia, Bologna, Fomi.

ROSSI, G., SPINA, S., 2004, Lo spaccone. L’incredibile storia di Umberto Bossi il padrone della Lega, Roma, Editori Riuniti.

ROSSI, L., 1993, Tempo di Bossi, Milano, Centro Grafico Editoriale Tiemme-Manduria.

RUMIZ, P., 1997, La secessione leggera. Dove nasce la rabbia del profonde Nord, Roma, Editori Riuniti.

RUSCONI, G.E., 1993, Se cessiamo di essere una nazione, Bologna, Il Mulino/Contemporanea.

SARUBBI, Α., 1995, La Lega Qualunque, Roma, Armando.

SCIOLLA, L., 1997, Italiani. Stereotipi di casa nostra, Bologna, Il Mulino.

SCIROCCO, Α., 1998, In difesa del Risorgimento, Bologna, Il Mulino.

SEGATTI, P., 1992, « L’offerta politica e i candidati della Lega alle elezioni amministrative del 1990 », Politis, août : 257-280.

SEILER, D. L., 1994, Les partis autonomistes, Paris, PUF.

SETTA, S., 1970, L’Uomo Qualunque 1944-1948, Bari, Laterza.

SIMON, Α., 1984, « Mythe de la fête et culture carnavalesque », Encyclopoedia Universalis, Paris, Encyclopoedia Universalis France.

STELLA, G. Α., 1996a, Schei. Dal boom alla rivolta : il mitico Nordest, Milano, Baldini & Castoldi.

STELLA, G. Α., 1996b, Dio Po. Gli uomini che fecero la Padania, Milano, Baldini & Castoldi. préface par I. MONTANELLI.

STRAUSS, Α., 1992, Miroirs et masques. Une introduction à l’interactionisme, Paris, Métallier.

TABLADINI, F., 2003, Bossi la grande illusione. La Lega nel racconto di un protagonista, Roma, Editori Riuniti.

TADDEI, I., 1991, « Fête, jeunesse et pouvoirs. L’Abbaye des Nobles Enfants de Lausanne », Cahiers lausannois d’Histoire médiévale, 5.

TAGUIEFF, P-A., 1987, La force du préjugé. Essai sur le racisme et ses doubles, Paris, La Découverte.

TESSARI, R., 1981, Commedia dett’arte : la maschera e l’ombra, Milano, Mursia.

TETI, V., 1993, La razza maledetta. Origini del pregiudizio antimeridionale, Roma, Manifestolibri.

TIRABOSCHI, Α., 1873, Vocabolario dei dialetti bergamaschi antichi e moderni, Bergamo, Fratelli Bolis.

TOSCHI, P., 1955, Le origini del teatro italiano, Torino, Enaudi.

TRAINI, C., [s.d.], Superstizioni e leggende bergamasche, Bergamo, Edizione OGPO.

TRIGILIA, C., 1986, Grandi partiti epiccole imprese. Communisti e democristianinelle regioni a economia diffusa, Bologna, Il Mulino.

TRISTAN, Α., 1987, Au front, Paris, Gallimard.

TURNER, V., 1986, Dal rito al teatro, Bologna, Il Mulino.

— 1990, Le phénomène rituel, Paris, PUF.

VALSECCHI, F., 1997, Il popolo della Lega : alle radici di una protesta, Genova, Marietti 1820.

VAN GENNEP, Α., 1947, Manuel de folklore français contemporain, tome I (3), « Cérémonies périodiques cycliques », Paris, A. Picard.

VERNER, F., 1997, Les femmes et l’extrême droite, Paris, Berg International.

VOLPI, L., 1978, Usi, costumi e tradizioni bergamasche, Bergamo, Il Conventino.

WEBER, M., 1964, L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme, Paris, PIon.

— 1995, Économie et société, tome I : Les catégories de la sociologie ; tome II : L’organisation et les puissances de la société dans leur rapport avec l’économie, Paris, Plon (coll. « Pocket-Agora »).

WEBSTER, H., 1922, Sociétà segrete primitive. Studio sulle forme elementari della politica e della religione, Bologna, Zanichelli.

WILDE, S., 1997, « Distretti industrial !, regionalismo e la Lega Lombarda : il caso di Bergamo », Rivista di studia di ricerche di Storia contemporanea, Bergamo, juin.

XANTHAKOU, M., 1989, Les Idiots de village. Conversations ethnopsychiatriques en Péloponèse, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail : 209.

ZEMON-DAVIS, N., 1979, Les cultures du peuple. Rituels, savoirs et résistances au XVIe siècle, Paris, Aubier Montaigne.

ZIJDERVELD, Α., 1982, Reality in a Looking-Glass : Rationality through an analysis of Traditional Folly, London, Routledge and Kegan Paul.

OUVRAGES PROPAGANDISTES

La vera storia della Lega Nord. Federalismo e liberté dalle origini ad oggi (livello di aggornamento : 9 settembre 1998), Segreteria Organizzativa Federale.

ALBERTONI, E.A., BRACALINI, R., PERCIVALDI, E., 1999, Le genti bergamasche e le loro terre. Storia dalle origini al 1797 per le scuole secondarie superiori, Bergamo, Provincia di Bergamo.

ALLIEVI, S., 1992, Le parole della Lega. Il movimento politico che vuole un’altra Italia, Milano, Garzanti.

BOSSI, U., 1999, La Lega 1979-1989, Milano, Editoriale Nord.

BOSSI, U., VIMERCATI, D., 1991, Vento del nord. La mia Lega. La mia vita, Milano, Sperling & Kupfer.

— 1993, La rivoluzione La Lega : storia e idee, Milano, Sperling & Kupfer.

— 1995, Il mio progetto. Discorsi su federalismo e Padania, Milano, Sperling & Kupfer.

— 1998, Processo alla Lega. Le accuse di magistrati e giornalisti. L’autodifesa del leader padano. Un duello ad armi pari, Milano, Sperling & Kupfer.

BRINDANI, U., VIMERCATI, D., 1993, Il Bossi pensiero, supplément de la revue Panorama.

CALDEROLI, G., 1932, Nel vivo di una polemica. « Spiritualité » della Maschera del « Giopi » e « Cavalleria gioppina », Treviglio, Edizione della « Giopa ».

— 1949, Intorno al campanile. Mormorazione d’un autonomista bergamasco, Bergamo, [s.e.].

— 1949, Piccole beffe democratiche in Bergamasca ovvero. I nuovi polli di Rienzo, Bergamo, [s.e.].

— 1949, Zibaldone autonomista d’un montanaro bergamasco, Bergamo, [s.e.].

CALDEROLI, R., 1994, Mutate mutande, Bergamo, Foebus. CARAVITA, F., 1993, Lega Nord. Storia fotografica 1990-91, Legnano, Edicart.

CAVALLIN, M., PIAZZO, S., MALAGUTI, C., 1996, La Lega attraverso i manifesti, Milano, Editoriale Nord.

COMINO, D., 1996, Io sto con la Lega. Il nord all’assalto del palazzo, Milano, Sintagma.

FAVERIO, S., 1996, Quattro gatti sul Po. Piccolo almanacco della nascita di una nazione tra bugie di regime e passione popolare, Milano, Editoriale Nord.

GREMMO, R., 1992, « Contro Roma. Storia, idee e programmi delle Leghe autonomiste del Nord », L’Union Autonomiste/La Lega Alpina, supplément du n° 167 (30 settembre).

LUMBROSO, G., 1932,I moti popolari contro ifrancesi alla fine del secolo XVIII (1796-1800), rééd. 1997 (avec une préface de Oscar Sanguinetti) Minchella, Milano.

MIGLIO, G., 1994, Io Bossi e la Lega. Diario segreto dei mieiquattro annisul Carroccio, Milano, Mondadori.

MIGLIO, G., VENEZIANI, M., 1997, Padania, Italia. Lo Stato nazionale è soltanto in crisi ο non è mai esitito, Firenze, Casa Editrice Le Lettere.

MUSSA, G., CORTI, C., RONCHI, R., 1999, Padania, identità e società multirazziale, Milano, Enti Locali Padani Federali.

NEGRI, S., 1996, Secessione, vaggio nel nord inquieto, Ceresola, Foebus.

ONETO, G., 1992,Bandiere di libertà. Simboli e vessili dell’Italia settentrionale, Milano Effedieffe.

— 1994, Pianificazione del territorio, federalismo e autonomie locali, Ceresola, Foebus.

— 1997, L’invenzione della Padania. La rinascita della comunità più antica d’Europa, Ceresola, Foebus.

ROVEDA, C., 1997, Pontida abbazia della concordia, Guide Padane, Provincia di Bergamo, Pavia, Viscontea.

SALVI, S., 1996, L’Italia non esiste, Firenze, Camunia.

— 1999, La lingua padana e i suoi dialetti, Quaderni padani, supplément du n° 25/26.

SAVELLI, G., 1992, Che cosa vuole la Lega, Milano, Longanesi.

VIMERCARTI, D., 1990, I Lombardi alla nuova crociata. Il « fenomeno Lega » dall’esordo al trionfo Cronaca di un miracolo politico, Milano, Mursia.

VISMARA, G., 1990, Il MA.B. Movimento Autonomista Bergamasco [archives privées].

FILMOGRAPHIE

ALBANESE, Α., 1999, Giù al Nord, Torino, Einaudi Stile libero Nideo.

FERRARIO, D., 1991,Lontano da Roma, présenté au Festival du jeune Court-métrage Filmaker de Milan.

LAZZARO, C., 2006, Camicie Verdi. Misteri e segreti della Lega Nord dal celodurismo alla devoluzione, Dolmen Home Vidéo.

OLMI, E., 1978, L’albero deizoccoli, Champenard : cine vidéo film, coul. 210 min.

ARCHIVES

Archivio Storico Bergamasco, 1989, n° 17, « Dalla Repubblica di San Marco alla Repubblica Cisalpina : idee e immagini della Revoluzione ».

Courrier International, 1998, n° 380.

Hérodote, 1998, n° 89, Italie : la question nationale.

Le Monde Alpin et Rhodanien, 1988, n° 3/4, « La moquerie : dire et pratiques ».

Limes, 2000, n° 3, « L’Europa dopo Haider ».

PRESSE

— nationale : corriere della sera, la repubblica, panorama, l’europeo, epoca.

— locale : l’eco di bergamo, il nuovo giornale di bergamo, bergamosette, settegiorni, la voce di bergamo, il gazzettino, il mattino di padova.

— partisane : la padania, il sole delle alpi. Revue philo-leghisle : i quaderni padani, enclave.

SITES INTERNET

http://www.leganord.org

http://www.los.leganord.org

http://www.lapadania.com

LISTE DES ENTRETIENS

Cette enquête ethnographique est conduite suivant la méthode de l’observation partiparticipante ; la plupart des échanges n’ont donc pas fait l’objet d’enregistrement, j’ai néanmoins réalisés 41 entretiens entre avril 1998 et juillet 2000. Tous ne sont pas cités dans le texte bien qu’ils aient contribué à préciser les couleurs du paysage politique et culturel que je me suis efforcé de restituer. Les interviewés sont cités explicitement lorsqu’il s’agit d’élus ou de personnalités publiques et désignés uniquement par leurs prénoms lorsqu’il s’agit de simples militants. Les bandes ont été conservées dans leur intégralité.

ARNOLDI, Gianantonio, secrétaire provincial de Forza Italia, Bergame, 6/06/2000.

BARBIERI, Giovanni, secrétaire provincial du syndicat CGIL, 28/01/1999.

BELOTTI, Daniele, secrétaire provincial de la Ligue du Nord à Bergame (1994-1999), conseiller provincial (1995-1999), conseiller communal (1995-...), conseiller régional (2000-...), 26/01/1999.

BLANCHI, Giacomo, membre fondateur de la Lega Lombarda, editeur, beau-frère de Roberto Calderoli, Berbenno, vallée d’Imagna, 25/09/2000.

BONTEMPI, Archimede, responsable des Affaires Étrangères, Secrétariat fédéral, Milan siège de via Bellerio, 26/05/2000.

BONAITI, Giorgio, leghista, conseiller communal à Caprino Bergamasco, 10/04/1998.

BORDOGNA, Raffaella, conseillère communale (1995-...), candidate leghista aux élections municipales de Bergame en 1999, 23/04/1999.

BOSATELLI, Bruno, leghista, maire de Villa d’Ogna (le plus jeune des maires élus en Italie, 21 ans), en cours de deuxième mandat, 21/03/2000.

BUZZANCA, Pier Luigi, secrétaire provincial de Alliance Nationale, conseiller communal à Bergame, 30/01/1999.

CACCIA, Ivan et PACANI, Roberto, leghisti, respectivement maire et secrétaire de section à Ardesio (Haute Vallée de Seriana), 11/02/1999.

CALDEROLI, Innocente, premier militant leghista de la Bergamasca, oncle de Roberto Calderoli, 19/06/1999.

CAPPELLUZZO, Giovanni, leghista, président de la province de Bergame (1995-1999), 1/02/1999.

COLLEONI, Franco, membre du conseil fédéral de la Ligue du Nord, secrétaire provincial de Bergame (1999-2004), conseiller communal à Sedrina (vallée de Brembana), conseiller provincial, 25/05/2000.

DOILO, Arturo, journaliste de La Padania, libertarien, Milan, siège via Bellerio, 14/03/2000.

FROZIO, Stefano, leghista, conseiller communal à Sant’Omobono, fils de Dante Frosio, photographe proche des fondateurs du Mouvement Autonomiste Bergamasque, 31/05/2000.

GALIZZI, Enzo, leghista, conseiller provincial (1999...), conseiller communal à Sedrina (vallée de Brembana, 1995...), 29/05/2000.

GRIMOLDI, Paolo, coordinateur fédéral des Jeunes Padans, Milan, siège via Bellerio, 20/03/2000.

LOCATELLI, Ezio, secrétaire provincial de Refondation communiste, conseiller régional, 8/02/1999.

LUSSANA, Carolina, conseillère communale à Ranica, ex-adjointe à la culture et à l’instruction publique à Alzano Lombardo, secrétaire de circonscription de la Basse vallée de Seriana, députée de la Ligue du Nord (2001-...), 2/03/2000.

MISIANI, Antonio, secrétaire provincial des Démocrates de gauche, conseiller communal à Bergame, conseiller provincial (1995-2005), député (2006-...), 29/01/1999.

NEGRI, Christian, leghista, candidat aux municipales de Filago (collège électoral : Isola, Bergame), 11/03/2000.

ONETO, Gilberto, élu piémontais et idéologue de la Ligue du Nord, Milan, siège via Bellerio, 9/02/1999.

ONGHIS, Ettore, vice-directeur de L’Eco di Bergamo, 2/02/1999.

PAGANI, Zaverio, ancien syndicaliste (CISL), conseiller provincial du Partit Populaire Italien, 1/02/1999.

PASINI, non leghista, adjoint aux affaires sociales dans une giunta leghista, Seriate (périphérie de Bergame), 28/01/1999.

PESENTI, émigré originaire de la vallée d’Imagna, correspondant de l’association Bergamaschi nel mondo en Belgique, 31/05/2000.

SCHIAVON, Marcello et MANERA, Carlo, leghisti, respectivement président et secrétaire de l’association LOS Padania (Libre Orientation Sexuelle en Padanie), Padoue, 29/04/1999.

VISMARA, ancien membre du Mouvement Autonomiste Bergamasque, conseiller provincial leghista (1995-1999), 23/03/1999.

ZANETTI, Umberto, sympathisant leghista, poète en langue bergamasque, membre de l’Ateneo de Bergame, 29/03/1999.

ZAFFANELLA, Orio, conseiller communal, président de l’association Mordilavita, allié avec la candidate de la Ligue du Nord, Raffaella Bordogna, lors des élections municipales de 1999, 1/06/1999.

Augusta (se déclare non leghista), institutrice dans l’école padane de Caravaggio (Bassa Bergamasca), 5/02/1999.

Claudio, industriel bergamasque leghista, 22/04/1999.

Danilo, étudiant en langues, militant leghista, atalantino, Bergame, 23/03/1999 et 4/06/1999.

Diego, travailleur social en charge du Campo Nomadi (le point de mire d’une longue polémique politique au Conseil communal de Bergame), 16/06/1999.

Fabio, autonome, Centre Social Pacì Paciana de Bergame, 9/06/1999.

Lucio, coordinateur des Jeunes Padans de Bergame et Antonio, militant en charge du projet Gioventù per l’Europa, 13/06/2000.

Monica, secrétaire communale, Seriate (périphérie de Bergame), 28/01/1999.

Paolo, médecin, membre du Mouvement Autonomiste Bergamasque dans les années 1970, 7/06/2000.

Pierre Georges, leghista, secrétaire de section de Torre Boldone (périphérie de Bergame), 8/06/1999.

Salvatore, sicilien marié avec une bergamasque, secrétaire communal d’Alzano Lombardo, 4/02/1999.

Stefania, militante des Jeunes Padans, Cologno Al Serio (Bassa Bergamasca), 19/03/2000.

CHRONOLOGIE

16 janvier 1980 – Fondation de la Liga Veneta.

1981 – À Varèse, Umberto Bossi parvient à réunir autour de lui un petit groupe d’autonomistes lombards.

1983 – La Liga Veneta parvient à faire élire un député et un sénateur.

Mars 1983 – Un fascicule « Lombardia Autonomista » est mis en circulation par les autonomistes de Varèse. Ils parviennent ainsi à mobiliser les autonomistes des autres provinces et créent tout un réseau sur le territoire de la Lombardie. Les premiers graffiti apparaissent sur les renforts des autoroutes des Préalpes.

12 avril 1984 – Fondation officielle à Varèse de la « Lega Autonomista Lombarda » d’Umberto Bossi, tout de suite appelée Lega Lombarda.

1988 – Umberto Bossi est élu sénateur et Giuseppe Leoni député.

22 novembre 1989 – Signature de l’acte constitutif du Mouvement Ligue du Nord devant un notaire de Bergame.

1991 – Les 8-9-10 février se déroule à Pieve Emanuele, près de Milan, le premier congrès fédéral de la Ligue du Nord qui réunit la Liga Veneta, la Lega Lombarda, Piemont Autonomista, Uniun Ligure, Alleanza Toscana-Lega Toscana-Movimento per la Toscana, Lega Emiliano-Romagnola, rejoint ensuite par les mouvements du Trentin Haut Adige, du Frioul Vénétie Julienne, de la vallée d’Aoste, de l’Ombrie et des Marches. Umberto Bossi est élu secrétaire fédéral à l’unanimité. Après des résultats encourageants lors des élections administratives, les nouveaux élus locaux des partis autonomistes se réunissent le 11 juin à Pontida pour jurer de libérer le Nord du joug de l’État italien. Umberto Bossi évoque alors l’idée d’une République du Nord reprenant ainsi sans le reconnaître publiquement les idées autonomistes développées par un professeur de science politique de l’Université Catholique de Milan, Gianfranco Miglio.

1992 – La Ligue du Nord recueille les fruits de la contestation qui s’affirme face aux révélations des juges du pool « Mains Propres ». Le 5 avril, les Italiens du Nord mettent un terme au pouvoir décennal de la Démocratie Chrétienne en reportant leurs voix sur la Ligue du Nord.

1993 – Le candidat de la Ligue du Nord, Marco Formentini remporte les élections municipales de Milan contre le leader de la Rete, Nando della Chiesa. Afin d’obtenir une réforme fédérale de l’État italien, Umberto Bossi se rapproche de l’entrepreneur milanais, Silvio Berlusconi qui vient de fonder Forza Italia et veut coaliser derrière lui les forces de droite pour s’imposer grâce à ses talents de communicateur.

1994 – La coalition de Silvio Berlusconi le « Pôle des libertés et du bon gouvernement » remporte les élections politiques en mars. Cette victoire marque l’avènement de la Seconde République. Le groupe parlementaire de la Ligue est alors le plus important en nombre de sièges. Le leghista Roberto Maroni devient ministre de l’Intérieur. Cette législature sera brève : en décembre, après sept mois d’une présidence du Conseil désastreuse qui a révélé son inexpérience, Berlusconi est contraint de démissionner, victime de la défection d’Umberto Bossi qui se rapproche alors du centre gauche.

1996 – Le 21 avril, pour la première fois depuis 50 ans, une coalition de gauche remporte les élections politiques en Italie. Fort des ses résultats électoraux (10,4 %), Umberto Bossi initie la « phase d’isolement padan » pour faire pression sur la gauche. Les mots d’ordre de la Ligue se durcissent considérablement, car toutes les forces politiques italiennes sont désormais acquises au fédéralisme régional. Le 15 septembre, Umberto Bossi se rend à la source du Pô pour mettre en scène le « rite de l’ampoule » et orchestre une « déclaration d’indépendance de la Padanie » qui mobilisent sur les rives du fleuve des milliers de militants en chemises vertes, depuis le Monviso dans le Piémont jusqu’à Venise. Le parti nourrit alors l’ambition d’engendrer une « conscience civile padane » en encadrant la société septentrionale dans toutes une séries de structures associatives et de pseudo-institutions padanes.

1997 – En janvier, sort le premier numéro du quotidien leghista, La Padania. Alors qu’à Rome, on élabore en commission Bicamerale la réforme constitutionnelle, la Ligue du Nord dénonce le « fédéralisme des escrocs » et les militants recueillent les signatures des électeurs en faveur d’un référendum d’initiative populaire sur l’indépendance. Dans la nuit du 8 au 9 mai 1997, quatre autonomistes vénètes s’introduisent dans les étages supérieurs du campanile de Venise pour empêcher la commémoration de la chute de la République de Venise. Le 25 mai, la Ligue du Nord organise, de sa propre initiative, un référendum sur l’indépendance de la Padanie qui mobilisent, selon elle, plus de 4 millions d’électeurs. Les résultats, exagérément gonflés, sont incontrôlables. Parallèlement, le parti se subdivise en une myriade de petites formations sectorielles censées représenter la société padane. Le 26 octobre 1997, le peuple padan est appelé à voter pour ces partis artificiels afin d’élire les députés de l’assemblée constituante padane. Celle-ci se réunit pour la première fois le 9 novembre à Chignolo Po.

1998 – Fatigué de cette escalade provocatrice qui décrédibilise les mouvements autonomistes des régions septentrionales, le leader de la Liga Veneta, Fabrizio Comencini, quitte le mouvement en automne, portant ainsi un coup fatal à la Ligue du Nord. Les transfuges fondent la Liga Repubblica Veneta, qui deviendra ensuite la Liga Fronte Veneto, mais n’obtiendra jamais de résultats électoraux significatifs.

1999 – En mars, Bossi prend fait et cause pour Milosevic dans la guerre du Kosovo, levant ainsi toute ambiguïté sur la nature de son « autonomisme ». À partir de là, les discours de la Ligue se radicalisent. Le mouvement se rapproche de la FPÖ de Jorg Haider et défend des positions catholiques intégristes. Les mauvais résultats de la Ligue à l’occasion des élections provinciales et européennes de juin 1999 sanctionnent l’échec de la stratégie de l’« isolement padan ». A Pontida, Bossi abandonne la « Padanie tout de suite » pour la « Padanie toujours » et les mots d’ordres sécessionnistes, pour la devolution. Le 5 décembre, le leader et ses Chemises vertes « marchent sur Rome ».

2000 – Les forces de droite (Forza Italia, Union des Démocrates chrétiens, Alliance Nationale et Ligue du Nord) s’allient en vue des élections régionales et politiques. Silvio Berlusconi et Bossi signe le « pacte de fer ». Le 16 avril, lors des régionales, la droite s’impose très largement dans tout le pays et en particulier au Nord. Alors président du Conseil, Massimo D’Alema, démissionne.

2001 – Le 13 mai la coalition de la « Maison des libertés » conduite par Berlusconi remporte les élections politiques en Italie. C’est une victoire amère pour la Ligue qui perd alors nombre de ses suffrages : elle en obtient seulement 3,9 %, contre 12 % à AN et 29, 5 % à FI. Le soutien apporté à Silvio Berlusconi a été mal perçu par la base militante du parti. La Ligue du Nord obtient malgré ce faible résultat trois ministères importants : les Réformes institutionnelles et la Devolution (Umberto Bossi), la Justice (Roberto Castelli) et le Travail, la Santé et les politiques sociales (Roberto Maroni). Le ministère de l’Économie et des finances revient à un forzista proche de la Ligue, Giulio Tremonti. Le 11 août, décès du professeur Miglio.

2002 – L’entrée en vigueur de la monnaie unique est saluée par les déclarations anti-européennes de la Ligue. Le 27 mars, Daniele Vimercati décède. Le 14 juin, le Parlement approuve la loi Bossi-Fini sur l’immigration qui restreint considérablement les possibilités d’entrée. Parallèlement, 700 000 émigrés clandestins employés dans le bâtiment sont régularisés par une nouvelle sanatoria.

2004 – Le 14 mars, Umberto Bossi est victime d’une attaque cérébrale qui le laissera partiellement paralysé. Pendant plusieurs mois, son état de santé, tenu secret par ses proches collaborateurs, plongera dans le désarroi les militants de la Ligue (« Mai mulà, tiens dur »). Lors des européennes, la Ligue obtient 5,1 % des suffrages.

2005 – Première réapparition publique d’Umberto Bossi le 1er janvier. Son handicap a renforcé le culte dont il faisait l’objet. Le mouvement lance une campagne référendaire contre l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne. Lors des régionales, la Ligue obtient 5,6 % des voix au niveau national (17,7 en Lombardie ; 14,2 en Vénétie ; 9,3 dans le Piémont).

2006 – En février, Roberto Calderoli apparaît à la télévision avec un tee-shirt où sont reproduites les caricatures de Mahomet qui ont généré une polémique internationale. Son intervention déclenchera une émeute violemment réprimée devant l’ambassade italienne de Tripoli, suite à cela, les membres de sa propre coalition le contraindront de démissionner de son poste de vice président du Sénat. En avril, la coalition de Silvio Berlusconi est vaincue (49,43 % contre 50,10 %) par l’Olivier de Romano Prodi. La Ligue du Nord enregistre une légère remontée de ses suffrages (4,67 %). Les 25 et 26 juin 2006, le projet de réforme constitutionnelle d’Umberto Bossi est repoussé par une large majorité des Italiens (61,3 %), seules la Lombardie et la Vénétie l’approuvent. Ces résultats relancent le débat sur l’altérité politique des deux régions qui étaient jadis dans l’orbite de l’Empire austro-hongrois.

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable