Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Naven ou le donner à voir

 | 
Michael Houseman
, 
Carlo Severi

Première partie. Bateson et le naven

Chapitre II. Contradiction, paradoxe, condensation

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’UTOPIE DE L’HOMÉOSTASIE

A l’occasion de la réédition américaine de 1958, Bateson écrit un deuxième Epilogue, où il réfléchit à nouveau sur le naven. Ici, nous l’avons déjà remarqué, le ton n’est plus le même. En 1936, le jeune Bateson émettait des doutes sur ses choix théoriques et sur l’utilité de ses méthodes. Dans ce nouveau texte, au contraire, il considère rétrospectivement son analyse pour la compléter à l’occasion, mais surtout pour l’intégrer à posteriori dans une perspective entièrement nouvelle. L’itinéraire qu’il a suivi au cours des vingt-deux ans qui se sont écoulés depuis la première parution – de l’ethnologie à la psychiatrie en passant par la cybernétique – est marqué par la mise en place progressive d’un paradigme unitaire. Ce paradigme, qu’il maintiendra et développera jusqu’à la fin de sa vie est fondé sur une prémisse qui dépasse désormais largement l’horizon ethnologique. Bateson avait déjà établi, contre les fonctionnalistes, que pour comprendre un phénomène, ...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540